Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 05:35
Belle soirée Fest Noz à St Martin des Champs, salle du Roudour.
Organisé par les écoles publiques bilingues du bassin de Morlaix. 
Ce devrait être un moment convivial et intergénérationnel!
de 20 h à 21h : fest nozig, entrée au chapeau. Les enfants vous invitent à danser avec eux les danses qu'ils ont appris à l'école. Bernard jouera du diato.
de  21h à 1h : entrée 6€ pour adultes, gratuit pour les moins de 18 ans.  
Fest noz pour tous avec JOA, Tamm pe Damm (pour vous servir!) et les frères Quéré.
Partager cet article
Repost0
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 05:30
Le comédien de télévision, de cinéma et de théâtre Louis Donval, nom de plume Yvan Kermadec, auteur de "Crédit pour l'enfer", livre autobiographique racontant avec humour et vivacité l'histoire vraie d'une procédure judiciaire de 14 ans gagnée contre le Crédit Agricole pour une affaire de surendettement aux ramifications kafkaïennes, sera sur scène pour le "festival des arts et de la culture" de Saint Pol de Léon le 12 et le 13 avril.
La pièce de théâtre à un seul personnage "François et ses étoiles" est entre autres choses une satire du milieu bancaire. 
Représentation à 15h le dimanche 13 avril salle Michel Colombe, derrière Le Cinéma Majestic. 
 
Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 19:11
2013-05-05-marche-pour-la-6e-republique-20130505_Marche6Rep_0246

Au lieu de tenir compte lucidement de la catastrophe électorale, le Président de la République choisit la voie d’une suicidaire fuite en avant. Avoir désigné comme premier ministre, celui-là même qui a été très minoritaire lors des primaires organisées par le Parti socialiste, parce que jugé trop libéral, était déjà une inquiétante indication. Lui donner comme mission essentielle, comme il l’a confirmé dans sa déclaration de politique générale devant le Parlement, le respect du paquet cadeau de dizaines de milliards aux grandes entreprises, sans contrepartie pour l’emploi et les salaires, dans le cadre d’un plan d’austérité de cinquante milliards pris sur les dépenses de santé et une série de crédits publics utiles, dont ceux concernant les engagements pour l’école, tout en sacrifiant les budgets des collectivités locales, revient à mépriser totalement les électrices et les électeurs qui ont, de différentes manières, poussé un cri d’alarme et réclamé des choix conformes à leurs attentes. Cette déclaration est une opération visant à convaincre nos concitoyens de s’insérer et d’accepter les terribles conséquences de la guerre économique dans laquelle M. Valls veut inscrire notre pays, ses ouvriers, ses paysans, ses employés et cadres. Il a parlé comme un comptable en chef, pour faire respecter les durs critères européens et demander de tailler en pièces toute l’architecture des collectivités territoriales. Et une nouvelle fois il invente un dispositif favorisant la pression vers le bas sur les salaires, en exonérant de cotisations patronales les salariés payés au SMIC.

.

D’ailleurs, au moment où se négocie le dangereux projet de marché transatlantique, le commerce extérieur passe sous l’égide du ministre des affaires étrangères. Les services diplomatiques deviennent ainsi le bras armé commercial des sociétés multinationales et de la guerre économique. Ainsi, F. Hollande a décidé de passer en force pour complaire aux puissances d’argent.

.

La souveraineté populaire est une nouvelle fois bafouée. Jusqu’à quand nos institutions peuvent-elles encore fonctionner quand de plus en plus de citoyens n’attendent plus rien de la « politique » et que d’autres, tout aussi nombreux se mettent sciemment « hors système » ? En vérité, notre démocratie est malade, très malade de ne l’être que trop peu. Tant que la vie politique du pays s’organisera, comme c’est le cas depuis des décennies, autour de la pédagogie de l’acceptation par les citoyens de leur condition de vie, la crise démocratique s’approfondira, avec de dangereux risques de fuite en avant de droite extrémiste. Pourtant, ce qui est en cause c’est bien l’orientation ultra libérale des politiques mises en œuvre par des gouvernements dans le cadre d’une alternance entre des forces de droite et le parti socialiste. Comment un Président de la République pourra-t-il gouverner avec si peu de soutiens et des projections aux élections européennes qui placent son parti en deçà des 20% des suffrages ?

