Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 06:36

Dans la famille "cette droite de nantis salauds qui nous gouverne", je demande le fils des chasseurs de nazis devenu partisan de la mise à l'écart des barbares et de l'apartheid social:

 

Chassant sur les terres de l'extrême droite, Arno Klarsfeld veut ériger un rempart anti-migrants en Grèce.

 

Arno Klarsfeld, président de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFFII), a proposé très sérieusement lundi de construire un mur de 130 kilomètres entre la Grèce et la Turquie, sur le modèle de celui érigé entre les Etats-Unis et le Mexique pour "contrer l'immigration illégale". Et de défendre qu'il fallait installer "aux frontières européennes, c'est à dire en Grèce", cette "grande barrière sur toute l'étendue du territoire, avec des patrouilles qui patrouillent sans cesse".

En fidèle relais de Nicolas Sarkozy qui, chassant sur les terres de l'extrême droite, menace de remettre en question les accords de Schengen sur la liberté de circulation de l'UE, il justifie: "Il y a une Europe prospère et le reste du monde qui a des guerres, qui a des privations, etc.". Et de préciser tout de go: "Il faut que les gens ne puissent passer en aucun cas, il faut pouvoir décider de qui peut rentrer". Interrogé pour savoir comment ériger ce mur, Klarsfeld a répondu: "Un mur, c'est fait avec des fils de barbelés, un mur quoi, comme à Rome, il y avait un mur. La paix a duré quatre siècles...".  Pour l'avocat il s'agirait de "bon sens", pour veiller à ce qu'une "porte embraîllée" ne finisse pas par menacer "un espace qui est libre". Il plaide donc pour "qu'elle soit refermée et que les citoyens européens décident qui vient sur leur territoire".

Complétant le propos Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole du candidat Sarkozy, qui rencherissait le même jour sur une radio: "On sait qu'on a un problème à la frontière entre la Grèce et la Turquie. Les Grecs annoncent 55000 clandestins qui passent tous les ans. C'est probablement plutôt 160000". Et les clandestins, ajoutait Marine Kosciusko-Morizet- à moins que ce ne fut Nathalie Le Pen-, se dirigent ensuite vers "les pays les plus attractifs en matière d'aide sociale, de condition de droit d'asile. Ils vont beaucoup en France". Pour vanter la politique de l'Europe forteresse qu'entend renforcer Nicolas Sarkozy qui fait preuve, dit-elle, de beaucoup de dynamisme sur la question, lui qui a introduit "l'interdiction des régularisations massives". 

A quand l'organisation d'un label "mur de la honte certifié" avec référence historique et licence d'exploitation distribué par Arno Klarsfeld et Cie? On pourrait y répertorier, y vendre même ou même y mettre en concurrence le savoir-faire des chasseurs de clandestins mexicains avec celui de bâtisseurs de l'ex-rideau de fer, de cette muraille de 9 mètres séparant Israël des territoires palestiniens ou même des ex-spécialistes du confinement des Noirs d'Afrique du Sud. Ainsi la séparation deviendrait-elle une valeur universelle permettant à l'humanité de vivre en harmonie, chacun retranché derrière ses remparts et ses ponts-levis. Comme au bon vieux temps".

 

Bruno Odent, en dernière page de L'Humanité du mercredi 14 mars 2012    

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011