Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 08:59

Ouest-France 18.12.14 Sivom Véolia

 

« Un nouveau cadeau serait paradoxal » (Télégramme)
 
18 décembre 2014 à 07h59
 
Après une interruption de séance de près d'une demi-heure, le comité du Sivom, le syndicat à vocation multiple qui gère l'eau et l'assainissement sur Morlaix et Saint-Martin-des-Champs, a finalement été arrêté et reporté à une date ultérieure, ce mercredi soir, à 18 h 30. « Ça fait une manche à zéro pour nous. Mais on reste vigilant ». À l'issue du report du Sivom, les partisans d'un retour à une gestion publique de l'eau et de l'assainissement n'étaient pas mécontents de la tournure prise par les événements. Une cinquantaine d'entre eux étaient présents hier soir, dans le calme, à l'intérieur de la salle où se tenait le comité syndical. « C'est un tour de passe-passe de laisser croire que la prolongation du contrat permettrait des économies sur le prix de l'eau pour les usagers. Avec le nouveau contrat qui date de trois ans, c'est uniquement le Sivom qui finance les gros investissements. Que le contrat soit prolongé ou pas, les importants travaux envisagés seront donc, de toute façon, payés en totalité par les contribuables, avec la possibilité, pour le Sivom, de fixer la durée pendant laquelle il répercutera le coût aux usagers », estime le collectif eau publique du pays de Morlaix. Avant d'ajouter : « Veolia a volé les usagers durant 20 ans. L'entreprise a mal fait son travail d'entretien et de renouvellement du réseau. Il serait paradoxal de la récompenser par un nouveau cadeau du Sivom ». 

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/un-nouveau-cadeau-serait-paradoxal-18-12-2014-10466591.php
Sivom. La séance interrompue pas de prolongation avec Veolia (Télégramme)
 
18 décembre 2014 à 08h05 / Ronan Tanguy / Après une interruption de séance de près d'une demi-heure, le comité du Sivom, le syndicat à vocation multiple qui gère l'eau et l'assainissement sur Morlaix et Saint-Martin-des-Champs, a finalement été arrêté et reporté à une date ultérieure, ce mercredi soir, à 18 h 30. La séance du Sivom n'est pas allée à son terme, hier soir. Face au refus de la moitié des élus de voter le prolongement du contrat avec Veolia, le président du syndicat, Bernard Guilcher, a été contraint d'interrompre la réunion à laquelle ont assisté une cinquantaine d'opposants à la gestion de l'eau par un privé.
 
Quelle délibération a fait débat ? Réuni hier soir, à l'ancien lycée de Kernéguès, le comité du Sivom avait notamment à étudier la prolongation de quatre ans (jusqu'en 2024) du contrat avec Veolia. Une délibération qui s'annonçait ardue, quasiment quatre ans après le choix du syndicat à vocation multiple Morlaix - Saint-Martin de poursuivre la gestion de l'eau et de l'assainissement avec un opérateur privé. Une décision qui, à l'époque, dans un climat tendu, avait suscité le rejet du collectif eau publique.
 
Comment s'est déroulée la réunion ? Au moment d'évoquer la fameuse délibération, le président du Sivom, Bernard Guilcher, a demandé une suspension de séance. Après une bonne vingtaine minutes de discussions en privé avec les maires de Morlaix et de Saint-Martin, ainsi que les vice-présidents du syndicat, Bernard Guilcher a décidé d'interrompre la réunion et de la reporter à janvier.
 
Pourquoi ce report a-t-il été décidé ? Parce qu'un vote n'aurait pas permis de faire passer la délibération. Concrètement, les sept représentants de la majorité (de droite) morlaisienne et Pierre Madec, issu de la minorité saint-martinoise, étaient pour. Mais pas les huit autres, les sept élus de la majorité (de gauche) saint-martinoise et Jean-Pierre Cloarec, membre de l'opposition morlaisienne. Un vote (à bulletins secrets) aurait donné match nul et n'aurait donc pas permis de valider le prolongement du contrat.
 
Le report est-il un camouflet pour la majorité morlaisienne ? Clairement, oui. Car Bernard Guilcher espérait bien obtenir un soutien suffisant. D'ailleurs, hier soir, il ne cachait pas sa colère. « Mardi, en bureau, Yvon Riou (le vice-président saint-martinois du Sivom) nous avait pourtant dit qu'il s'abstiendrait. Ce qui aurait permis de faire passer cette délibération, qui vise à faire des réserves financières pour les deux villes. Mais aujourd'hui, la majorité de Saint-Martin a changé d'avis, tout ça pour des raisons politiques. C'est dégueulasse et malhonnête », pestait le président du Sivom, qui, en conséquence, va être contraint de revoir son budget 2015, qui devait également être voté hier.
 
Comment ont réagi les maires des deux communes ? « Ne pas rallonger le contrat coûtera simplement 2 € supplémentaires par mois à un usager qui consomme environ 100 m³ d'eau par an. Voilà pourquoi nous sommes contre cette prolongation, tout en étant favorables à l'idée de continuer à confier les chantiers à Veolia », a indiqué François Hamon, le maire de Saint-Martin. « Une fois de plus, la pression idéologique a pris le pas sur l'intérêt général, et ce au détriment de la population et du prix de l'eau », a lâché, de son côté, Agnès Le Brun. Sous les huées des opposants à une gestion privée (lire ci-dessous), qui ont comparé les propos du maire de Morlaix à « du n'importe quoi ».

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/sivom-la-seance-interrompue-pas-de-prolongation-avec-veolia-18-12-2014-10466592.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011