 .

Les résultats des municipales et les orientations gouvernementales aggravent les doutes, les inquiétudes, les contestations dans les rangs du parti socialiste lui-même. De nombreux électeurs et militants prennent comme un affront les choix découlant des municipales. Et ceux qui sont à la manœuvre auront beaucoup de mal à indéfiniment gérer le groupe socialiste au Parlement en brandissant en permanence la menace de la dissolution de l’Assemblée nationale, alors que la droite conquiert des villes et maintenant des métropoles et qu’existe le risque d’un changement de majorité au Sénat au mois de septembre. Véritable retour en fanfare offert à la droite, flanquée de l’extrême-droite, ce que ne souhaite pas la majorité du pays et qui aggraverait encore la crise politique en cours. Voilà qui renforce singulièrement la responsabilité du Front de gauche, qui doit être plus que jamais ouvert, offensif et porteur de choix alternatifs anti-austérité. Il doit se porter à l’avant de toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de gauche et de l’écologie politique pour les aider à se parler, à travailler ensemble pour jeter les bases d’un rassemblement pour faire front contre cette politique et pour réinventer un projet de transformation sociale et écologique. Le chantier est immense ! Le défi difficile et compliqué, mais il en vaut la peine. Il devient urgent et indispensable de sortir de l’austérité, de rompre clairement avec les dogmes économiques des institutions européennes et de refuser le projet de marché transatlantique. Urgent de créer les conditions pour que soit respectées les demandes exprimées lors des élections présidentielles et réaffirmées de différentes manières à l’occasion des élections municipales. Urgent que soit mené  le combat acharné contre les inégalités sociales et le chômage, pour les droits humains, le respect de la souveraineté populaire et une nouvelle démocratie.

 .

La grande manifestation européenne, vendredi dernier à Bruxelles contre l’Europe austéritaire a montré la voie de l’action unitaire. La confédération européenne des syndicats a lancé l’idée d’un grand plan européen de relance des investissements utiles pour le logement, le transport, la santé, l’énergie, en lien avec la création d’un fonds financier européen et une autre orientation de la Banque centrale européenne. Elle appelle à se mobiliser pour cela à l’occasion des élections européennes en mai prochain. En Espagne, les rassemblements populaires se multiplient, comme au Portugal et en Grèce.

 .

Samedi prochain, 12 avril, à l’appel de deux cent personnalités et du Front de Gauche, une grande marche pour sortir de l’ornière, ouverte à tous ceux qui le souhaitent, va se déployer dans Paris. Plus elle sera large, ample, diverse, agrégeant toutes celles et ceux qui ont les valeurs de gauche au cœur et l’ambition que l’on sorte enfin de l’austérité et du chômage, et plus cela contribuera à modifier le rapport de forces pour que vienne enfin le temps d’une politique nationale et européenne alternative, avec en son cœur, l’humain d’abord.

 

Patrick Le Hyaric

Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 08:35
Voici les votes des députés concernant "la confiance" :
http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0785.asp
A noter, dans le groupe PS, 11 abstentions et aucun vote "contre": le désastre des municipales passé, tout continue comme avant... Vous en vouliez pas de notre cure d'austérité et de libéralisme, vous l'aurez quand même! 
Dans le groupe EELV, 10 Pour, 1 contre, 6 abstentions: un vote partagé mais majoritairement pro-gouvernemental... Les choses sont plus claires comme ça.
Dans le groupe de la gauche démocrate et républicaine, où se trouvent 10 députés du Front de Gauche, majoritairement PCF: 12 votes contre.
Conclusion: l'opposition à l'Assemblée au renforcément des politiques au service des intérêts de la finance, c'est le groupe Front de Gauche. 
  
Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 08:23

europeennes.jpg

 

Le Front de Gauche entre en campagne pour les élections européennes. Il a adopté son programme « Rompre, et refonder l’Europe ». Il a conclu un accord sur les premières places de chaque liste. 

Les têtes de liste se retrouveront le 11 avril au soir dans une rencontre avec Alexis Tsipras, notre candidat à la présidence de la commission européenne. Le lendemain, 12 avril le Front de Gauche appelle à participer massivement à la grande marche unitaire « Maintenant ça suffit ! Contre l’austérité, pour le partage des richesses et pour l’égalité ».

