Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 15:29

AUX

Elections départementales des 22 et 29 mars 2015

C'est L'Humain d'abord! 

 

departementales-2015 1295

 

A Plougonven, salle de St Eutrope, à 14h le Samedi 14 février

 

Le Front de Gauche et ses candidats sur le Canton de Plouigneau, Martine Carn, Roger Héré, Solène André, Jeremy Lainé, vous invitent à

une réunion publique-débat sur les enjeux dans prochaines élections départementales, les propositions du Front de Gauche, tout particulièrement en matière de:

Santé, Accompagnement des personnes âgées et du vieillissement, Droit à l'autonomie 

 

PERSONNES AGEES, AUTONOMIE

L'humain d'abord ! Une société civilisée se doit d’assurer à chacun de ses membres de la naissance  à la fin de vie des conditions garantissant son intégrité et sa dignité.

Les approches comptables des gouvernements de droite comme du PS ont sévèrement mis en cause l'efficacité  de nombreux services, voire menacé leur existence par des fermetures ou des regroupements.

Dans les 27 nouveaux cantons finistériens, 30% de la population a aujourd'hui plus de 60 ans (40 % en 2040).

Le département doit maintenir et renforcer le maillage finistérien, mais aussi augmenter les capacités d’accueil actuellement notoirement insuffisantes.

 - le vieillissement de la population continue depuis des décennies. C'est un progrès et non un problème comme le soulignent trop souvent les comptables qui nous gouvernent,

 - si l’âge moyen augmente, il n’en est pas de même pour l’âge en bonne santé

 -les problèmes liés au vieillissement et à la dégradation d’autonomie sont des problèmes de santé et, à ce titre, doivent être pris en charge par la sécurité sociale.

 

L’augmentation de la productivité fait que  le travail des femmes et des hommes n’a jamais produit autant de richesses. Ce n'est donc pas un problème de moyens mais de choix à faire

 

PERSONNES AGEES

Le maintien à domicile

C’est le souhait très majoritaire des anciens tant que cela est possible. Il implique d'adapter les logements à une mobilité réduite, et de lutter davantage contre l’isolement (transport, lotissements intergénérationnels, activités physiques, culturelles, mise en place de services à la personne,…)

 

Hébergement en établissement

De passage dans le Trégor le président du Conseil général indiquait qu’il allait manquer 2 000 places d’accueil des personnes âgées dans le Finistère. Au rythme actuel d’ouverture (moins de 100 par ans) combien d’années devront attendre les intéressés et leur famille ?

 

AUTONOMIE

 

Le Front de Gauche milite pour un pôle public de l’autonomie :

-le monde associatif avec sa générosité a contribué à apporter des réponses aux besoins dans un contexte qui génère souvent de la précarité pour les associations et pour leurs salariés,

-le secteur privé ayant mesuré le potentiel s’est engouffré dans la brèche désireux de dégager le profit maximum de cet « or gris » dont font état les magazines.

D'où notre proposition d’un pôle public de l’autonomie et d’un service public à la personne dans chaque département .

 

Une possibilité d’accès à tous

- prise en charge à 100 % par la sécurité sociale pour tous les frais médicaux (y compris appareillage optique, dentaire, auditif)

- hébergement pris en charge par la solidarité nationale sans récupération sur les familles ou sur les successions.

 

Une qualité égale de la prise en charge

- L'insuffisance de personnel qualifié est source de maltraitance institutionnelle pour les malades et de grande souffrance pour les soignants

- Il faut un plan de formation qualifiante pour tous les intervenants (secteur public, associatif ou privé), et des conditions de travail et de salaire revalorisées.

- Le calcul de l’APA doit être revalorisé avec un réel financement par l’état

- Il faut prendre en compte  la situation des aidants familiaux en leur permettant des « répits ».

 

...................................................................................................................................................................

Dans une France qui va mal, la nécessité d’une politique résolument anti-austérité, contre les injustices, le chômage et la précarité, est plus que jamais d’actualité.

 Alors que la formidable mobilisation populaire du 11 janvier porte une forte exigence de liberté et de vivre ensemble, la droite et le FN multiplient les discours de division, de stigmatisation et de repli identitaire…

 Le résultat desélections départementales des 22 et 29 mars, qui sont loin d’être des élections mineures, aura des conséquences importantes pour votre vie quotidienne.

 Ou bien, tristes scénarios trop prévisibles:

 - on conforte le parti socialiste dans sa politique libérale et austéritaire alignée sur les exigences du patronat et de Bruxelles, politique à mille lieux des promesses de justice sociale du candidat Hollande en 2012

 - la droite effectue son retour pour mener une politique pro-business, hostile au monde du travail, divisant la société par la démagogie sécuritaire et identitaire

 - le FN continue à monter à la faveur de l’abstention. Or, le FN ne peut être la solution: dans les mairies qu'il dirige, il mène une politique clientéliste, dirigé contre le monde associatif indépendant, les services publics à vocation sociale et les catégories populaires, opposant "français de souche" et "français d'origine étrangère". Ce Parti d’extrême-droite d’origine fasciste a dans ses gènes l'autoritarisme, le refus de l'émancipation humaine, le racisme et la promotion des hiérarchies naturelles.    

 

Ou bien, le vote Front de Gauche progresse et permet de construire une dynamique pour reprendre espoir, sortir de la dictature de la finance et des dogmes libéraux, construire une société qui place l'humain, l'égalité des droits, la fraternité, la liberté, la laïcité, le souci de de la terre au centre de ses choix.

Des élus Front de Gauche dans les Conseils Départementaux sont nécessaires pour entraver la casse des services publics et mettre l'accent sur la solidarité. Actuellement, dans le Finistère, le groupe de gauche est monocolore: du rose pâle PS! Des élus Front de Gauche garantiraient le pluralisme et la vitalité du débat démocratique au sein du Conseil Général. 

En Grèce, en Espagne, en Italie, en Irlande…, des voix s’élèvent pour une autre politique que celles enracinées sur les dogmes du libéralisme dictés par les marchés financiers. 

Aux élections départementales, construisons ensemble ce rassemblement citoyen, social et écologique de résistance et d’alternative dont notre peuple a besoin.

Le département du Finistère, c'est:

1 milliard d'euros de budget. Environ 820 M€ de crédits de fonctionnement et 180 M€ d'investissements.

Près de 50 M€ de baisse des dotations de l'Etat d'ici 2017.

Des conséquences néfastes pour les besoins de la population

 

femme front de gauche morlaix

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011