Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 08:35
Voici les votes des députés concernant "la confiance" :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0785.asp
A noter, dans le groupe PS, 11 abstentions et aucun vote "contre": le désastre des municipales passé, tout continue comme avant... Vous en vouliez pas de notre cure d'austérité et de libéralisme, vous l'aurez quand même! 
Dans le groupe EELV, 10 Pour, 1 contre, 6 abstentions: un vote partagé mais majoritairement pro-gouvernemental... Les choses sont plus claires comme ça.
Dans le groupe de la gauche démocrate et républicaine, où se trouvent 10 députés du Front de Gauche, majoritairement PCF: 12 votes contre.
Conclusion: l'opposition à l'Assemblée au renforcément des politiques au service des intérêts de la finance, c'est le groupe Front de Gauche. 
  
Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 08:23

 

Le Front de Gauche entre en campagne pour les élections européennes. Il a adopté son programme « Rompre, et refonder l’Europe ». Il a conclu un accord sur les premières places de chaque liste. 

Les têtes de liste se retrouveront le 11 avril au soir dans une rencontre avec Alexis Tsipras, notre candidat à la présidence de la commission européenne. Le lendemain, 12 avril le Front de Gauche appelle à participer massivement à la grande marche unitaire « Maintenant ça suffit ! Contre l’austérité, pour le partage des richesses et pour l’égalité ».

 

Les deux premières places de chacune des listes ont été réparties ainsi :

 

Sud Est

1 une candidate présentée par PCF (Marie-Christine Vergiat)

2 un candidat présenté par le PG

 

Île-de-France

1 un candidat présenté par le PCF (Patrick Le Hyaric)

2 une candidate présentée par le PG

 

Nord

1 un candidat présenté par le PCF (Jacky Hénin) 

2 une candidate présentée par la GU

 

Ouest

1 une candidate présentée par Ensemble (Myriam Martin)

2 un candidat présenté par le PCF

 

Est

1 un candidat présenté par le PG (Gabriel Amard)

2 une candidate présentée par le PCF

 

Sud Ouest

1 un candidat présenté par le PG (Jean-Luc Mélenchon)

2 une candidate présentée par le PCF

 

Centre

1 une candidate présentée par le PG (Corinne Morel-Darleux)

2 un candidat présenté par le PCF

 

Myriam-Martin.jpgMyriam Martin, née en 1968 en Ariège, la tête de liste du Front de Gauche aux européennes du 25 mai 2014, pour la région Grand Ouest. Militante de la LCR puis du NPA jusqu'en 2012 (elle a été candidate aux Européennes pour le NPA en 2009 dans le Sud-Ouest), elle a rejoint le Front de Gauche à l'occasion de la campagne des Présidentielles. Au sein du Front de Gauche, elle est membre de la Gauche Anticapitaliste et de Ensemble. 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:24

Deux cars partent du Finistère pour rejoindre Paris 
le samedi 12 avril pour la manifestation nationale.

  • Un car part de Pont L'Abbé puis fait escale à Quimper, Concarneau et Quimperlé
  • Un second part de Brest et fait escale à Morlaix

Du fait des élections municipales l'organisation du départ a été reporté, les délais sont donc très courts.
Les informations concernant le départ (horaires et lieux) vous seront communiquées dans les jours à venir. 

Pour les inscriptions Finistère nord merci de répondre à Julien Delbende : 
juliendelbende@free.fr
Téléphone 06 60 53 13 64
en précisant votre ville de départ, votre nom, prénom et numéro de téléphone (portable si possible)

Une participation aux frais est demandée aux voyageurs suivant leurs possibilités financières, à titre d'information le coût du trajet est de 50€/personne.
Si vous ne pouvez pas venir, vous pouvez faire un don pour prendre en charge une partie du billet de certains voyageurs.


Une marche qui tombe à point nommé après l'annonce du nouveau gouvernement


Après la claque des élections municipales, François Hollande a décidé de changer de gouvernement. Mais en nommant Manuel Valls comme premier ministre, et en refusant tout changement de cap, il ne répond aucunement aux aspirations qui se sont exprimées dans les urnes (ou en n'allant pas voter !). Ces décisions sèment le trouble à gauche avec le départ d'Europe Écologie - Les Verts du gouvernement et des contestations qui montent au sein même du Parti Socialiste.