 

Les deux premières places de chacune des listes ont été réparties ainsi :

 

Sud Est

1 une candidate présentée par PCF (Marie-Christine Vergiat)

2 un candidat présenté par le PG

 

Île-de-France

1 un candidat présenté par le PCF (Patrick Le Hyaric)

2 une candidate présentée par le PG

 

Nord

1 un candidat présenté par le PCF (Jacky Hénin) 

2 une candidate présentée par la GU

 

Ouest

1 une candidate présentée par Ensemble (Myriam Martin)

2 un candidat présenté par le PCF

 

Est

1 un candidat présenté par le PG (Gabriel Amard)

2 une candidate présentée par le PCF

 

Sud Ouest

1 un candidat présenté par le PG (Jean-Luc Mélenchon)

2 une candidate présentée par le PCF

 

Centre

1 une candidate présentée par le PG (Corinne Morel-Darleux)

2 un candidat présenté par le PCF

 

Myriam-Martin.jpgMyriam Martin, née en 1968 en Ariège, la tête de liste du Front de Gauche aux européennes du 25 mai 2014, pour la région Grand Ouest. Militante de la LCR puis du NPA jusqu'en 2012 (elle a été candidate aux Européennes pour le NPA en 2009 dans le Sud-Ouest), elle a rejoint le Front de Gauche à l'occasion de la campagne des Présidentielles. Au sein du Front de Gauche, elle est membre de la Gauche Anticapitaliste et de Ensemble. 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:24

Deux cars partent du Finistère pour rejoindre Paris 
le samedi 12 avril pour la manifestation nationale.

  • Un car part de Pont L'Abbé puis fait escale à Quimper, Concarneau et Quimperlé
  • Un second part de Brest et fait escale à Morlaix

Du fait des élections municipales l'organisation du départ a été reporté, les délais sont donc très courts.
Les informations concernant le départ (horaires et lieux) vous seront communiquées dans les jours à venir. 

Pour les inscriptions Finistère nord merci de répondre à Julien Delbende : 
juliendelbende@free.fr
Téléphone 06 60 53 13 64
en précisant votre ville de départ, votre nom, prénom et numéro de téléphone (portable si possible)

Une participation aux frais est demandée aux voyageurs suivant leurs possibilités financières, à titre d'information le coût du trajet est de 50€/personne.
Si vous ne pouvez pas venir, vous pouvez faire un don pour prendre en charge une partie du billet de certains voyageurs.


Une marche qui tombe à point nommé après l'annonce du nouveau gouvernement


Après la claque des élections municipales, François Hollande a décidé de changer de gouvernement. Mais en nommant Manuel Valls comme premier ministre, et en refusant tout changement de cap, il ne répond aucunement aux aspirations qui se sont exprimées dans les urnes (ou en n'allant pas voter !). Ces décisions sèment le trouble à gauche avec le départ d'Europe Écologie - Les Verts du gouvernement et des contestations qui montent au sein même du Parti Socialiste.

La marche du 12 avril autour du mot d'ordre unitaire "Maintenant, ça suffit!" tombe donc à point nommé. Elle doit permettre d'exprimer le ras-le-bol de gauche et de faire converger dans la rue une opposition de gauche à cette politique gouvernementale. Nous devons donc être très nombreuses et nombreux à Paris ce samedi. Nous savons toutes les difficultés inhérentes à l'organisation d'une telle marche, mais l'enjeu est très important. Nous comptons donc sur votre travail de conviction et de mobilisation, notamment dans cette dernière semaine, pour assurer la participation d'un maximum de militant-e-s et citoyen-ne-s malgré la fatigue légitime à la suite d'une séquence municipales très exigeante.

