Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 09:34

70 personnes devant la mairie de Quimper, 70 résistants dénonçant le virage droitier et libéral de Hollande et de son gouvernement, qui s'engouffrent dans le sillage pro-capitaliste de Blair et Schröder en assommant la population tout en faisant de plus en plus de cadeaux aux amis du Medef.

Ce n'est pas très lourd, mais ce n'est qu'un début...

Les citoyens n'encaisseront pas éternellement sans broncher ces politiques de l'UMP ou du PS qui réduisent leurs droits sociaux et méprisent leurs intérêts !  

 

fin 2013-debut 2014 147

fin 2013-debut 2014 148

fin 2013-debut 2014 149

fin 2013-debut 2014 151

 

fin 2013-debut 2014 146

fin 2013-debut 2014 143

fin 2013-debut 2014 140

fin 2013-debut 2014 145

Partager cet article
Repost0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 07:48

Le lien avec l'interwiew Inform'action: 

http://www.informaction.info/07022014-2313-La-violence-des-riches-r%C3%A9flexion-personnelle-probl%C3%A9matique-sociale

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:38

Farmakonisi: l'UE doit stopper les massacres

 

Alors que la Grèce et le gouvernement Samaras ont pris, au début du mois, la présidence de l'Union Européenne, des actes inhumains sont pratiqués dans les eaux de la Mer Egée du Nord. Des personnes migrantes afghanes et syriennes, fuyant les conflits qui ensanglantent leurs pays, ont été refoulées par les autorités grecques. L'opération – déjà indigne en tant que telle – a été menée avec une telle violence que 12 personnes dont 9 enfants, sont mortes noyées.

Une fois de plus, l'Europe forteresse assassine des réfugiés. L'UE doit cesser le massacre. Grâce à l'action du groupe de la GUE-NGL au Parlement Européen, la question sera débattue la semaine prochaine en session plénière à Strasbourg.

Alexis Tsipras, candidat de la gauche à la Présidence de la commission européenne vient de publier une lettre ouverte à Herman Van Rompuy qui dénonce les aberrations du système Frontex et appelle à « réexaminer l’ensemble des mécanismes institutionnels européens pour la migration et l’asile politique, axés sur la préservation de la protection des droits humains fondamentaux ».

Pour lui, et pour tout le Parti de la gauche européenne, «  La situation actuelle impose la prise de mesures urgentes et efficaces pour le sauvetage en mer des migrants, pour la création des centres d’accueil aux points d’arrivée et l’adoption d’un plan législatif et juridique qui assurera leur prise en charge par tous les pays européens, avec des critères justes et proportionnels, respectant, dans la mesure du possible, leurs propres aspirations ».

 

logo

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:35

Hier après-midi, Matignon a annoncé que le gouvernement ne présentera pas son projet de loi sur la famille en 2014. En dépit des explications du gouvernement, ce recul sonne comme une retraite. Au lendemain d'une manifestation rassemblant droite et extrême-droite, il cède aux slogans indignes de ce dimanche et du précédent.

Ce manque de détermination aujourd'hui, ce sont des milliers d'enfants de familles adoptives, recomposées et en crise qui le paieront demain. Ce projet de loi voulait leur rendre des droits, apaiser les conflits qui les déchirent : ils attendront. Cette dérobade sous la pression est une défaite pour tous. 

PCF Front de Gauche

Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 07:21
Météo, tempête Petra: des rafales à 155 km/h en Bretagne, 25.000 foyers sans électricité
Le HuffPost/AFP  |  Publication: 05/02/2014 07h28 CET  |  Mis à jour:05/02/2014 07h48 CET

tempete petra

La tempête Petra à Loctudy dans le Finistère le 4 février 2014 | Le Télégramme
 
MÉTÉO - La tempête Petra, qui a frappé la côte Atlantique mardi soir, s'est peu à peu atténuée dans la nuit après des rafales de vent à 156 km/h dans le Finistère, privant de nombreuses personnes d'électricité, a-t-on appris mercredi matin auprès des pompiers et préfectures.

