Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 17:05

Hier soir, nous avons participé à un ciné-débat organisé par Attac autour du film sur la dette comme moyen de domination pro-capitaliste, Deptocraty. Au cours du débat qui a suivi, Michel Le Saint a mis en avant le fait que c'était des gens comme Mélenchon qui faisaient le jeu d'une industrie de l'armement qui n'hésite pas à corrompre les hommes politiques et à alourdir la dette des Etats pour des projets sans efficience sociale en "se félicitant" que l'on vende des Rafales à l'Inde. Sur le coup, moi qui n'avait pas entendu l'émission de France Inter mais une autre de BFM TV datée d'il y a une vingtaine de jours, j'ai nié que Mélenchon ait nettemment applaudi à cette vente d'armes. En réalité, il a dit dans l'émission télé dont je parle que l'on était sur le plan des principes pour un monde démilitarisé régi par le droit international et non par la force, mais, comme en réalité il y a une hégémonie dangereuse de la puissance militaire américaine, on n'a pas à bouder notre puissance technologique indépendante en matière d'armement, a fortiori quand des commandes et des emplois suivent des investissements d'Etat extrêmement lourds. J'aurais aimé moi aussi que la position de Mélenchon soit plus pacifiste, idéaliste et rigoureuse sur les principes mais le projet du Front de Gauche ne peut être discrédité sur ce seul point d'une défense de l'indépendance nationale face à l'impérialisme américain.  Je publie ici la lettre ouverte un peu remontée d'Hubert Peneau qui a trouvé que ces propos manifestaient une volonté de dénigrement et n'étaient pas vraiment en phase avec les enjeux du débat d'hier sur les moyens d'attester l'existence d'une dette illégitime. Surtout, cette lettre ouverte illustre les interrogations d'un écologiste convaincu face à l'accord de législature PS-EELV.

 

Ismaël Dupont.

 

Lettre ouverte d'Hubert Peneau à Michel Le Saint.

Cher Michel,

Cela fait deux fois en peu de temps que je t'entends argumenter que Mélenchon serait infréquentable puisque qu'il s'est félicité de la vente des rafales à l'inde !

Mis à part que les Indiens (qui semblent être un peuple démocratique...) ont tout à fait le droit de s'équiper militairement, je ne vois pas comment , en tant que candidat à la présidentielle avec un programme où il n'est nullement question du démantèlement de l'industrie militaire de notre pays, il pourrait dire autre chose ?

A moins d'être un gros hypocrite, ce que je ne pense pas qu'il soit.

Certes nous sommes nombreux à penser au Front de Gauche, comme toi, que les Indiens, c'est bien d'autres choses que des avions de guerre dont ils ont besoin, et quand bien même, au regard des temps difficiles qui s'annoncent, c'est pitoyable en vérité de dépenser des fortunes dans ce genre d'équipement !

Même si depuis quelques années le comportement expansionniste des Etats-Unis me fait, quant à moi, réviser ma position en ce qui concerne notre défense nationale !

A la vérité, je trouve désagréable ton obsession à vouloir faire passer les militants du Front de Gauche pour de dangereux militaristes, ce n'est pas loyal, ce n'est pas acceptable et il se trouve que ce n'est pas juste non plus!

N'y-a-t-il pas une sorte d'hypocrisie de la part d'un soutien d'EELV , à utiliser ce genre d'argument, parce que je ne crois pas que dans votre programme il y ait la suppression de notre industrie de défense !

N'y-a-t-il pas une sorte d'hypocrisie à utiliser ce genre d'argument, quand EELV, avant même le premier tour des élections conclu un accord politique (politicien je dirais même!) sur 60 circonscriptions, avec le PS, dont le candidat doit se satisfaire au moins autant que Mélenchon du succés de l'industrie française !

Ce même PS d'ailleurs qui sur son site de campagne prévoit (il va falloir qu'elles tournent les usines d'armement!), un taux de croissance de 2,5% en fin de mandat !!! Pour Hollande - crise + austérité = croissance, il est fou !

Et qui vient en plus, de conclure un accord électoral avec le MRC de Jean-Pierre Chevènement, qui dit l'inverse de votre accord sur le nucléaire, et qui pour le coup ne doit pas encourager François Hollande au démantèlement de notre production d'armes de combats !

Michel, comment peux-tu, avec le radicalisme antimilitariste qui te caractérise, être d'accord avec tout cela, et te permettre en plus de reprocher ses positions au camarade Mélenchon ???

Il faut quand même que tu saches certaines choses en ce qui concerne le FDG, afin que tu ne te focalises pas sur la personne de JL Mélenchon qui hélas, je te l'accorde, à la différence d'Eva Joly n'a pas que des qualités !

Cependant au regard de tes convictions, et au risque de te choquer, tu serais à mon avis beaucoup plus cohérent soit de te taire sur ce sujet, soit d'être au FDG en ce qui concerne cette question, je m'explique :

Premièrement au FDG nous ne luttons pas pour l'élection d'un homme, mais pour une cause celle de «l'humain d'abord ! » notre programme partagé.

La meilleure preuve de cela c'est que la première mesure de ce programme sera l'élection d'une assemblée constituante afin de passer à une sixième république proportionnelle et de mettre fin à la fonction présidentielle, ce qui fait qu'au bout du compte Mélenchon ne sera qu'un parlementaire comme les autres et OUF tant mieux, parce qu'il aime un peu trop les avions rafales !

Ensuite libre aux citoyens que nous sommes d'élire des représentants qui proposerons la sortie de cette industrie de mort.

Je ne saches pas qu'Hollande (votre partenaire que tu penses presqu'élu!) ait prévu de quitter la présidence au cours de son mandat, ce qui fait qu'en matière d'armement on est sûr d'une chose avec lui, c'est que rien ne va bouger ! C'est pitoyable d'imaginer cela en vérité !