Nous comptons également sur vous pour faire connaitre massivement la marche autour de vous, en relayant les appels à mobilisation et en utilisant les réseaux sociaux :
- site unitaire de la marche : www.marche12avril.org
- évènement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/224981487693606/
- mot clé sur Twitter : #12avril
  • Le nombre d'organisations et de personnalités qui appellent à participer ne cesse de s’agrandir
A cette heure, les organisations suivantes appellent à participer à la marche :

- Partis politiques : Alternative libertaire, Front de Gauche(Ensemble, Gauche Unitaire, PCF, PCOF, PG, République et socialisme), NPA
- Associations : ATTAC, Anecr, CADTM, DAL, Femmes Égalité, Fondation Copernic, La Gauche par l'Exemple, RESF
- Syndicats : CGT Caisse des dépôts et consignations, Fédération CGT Services publics, Fédération des Finances CGT, FSU 93, FSU Territoriaux – SNUCLIAS-FSU, Sud Énergie, Syndicat ASSO-Solidaires, Syndicat National de la Météorologie – CGT, Syndicat National Unitaire Interministériel des Territoires, de l’Agriculture et de la Mer (FSU), Union départementale CGT 37, Union générale des Fédérations Fonctionnaires CGT, Union syndicale Solidaires, Union Locale CGT du Havre

A cela, et outre les 200 premiers signataires de l'appel à manifester, s'ajoutent de nombreuses personnalités, et notamment les animateurs de la "gauche des Verts"

  • Les appels thématiques se multiplient
Plusieurs appels thématiques ont d'ores et déja vu le jour. Nous vous invitons à les diffuser dans vos réseaux thématiques afin d'en assurer la signature massive :
- pour les candidats aux municipales : http://www.marche12avril.org/?p=118
- pour le monde de la santé : http://www.marche12avril.org/?p=176
- pour le monde de l'éducation : http://www.marche12avril.org/?p=193
- un appel contre le productivisme : http://www.marche12avril.org/?p=40
  • Des transports au départ de plus de 60 départements d'ores et déjà recensés

A l'heure actuelle, la liste des moyens de transports recensée pour se rendre à la marche couvre déjà plus de 60 départements. Nous savons que d'autres transports sont organisés et que nos informations sont toujours partielles à cette heure.

Merci donc aux camarades des départements de bien vouloir nous renvoyer les informations sur les modes de transports mises en place, ainsi que les coordonnées d'inscription.

Merci également de nous indiquer le niveau de remplissage des cars en comparaison à d'autres marches nationales pour pouvoir évaluer à cette heure l'impact de notre marche.

Pour les départements qui ont des difficultés pour prévoir un mode de transport, nous vous invitons à vous rapprocher des départements limitrophes.

Les informations pratiques (lieu de dépôt, lieu de stationnement des cars, etc ...) vous seront communiquées très rapidement.

  • Des cortèges animés pour une marche vivante et dynamique

L'ordonnancement définitif du cortège n'est pas encore confirmé. Mais les associations et syndicats qui le souhaitent devraient ouvrir la marche, avant les cortèges unitaires ordonnés par grande région. Nous vous invitons donc à organiser la préparation de banderoles unitaires, de slogan, etc ... pour donner vie à vos cortèges.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 20:02

marche-contre-l-austerite-12-avril.jpg

 

Communiqué du Front de Gauche Pays de Morlaix

" Le Front de Gauche invite les citoyens du pays de Morlaix à participer samedi 12 avril à la grande marche contre l'austérité à Paris afin d'exiger une politique au service des besoins sociaux, des services publics et du partage des richesses, ne se soumettant plus aux exigences du MEDEF et de la Commission Européenne. 
Cette manifestation avec la participation du leader grec de Syriza Alexis Tsipras est à l'initiative du Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche, Ensemble), du NPA, de syndicats, de personnalités diverses de la gauche de progrès et du monde associatif.  Des dizaines de milliers de personnes sont attendues. 
Maintenant, ça suffit! 
Le peuple français a dit clairement lors des élections municipales qu'il n'acceptait pas cette politique anti-sociale de la part d'un président et d'un gouvernement se disant de gauche:  50 milliards de cadeaux aux patrons du Pacte de responsabilité, hausse de la TVA et des impôts populaires, détérioration du pouvoir d'achat, de la protection sociale et des services publics, Grand Marché Transatlantique. 
Les citoyens de gauche doivent maintenant se mobiliser pour imposer une autre politique et ne pas laisser la rue à la droite et à l'extrême-droite.  
Il y aura un aller-retour en car pour Paris au départ de Morlaix (départ 5h30, parking du collège Mendès France, rue Paul Serrusier non loin du Leclerc à Morlaix - retour vers 2h du matin). Participation: environ 40€

Pour le départ de Morlaix, renseignements et inscription (ouverte à tous):   06 20 90 10 52/ frontdegauchemorlaix@gmail.com "

 

152

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:52
André Chassaigne, le 25 septembre 2013, à Auray. (archives)

André Chassaigne, le 25 septembre 2013, à Auray. (archives)

Les députés du Front de gauche n'ont accordé leur confiance au gouvernement Valls lors du vote de ce mardi après-midi.