Environ 25.000 foyers étaient ainsi sans électricité mercredi vers 6h en Bretagne. Le Finistère est pour l'heure le département le plus touché, avec 13.000 foyers sans courant. 7000 logements dans les Côtes d'Armor, 4000 dans le Morbihan et 1000 en Ille-et-Vilaine étaient également non alimentés en électricité. "Nous sommes encore en phase de diagnostic, en particulier sur les lignes basse tension, nous aurons une idée plus précise des dégâts plus tard dans la matinée", a précisé un porte-parole d'ERDF.

Des rafales de 115 km/h à Groix et 104 km/h à Guiscriff ont été observés en début de nuit sur ce département où les vents se sont maintenus aux alentours de 90-95 km/h sur l'intérieur. Le vent a faibli dans la nuit et les sapeurs-pompiers, en tout un millier d'hommes mobilisés, ont totalisé entre 14h mardi et mercredi 6h 236 interventions dont 166 pour des chutes d'arbres, a indiqué la préfecture.

Dans le Finistère, les sapeurs-pompiers ont effectué environ 400 opérations mardi entre 14h et 22h, puis la situation s'est peu à peu calmé dans la nuit, ont-ils expliqué.

Les Côtes-d'Armor mais aussi plusieurs départements du sud-Ouest ont été touchés par ce coup de vent avec principalement comme conséquences des chutes d'arbres et des câbles EDF à terre, privant des foyers d'électricité.

Les plus fortes rafales dans le Finistère

Neuf départements de la Manche et de l'Atlantique étaient toujours mercredi matin en vigilance orange vagues-submersion par Météo-France, en raison de ce coup de vent (Charente-Maritime, Côtes-d'Armor, Finistère, Gironde, Landes, Loire-Atlantique, Morbihan, Pyrénées-Atlantiques et Vendée):

météo

Seul le Finistère était encore en vigilance orange "vent" mercredi matin. Ce département a connu dans la journée de mardi des rafales de 156 km/h à Camaret, 150 à Ouessant, 137 à la Pointe du Raz, 117 à Landivisiau, 108 à Pleyber-Christ, selon Météo-France.

Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 19:38

Raoul Marc Jennar a animé plusieurs conférences dans la région la semaine dernière.

Son exposé sur le GMT - Grand marché transatlantique - est inquiétant à tous points de vue y compris sur l'énergie.

 

Aussi, nous vous invitons à :

- consulter son site http://www.jennar.fr/

- écouter sa conférence à Toulouse http://youtu.be/j41oSHXzs60

- consulter son diaporama http://stoptafta.wordpress.com/?attachment_id=694

 

 Des liens envoyés par le Collectif GASPARE

 

vous poussez ils vous roulent

Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 19:31
Pour sa deuxième édition des mercredis du Marxisme le MJCF 29 vous invite à venir profiter de la réunion débat ayant pour sujet "Le Matérialisme Dialectique".

Mercredi 05 février 18h au Local pu PCF Brest rue André Berger.

En espérant vous y retrouver.

Fraternellement 
 
Thomas pour la JC 29
photo Marx 1868
Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 06:55

Au moment où la disparition de Robert Doré nous frappe si cruellement une multitude d’images et de souvenirs se bousculent dans ma tête. Au moment de son arrivée en Bretagne Robert avait derrière lui une vie militante bien remplie dans la région parisienne.

 

Militantisme à la CGT où ses responsabilités de chef de parc dans une entreprise de transport ne l’empêchaient pas d’être un fervent défenseur de ses collègues en tant que responsable syndical dans l’entreprise comme dans les instances de la CGT., y compris au Conseil des Prud’hommes.

 

Militantisme politique au sein du parti communiste français et du conseil municipal d’Aubervilliers où il fut maire-adjoint dans l’équipe de Jack Ralite pour qui il avait une immense admiration. Homme de terrain, Robert y déployait une énorme activité auprès de la population.