La marche du 12 avril autour du mot d'ordre unitaire "Maintenant, ça suffit!" tombe donc à point nommé. Elle doit permettre d'exprimer le ras-le-bol de gauche et de faire converger dans la rue une opposition de gauche à cette politique gouvernementale. Nous devons donc être très nombreuses et nombreux à Paris ce samedi. Nous savons toutes les difficultés inhérentes à l'organisation d'une telle marche, mais l'enjeu est très important. Nous comptons donc sur votre travail de conviction et de mobilisation, notamment dans cette dernière semaine, pour assurer la participation d'un maximum de militant-e-s et citoyen-ne-s malgré la fatigue légitime à la suite d'une séquence municipales très exigeante.

Nous comptons également sur vous pour faire connaitre massivement la marche autour de vous, en relayant les appels à mobilisation et en utilisant les réseaux sociaux :
- site unitaire de la marche : www.marche12avril.org
- évènement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/224981487693606/
- mot clé sur Twitter : #12avril
  • Le nombre d'organisations et de personnalités qui appellent à participer ne cesse de s’agrandir
A cette heure, les organisations suivantes appellent à participer à la marche :

- Partis politiques : Alternative libertaire, Front de Gauche(Ensemble, Gauche Unitaire, PCF, PCOF, PG, République et socialisme), NPA
- Associations : ATTAC, Anecr, CADTM, DAL, Femmes Égalité, Fondation Copernic, La Gauche par l'Exemple, RESF
- Syndicats : CGT Caisse des dépôts et consignations, Fédération CGT Services publics, Fédération des Finances CGT, FSU 93, FSU Territoriaux – SNUCLIAS-FSU, Sud Énergie, Syndicat ASSO-Solidaires, Syndicat National de la Météorologie – CGT, Syndicat National Unitaire Interministériel des Territoires, de l’Agriculture et de la Mer (FSU), Union départementale CGT 37, Union générale des Fédérations Fonctionnaires CGT, Union syndicale Solidaires, Union Locale CGT du Havre

A cela, et outre les 200 premiers signataires de l'appel à manifester, s'ajoutent de nombreuses personnalités, et notamment les animateurs de la "gauche des Verts"

  • Les appels thématiques se multiplient
Plusieurs appels thématiques ont d'ores et déja vu le jour. Nous vous invitons à les diffuser dans vos réseaux thématiques afin d'en assurer la signature massive :
- pour les candidats aux municipales : http://www.marche12avril.org/?p=118
- pour le monde de la santé : http://www.marche12avril.org/?p=176
- pour le monde de l'éducation : http://www.marche12avril.org/?p=193
- un appel contre le productivisme : http://www.marche12avril.org/?p=40
  • Des transports au départ de plus de 60 départements d'ores et déjà recensés

A l'heure actuelle, la liste des moyens de transports recensée pour se rendre à la marche couvre déjà plus de 60 départements. Nous savons que d'autres transports sont organisés et que nos informations sont toujours partielles à cette heure.

Merci donc aux camarades des départements de bien vouloir nous renvoyer les informations sur les modes de transports mises en place, ainsi que les coordonnées d'inscription.

Merci également de nous indiquer le niveau de remplissage des cars en comparaison à d'autres marches nationales pour pouvoir évaluer à cette heure l'impact de notre marche.

Pour les départements qui ont des difficultés pour prévoir un mode de transport, nous vous invitons à vous rapprocher des départements limitrophes.

Les informations pratiques (lieu de dépôt, lieu de stationnement des cars, etc ...) vous seront communiquées très rapidement.