Les dix élus du Front de gauche à l'Assemblée nationale ont voté contre la confiance au gouvernement de Manuel Valls, alors qu'ils s'étaient abstenus en juillet 2012 lors de la déclaration de politique générale de Jean-Marc Ayrault.

"Nous voterons contre la confiance. C'est un vote unanime d'opposition contre des orientations politiques", a annoncé leur chef de file André Chassaigne. Les élections municipales "ont montré l'extrême gravité de la situation" et "les réponses apportées ne sont pas à la hauteur de la souffrance sociale et de la détresse des Français", a-t-il ajouté.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:47

Discours de politique générale : « Un premier ministre qui boxe contre son camp » (Olivier Dartigolles)

 

Après la débâcle électorale des élections municipales et l'expression, par le vote ou l'abstention, d'un rejet de la politique gouvernementale menée depuis le début du quinquennat, pour toute réponse, Manuel Valls propose de ne rien changer à ce qui vient d'etre sanctionné. Il le fait avec brutalité, en enfilant des gants de boxe pour trahir la gauche et les promesses de changement.

Les femmes et les hommes qui se reconnaissent dans les valeurs de gauche auront en effet face à eux un premier ministre de combat qui entend, dans la continuité des politiques menées par la droite puis par le gouvernement Ayrault, poursuivre la destruction de notre modèle social et républicain.

La déclaration de politique générale de Manuel Valls est le programme rêvé par la droite et le Medef. Le patronat réalise un carton plein avec le pacte de responsabilité et l'évolution sur la fiscalité des entreprises sans la moindre contre-partie. Toutes ses revendications sont reprises avec une gigantesque trappe à bas salaires avec l’exonération totale des charges pour un SMIC. Au nom de la « solidarité », la baisse des cotisations sociales salariales, qui avait été proposée en son temps par Laurence Parisot, vient compléter la feuille de route d'un premier ministre dont le monde du travail, la jeunesse et les territoires ont tout à craindre.

Dans cette déferlante d'upercuts, Valls a retenu ses coups en un seul moment, en ne donnant pas le détail des 50 milliards d'euros prélevés dans les caisses de l'Etat, de la sécurité sociale et des collectivités territoriales. Les députés socialistes auraient-ils, ce jour, pu en supporter davantage. Cette véritable bombe a retardement est programmée dans les prochains jours. Hollande et Valls sont minoritaires à gauche et dans le pays sur leurs intentions réelles. La crise politique et démocratique va donc se durcir et la situation sociale s'aggraver. Jusqu'où tout cela peut aller ?

La question de la restructuration de la refondation de la gauche, en terme de projet et de rassemblement, est plus que jamais d'actualité. Elle se donne rendez-vous le 12 avril à Paris avec la manifestation contre l'austérité.

 

logo

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 19:42

Lors de l'émission #DirectPolitique, Pierre Laurent, le Secrétaire national du Parti communiste s'est prononcé contre le vote de confiance au gouvernement Valls.

L'émission #DirectPolitique de Linternaute.com20 Minutes et Ouest-France a été l'occasion ce mardi matin pour Pierre Laurent de se prononcer  contre le vote de confiance au nouveau gouvernement Valls.

« Personnellement, je plaiderai le vote contre le gouvernement Valls. Parce que la feuille de route est la même que celle qui nous a conduit dans l'échec, puisque la courbe du chômage n'a pas été inversée et dans l'échec politique avec le désastre des Municipales pour la gauche. Nous ne voyons pas comment en poursuivant  et même en amplifiant cette politique, avec le Pacte de responsabilité et un plan d'économies de 50 milliards sur les dépenses publiques, on pourrait faire mieux », déclare Pierre Laurent qui estime qu'on est« sûr d'aller à l'échec ».

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011