 

De cette période francilienne Robert avait conservé des attaches et des amitiés fortes qui en disent long sur ses qualités humaines et politiques.

 

Mais c’est bien sûr en Finistère que j’ai bien connu Robert et que j’ai pu apprécier l’homme et le militant. Je me souviens encore de notre première rencontre. Nous distribuions des tracts au porte à porte le long d’une petite route du canton de Plouigneau lorsqu’une voiture s’arrête près de nous. Avec une voix qui manifestement n’avait pas l’accent du Finistère, le conducteur nous demande « je peux vous donner un coup de main ? ». C’était Robert. Il n’était pas encore installé à Cleuncoat, était toujours adhérent à Aubervilliers…. Mais toujours disponible pour le Parti. On sait qu’il devint ensuite trésorier de notre section, membre du conseil départemental et trésorier fédéral.

 

Que dire de tout ce que nous avons fait ensemble. Des centaines de pages n’y suffiraient pas. L’une des choses qui m’a le plus marqué, c’est la campagne législative de 2002. Cette année là nous n’avions pas de volontaire à la candidature et nous tournions un peu en rond. Ce fut Robert qui s’y colla avec Marie-Paule Kérébel comme suppléante. Il me demanda d’être son directeur de campagne. Et nous avons sillonné toute la 4ème circonscription, rencontrant des centaines de personnes et nous rendant dans des lieux dont, de son propre aveu, il ne soupçonnait même pas l’existence. C’est aussi la même démarche qui l’a amené à accepter la responsabilité de trésorier fédéral…et à continuer à faire le travail lorsqu’il fut difficile de lui trouver un remplaçant.

 

Car ce qui caractérisait Robert c’était bien entendu son dévouement mais aussi son sens du contact humain. Il avait su créer des liens d’amitié, très rapidement avec de nombreuses personnes. Me reviennent en mémoire les « lundis de Guerlesquin » où Robert était connu comme le loup blanc. Le café de 10 h chez PENE, premier moment de distribution de tracts et de discussion avec les clients. Puis le marché et les discussions avec les commerçants, toujours avec la même chaleur. Suivait le marché aux bestiaux avec le tractage en direction des éleveurs et du personnel des acheteurs … et les discussions avec les clients des « Balladins ». Venant ensuite la distribution de tracts à la sortie de Tilly-Sabco… et puis, parfois, un casse-croûte ou un repas en commun où nous tirions les premières leçons de la journée car Robert ne mettait pas de barrière entre les activités politiques et la chaleur des relations fraternelles.

 

Sa voix va nous manquer, y compris lorsque les débats et les discussions trainant un peu en longueur il nous ramenait à la réalité des décisions à prendre… et des actions à mener. Car Robert n’était pas un militant du verbe mais de l’action et du contact avec les gens. Trouver des réponses à leurs problèmes était toujours son point de départ. C’est ce qui l’a conduit à bâtir une liste aux dernières municipales à Lannéanou alors que nombreux étaient ceux qui le croyait impossible.

 

Nous pouvons remercier sa famille, sa femme Monique et sa fille Elodie de lui avoir permis de mener, avec la volonté et le dynamisme qui étaient les siens, l’action politique qui était le combat de sa vie.

 

Robert avait une haute idée de la politique. Pas celle qui consiste à se mettre en avant et à jouer des coudes pour gagner ou conserver des places ou du pouvoir. Mais celle qui considère les partis et les actions politiques comme des moyens de changer l’ordre des choses, de mettre fin à la domination sans partage des forces de l’argent et d’ouvrir la voie à une société qui bannira à jamais l’exploitation et l’aliénation des femmes et des hommes. C’est pourquoi il s’était investi totalement dans le développement du Front de Gauche dans le pays de Morlaix tout en insistant toujours sur le rôle irremplaçable que devait y jouer le PCF.