  • Des cortèges animés pour une marche vivante et dynamique

L'ordonnancement définitif du cortège n'est pas encore confirmé. Mais les associations et syndicats qui le souhaitent devraient ouvrir la marche, avant les cortèges unitaires ordonnés par grande région. Nous vous invitons donc à organiser la préparation de banderoles unitaires, de slogan, etc ... pour donner vie à vos cortèges.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 20:02

marche-contre-l-austerite-12-avril.jpg

 

Communiqué du Front de Gauche Pays de Morlaix

" Le Front de Gauche invite les citoyens du pays de Morlaix à participer samedi 12 avril à la grande marche contre l'austérité à Paris afin d'exiger une politique au service des besoins sociaux, des services publics et du partage des richesses, ne se soumettant plus aux exigences du MEDEF et de la Commission Européenne. 
Cette manifestation avec la participation du leader grec de Syriza Alexis Tsipras est à l'initiative du Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche, Ensemble), du NPA, de syndicats, de personnalités diverses de la gauche de progrès et du monde associatif.  Des dizaines de milliers de personnes sont attendues. 
Maintenant, ça suffit! 
Le peuple français a dit clairement lors des élections municipales qu'il n'acceptait pas cette politique anti-sociale de la part d'un président et d'un gouvernement se disant de gauche:  50 milliards de cadeaux aux patrons du Pacte de responsabilité, hausse de la TVA et des impôts populaires, détérioration du pouvoir d'achat, de la protection sociale et des services publics, Grand Marché Transatlantique. 
Les citoyens de gauche doivent maintenant se mobiliser pour imposer une autre politique et ne pas laisser la rue à la droite et à l'extrême-droite.  
Il y aura un aller-retour en car pour Paris au départ de Morlaix (départ 5h30, parking du collège Mendès France, rue Paul Serrusier non loin du Leclerc à Morlaix - retour vers 2h du matin). Participation: environ 40€

Pour le départ de Morlaix, renseignements et inscription (ouverte à tous):   06 20 90 10 52/ frontdegauchemorlaix@gmail.com "

 

152

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:52
André Chassaigne, le 25 septembre 2013, à Auray. (archives)

André Chassaigne, le 25 septembre 2013, à Auray. (archives)

Les députés du Front de gauche n'ont accordé leur confiance au gouvernement Valls lors du vote de ce mardi après-midi.

Les dix élus du Front de gauche à l'Assemblée nationale ont voté contre la confiance au gouvernement de Manuel Valls, alors qu'ils s'étaient abstenus en juillet 2012 lors de la déclaration de politique générale de Jean-Marc Ayrault.

"Nous voterons contre la confiance. C'est un vote unanime d'opposition contre des orientations politiques", a annoncé leur chef de file André Chassaigne. Les élections municipales "ont montré l'extrême gravité de la situation" et "les réponses apportées ne sont pas à la hauteur de la souffrance sociale et de la détresse des Français", a-t-il ajouté.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:47

Discours de politique générale : « Un premier ministre qui boxe contre son camp » (Olivier Dartigolles)

 

Après la débâcle électorale des élections municipales et l'expression, par le vote ou l'abstention, d'un rejet de la politique gouvernementale menée depuis le début du quinquennat, pour toute réponse, Manuel Valls propose de ne rien changer à ce qui vient d'etre sanctionné. Il le fait avec brutalité, en enfilant des gants de boxe pour trahir la gauche et les promesses de changement.

Les femmes et les hommes qui se reconnaissent dans les valeurs de gauche auront en effet face à eux un premier ministre de combat qui entend, dans la continuité des politiques menées par la droite puis par le gouvernement Ayrault, poursuivre la destruction de notre modèle social et républicain.

La déclaration de politique générale de Manuel Valls est le programme rêvé par la droite et le Medef. Le patronat réalise un carton plein avec le pacte de responsabilité et l'évolution sur la fiscalité des entreprises sans la moindre contre-partie. Toutes ses revendications sont reprises avec une gigantesque trappe à bas salaires avec l’exonération totale des charges pour un SMIC. Au nom de la « solidarité », la baisse des cotisations sociales salariales, qui avait été proposée en son temps par Laurence Parisot, vient compléter la feuille de route d'un premier ministre dont le monde du travail, la jeunesse et les territoires ont tout à craindre.

Dans cette déferlante d'upercuts, Valls a retenu ses coups en un seul moment, en ne donnant pas le détail des 50 milliards d'euros prélevés dans les caisses de l'Etat, de la sécurité sociale et des collectivités territoriales. Les députés socialistes auraient-ils, ce jour, pu en supporter davantage. Cette véritable bombe a retardement est programmée dans les prochains jours. Hollande et Valls sont minoritaires à gauche et dans le pays sur leurs intentions réelles. La crise politique et démocratique va donc se durcir et la situation sociale s'aggraver. Jusqu'où tout cela peut aller ?

La question de la restructuration de la refondation de la gauche, en terme de projet et de rassemblement, est plus que jamais d'actualité. Elle se donne rendez-vous le 12 avril à Paris avec la manifestation contre l'austérité.

 

logo

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:42

Lors de l'émission #DirectPolitique, Pierre Laurent, le Secrétaire national du Parti communiste s'est prononcé contre le vote de confiance au gouvernement Valls.

L'émission #DirectPolitique de Linternaute.com20 Minutes et Ouest-France a été l'occasion ce mardi matin pour Pierre Laurent de se prononcer  contre le vote de confiance au nouveau gouvernement Valls.

« Personnellement, je plaiderai le vote contre le gouvernement Valls. Parce que la feuille de route est la même que celle qui nous a conduit dans l'échec, puisque la courbe du chômage n'a pas été inversée et dans l'échec politique avec le désastre des Municipales pour la gauche. Nous ne voyons pas comment en poursuivant  et même en amplifiant cette politique, avec le Pacte de responsabilité et un plan d'économies de 50 milliards sur les dépenses publiques, on pourrait faire mieux », déclare Pierre Laurent qui estime qu'on est« sûr d'aller à l'échec ».

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 17:56

fin-des-cotisations-patronales-pour-les-salaries-au-smic

Le nouveau Premier ministre Manuel Valls vient de prononcer son discours de politique générale devant l’Assemblée Nationale où il aura alterné le ton « d’un chanteur lyrique » en nous parlant de la grandeur de la France et celui « d’un chef comptable »  pour nous vendre l’austérité.

 

Il a fait semblant, dans le début de sa déclaration de politique générale, de porter une analyse lucide sur la grave crise sociale et démocratique qui secoue notre pays, au sortir de la séquence électorale qui vient de s’achever. Mais le MEDEF fut vite rassuré, car Manuel Valls n’allait répondre ni aux attentes, ni aux besoins des citoyens qui ont, chacun à leur façon, exprimé leur refus de l’austérité. Son discours était construit pour nous faire accepter ou tenter de nous convaincre que les sacrifices d’ aujourd’hui seront récompensés demain.

 

Autrement dit, la déception envers les dirigeants politiques, le désenchantement envers la politique et la colère due aux souffrances des classes travailleuses, des retraités, des chômeurs, des femmes et des jeunes ne seraient qu’une histoire de communication et de pédagogie concernant la politique pratiquée par ce gouvernement.

 

Jamais dans son monologue de 45 minutes, il n’a évoqué le coût du capital, représenté par les milliards de dividendes et d’actions qui partent dans la poche des actionnaires, ou encore la fuite des capitaux dans les paradis fiscaux.

 

Tout son exposé a consisté à faire accepter à nos concitoyens l’idée que la France doit s’insérer dans la guerre économique que se livrent les marchés financiers et les entreprises à l’échelle mondiale. Et surtout il enferme son action dans l’étau « austéritaire » et l’inscrit dans le programme de stabilité européen et la trajectoire budgétaire conduisant à la règle d’or.

 

Il a demandé à chacune et chacun qui souffre déjà beaucoup de faire plus de sacrifices car il justifie les résultats aux élections municipales par le fait que ses prédécesseurs n’ont pas donné « assez de sens aux sacrifices ». C’est du Clemenceau dans le texte.