 

Le meilleur hommage que nous puissions lui rendre est de continuer son combat sans nous laisser détourner de nos objectifs. C’est le choix que font ses amis et ses camarades

 

Ave Robert je perds non seulement un camarade de combat mais un ami dont le souvenir guidera mon action.

 

                                                                                              Alain DAVID

                                                                                      Morlaix, le 2.02.2014

Partager cet article
Repost0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 17:33

Manifestation à Quimper le Samedi 8 février

 contre: 

 la Hausse de la TVA, l'impôt le plus injuste

 les 30 milliards de baisse de salaires

 la fin programmée de la Sécu... 

Infligeons la sanction de la rue au gouvernement du Medef, Hollande/Ayrault.

 

La hausse de la TVA, appliquée depuis le 1er janvier, pour faire rentrer des sous dans les caisses de l'Etat  est proprement scandaleuse. Cette hausse qui va frapper les classes populaires et les plus démunis est instaurée dans le même temps que le CICE (crédit d'impôts aux entreprises) de 20 milliards d'euros... Cadeau royal au grand patronat qui s'ajoute aux 230 milliards d'euros d'exonérations déjà accordées et à l'évasion fiscale de 60 à 80 milliards d'euros par an tandis que le gouvernement continue à rembourser avec les intérêts, la dette illégitime aux banquiers et aux fonds spéculatifs. 

 

Sarkozy et le Medef en rêvaient, Hollande l'a fait! 

Mais comme cela parait insuffisant, Hollande appliquant les recommandations du Medef a décidé d'ici à 2017 de supprimer purement et simplement les 30 milliards d'€ de cotisations sociales de la branche famille versées par les entreprises privées et partie prenante de notre salaire socialisé. Les 5 milliards dus par les établissements publics continueront eux d'être versés. Résultat: les cliniques privées sont exonérées mais l'hôpital public (vache à lait) continue de payer. 

Cette suppression de 30 milliards d'€ est un rapt contre la sécurité sociale issue de 1945. Et cela ne se veut que le début... En ligne de mire, la branche maladie... puis les retraites. 

Une austérité jamais vue 

 Cette suppression de 30 milliards, le CICE de 20 milliards sera compensée bien sûr par la hausse honteuse de la TVA mais aussi par 65 milliards d'économie, par la destruction du bien public, des services publics, de la sécurité sociale. 

Tout cela au nom de la compétitivité et de la "baisse du coût du travail" tandis que la bourse flambe et les actionnaires et grands patrons d'engranger les dividendes. 

 

Plus que jamais le temps est à la résistance, 

à l'opposition sociale et politique, 

contre ce gouvernement et sa politique. 

TOUTES ET TOUS 

RASSEMBLONS-NOUS DANS L'ACTION

SAMEDI 8 FEVRIER - 11h

devant l'hôtel de ville à Quimper

résidence du conseiller du Président

Partager cet article
Repost0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:57

Deux des graphistes du Front de Gauche Morlaix - Anne Caradec et Christophe Ducourant (k-rat@wanadoo.fr) ont réalisé plusieurs visuels illustrant les raisons d'agir actuelles et les valeurs du Front de Gauche. 

Nous avons édité pour commencer 1250 cartes postales de qualité supérieure à partir de 6 visuels. Ces cartes postales sont estampillées Front de Gauche et non "Front de Gauche pays de Morlaix" pour pouvoir être utilisées pour la communication politique dans tous les territoires.

Nous les vendons 1,50€ l'unité, 8€ les 6 différentes. Le produit de la vente servira à financer les activités militantes de l'association Front de Gauche du Pays de Morlaix.

Vous pouvez les commander à Anne et Christophe: 02 98 62 21 54 / 06 68 44 59 17 ou frontdegauchemorlaix@gmail.com 

Prévoir les frais de port en cas d'envoi (1,20€ pour les 6 cartes en plus)

   

 

vous poussez ils vous roulentRésistance ouvrière

 

C'est arrivé près de chez vous FDG MorlaixRésistanceUn poing c'est tout FDG MorlaixTVA

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011