 

Il défend le pacte de responsabilité qui est en fait un pacte de connivence  avec les puissances de l’argent puisque 30 milliards d’euros seront pris directement dans le portefeuille des salariés et des assurés sociaux pour aller remplir la tirelire déjà bien pleine du grand patronat. De surcroît, le Premierr ministre enfonce le clou, en proposant d’exonérer de toutes cotisations patronales, les salaires au niveau du SMIC au 1er janvier 2015. Autrement dit, il vient de niveler les salaires par le bas en décourageant toute embauche au-delà du SMIC, tuant également tout espoir d’augmentation pour l’ensemble des salariés payés au salaire minimum.

 

Continuant sur sa lancée, Manuel Valls ajoute la suppression des impôts sur la production c’est-à-dire la baisse de la fiscalité sur les plus values et sur les profits, contrairement aux impôts sur la consommation, c’est-à-dire la TVA et la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), qui ont augmenté et qui touchent le plus grand nombre.

 

Le pacte de solidarité est donc un trompe l’œil puisque la baisse des cotisations patronales est une perte sèche pour les salariés, car c’est une partie de leur salaire -même différé- qui leur est enlevée, ce qui menace grandement la protection sociale, l’assurance chômage et même des retraites.

 

Avec la même logique et le même cynisme, il vient de porter un coup de grâce à notre architecture territoriale en exigeant pour 2017 la création d’euro-régions qui seront branchées sur les institutions européennes, tout comme les nouvelles intercommunalités prévues pour 2018. Et le risque est grand de voir disparaître nos départements qui sont un des socles et un des leviers des politiques de solidarité en France.

 

Il y a donc urgence à réussir la marche de samedi prochain, 12 avril,  contre l’austérité avec les forces du Front de Gauche et les 200 personnalités mobilisées pour modifier le rapport de force et construire une véritable alternative à gauche, porteuse d’un changement radical, qui place l’Humain au cœur de son action.

 

Patrick Le Hyaric

Partager cet article
Repost0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 17:20

Les Amis de la Sardine Rient

 

DE QUOI LE MODELE AGRO INDUSTRIEL BRETON EST-IL LE NOM ?



Vagues de licenciements, fermeture brutale d'entreprises, producteurs pris à la gorge, pollution des sols, des rivières, du littoral...
Le modèle agricole breton dont on a vanté la modernité, les capacités d'adaptation et d'innovation, l'esprit d'entreprise serait il en train d'exploser en vol ?
Au delà des images imposées, "des éléments de langage"  de quoi parle-ton réellement ? Quelles étaient les bases objectives de ce modèle construit de toute pièce au milieu de XXème siècle ? Comment peut-il évoluer ?
Les Amis de la Sardine Rient
vous proposent d'en débattre le vendredi 11 avril à
Brigneau Salle Anne Follézou de 19h à 21h
avec
Gérard Le Puill
journaliste spécialiste du monde agricole
dernier ouvrage : « Produire mieux pour manger tous »
Estelle Le Guern
chargée de mission Agriculture à Eau et Rivière en Bretagne
Stéphane Poupon
Président du Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère
Si vous venez, dites-le nous et munissez-vous d'une bouteille ou d'une quiche ou d'un saucisson ou d'un quignon de pain de deux livres pour l'after d'après
entrée libre...mais on pourra participer aux frais d'organisation de la soirée ! 5€ ça va ?
Les Amis de la Sardine Rient Port de Brigneau 29350 Moëlan sur mer lesamisdelasardinerient@orange.fr

 

renseignements/réservations :06 74 44 04 90./02 98 71 12 36

Partager cet article
Repost0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 17:12

Attac national est membre du Collectif Stop Tafta qui dénonce l'opacité des négociations et les conséquences néfastes du Grand Marché Transatlantique sur tous les secteurs de l'économie : santé, agriculture, éducation, etc.
Le groupe local Attac Morlaix souhaite voir se constituer sur Morlaix un Collectif Stop Tafta (https://www.collectifstoptafta.org/) dont l'objectif serait l'organisation d'un débat public (et autres actions) avant les élections européennes du 25 mai.
 

 

Première réunion  le jeudi 10 avril à 20h30 à la MJC de Morlaix

 


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011