Comment peut-on faire un accord avec ce genre de personnage ?

Deuxièmement il serait dommageable que tu te focalises sur ce genre de comportement de notre candidat qui passe les autres 99% de son temps à défendre des idées dont les verts seraient ravis de les voir arriver au pouvoir !

En premier lieu, des mesures radicalement anticapitalistes comme le revenu maximun autorisé, une échelle de salaires de 1 à 20 et la PLANIFICATION ECOLOGIQUE, qui a elles seules sont la base d'une véritable écologie politique, car comme tu le sais, le capitalisme dont la finalité est la recherche du profit sans limites qu'elles qu'en soit les conséquences, est absolument l'inverse de l'écologie qui elle, englobe dans sa réflexion l'humanité dans sa totalité, ceux qui ont été, ceux qui sont et ceux qui seront, qui inclus également notre écosystème (la nature) dont la préservation est indispensable à notre survie et qui implique INELUCTABLEMENT une réelle démocratie, parce qu'elle impose de faire des choix (donc d'interdire!), non pas pour l'intérêt de quelques-uns, mais pour le bien de tous, d'où la nécessité d'une sixième république pour une véritable démocratie et non pas une oligarchie comme c'est le cas actuellement ! Et comme cela le restera avec François Hollande, l'inéluctable futur président comme tu sembles le penser !

La deuxième mesure fondamentale de notre programme est cette proposition de référendum sur le nucléaire, qui si l'on raisonne, est la seule qui soit pertinente pour les antinucléaires que nous sommes, parce que cette question du pour et du contre traverse toutes les sensibilités politiques, et que depuis 60 ans nous n'avons eu que de la propagande scientiste sur le sujet !

Comme en 2005 le peuple s'est « auto-désintoxiqué » de la propagande libérale européenne, nous pensons au FDG , qu'il peut avoir l'intelligence de se désintoxiquer de la propagande pro-nucléaire !

Que diable vous, les écologistes, êtes-vous allé faire au coté d'un François Hollande qui pour toute mesure un peu anticapitaliste, bafouille une hypothétique taxation des revenus supérieurs à 1million d'euro à 75%, qui ne prévoit aucunement de changer les institutions, qui projette une croissance de 2,5% en fin de mandat (il va falloir la faire tourner la machine capitaliste pour tout et n'importe quoi!) et qui en matière de nucléaire ne prévoit qu'une seule chose : peuple de France, cause toujours tu m'intéresse !

Bref un fou, qui met en danger mes enfants !

Pour résumer...

Là ou nous proposons un référendum sur le nucléaire, vous avez négocié une fermeture programmée de quelques vieilles centrales, et encore il faut qu'Hollande respecte sa parole ! Ceux qui le pensent sont d'une naïveté coupable selon moi !

Là ou nous proposons un début de sortie du capitalisme productiviste fou, vous les verts vous négociez avec un homme qui n'a même pas commencé la moindre réflexion sur l'aspect délétère du capitalisme et dont la carrière politique passée et présente est toute dévouée au productivisme capitaliste !

La où nous proposons une planification écologique, vous imaginez infléchir du coté de l'écologie avec vos quelques élus négociés avec le PS, une politique qui sera tout sauf écologique parce que, pro-nucléaire, euro-libérale, capitaliste et productiviste !

Là ou nous pensons pouvoir renverser la table avec un programme de radicalité concrète, parce que nous au FDG, nous pensons que l'avenir c'est ce que l'on construit, vous baissez les bras bien avant le premier tour de l'élection en vous discréditant par un accord politicien avec les tenants du système (dont vous constatez pourtant la folie complète!!!), aveuglés que vous êtes par votre réalisme pesant, qui vous incline à penser que, éh bien ma pauvre dame, vous savez comme les socialistes vont être au pouvoir, le mieux c'est d'avoir quand même quelques élus, comme ça au moins on aura un peu notre mot à dire, parce que sinon, hein, vous comprenez ce que je veux dire ?

Honnêtement Michel, qui défend l'écologie politique dans cette histoire ?

Qui propose véritablement une alternative pour nous tous dans cette histoire ?

Honnêtement Michel, n'est-ce pas le prisme déformant de tes oppositions passées dans ta carrière politique avec nos camarades communistes, qui te fait penser ce que tu penses du FDG ?

Honnêtement Michel, ne vois-tu pas que la véritable alternative et que la véritable écologie indispensable à notre époque, est bien du coté du FDG et non pas du coté du PS !

Enfin, dans l'isoloir tu feras bien ce que tu veux, parce que personne ne te verra !

Amitiés militantes,

Hubert, militant FDG indigné !

 

Réponse de Michel Le Saint

Je n'ai jamais qualifié Mélenchon « d'infréquentable ». En dehors des ténors du Front National ou de ceux qui, à droite, s'en rapprochent dangereusement, c'est un terme que je n'utiliserais pas pour évoquer quelqu'un qui participe activement la vie politique. De plus,  j'ai un grand respect pour beaucoup de ceux qui se sont engagés au Front de gauche ( Martine Billard au niveau national....

En revanche, sur le candidat Mélenchon, j'ai un certain nombre de réserves. Un professionnel de la politique (il en vit depuis 35 ans) est-il vraiment le mieux placé pour incarner la refondation démocratique dont nous avons besoin ? Je m'interroge également sur son parcours (Mitterrand pour modèle), sa manière d'être, avec les syndicats de l'éducation nationale hier, avec les journalistes aujourd'hui, et surtout sur certaines de ses positions : par exemple, sur la légitimité de l'annexion du Tibet par la Chine, sur les langues régionales, et tout récemment sur les ventes d'armes.
S'agissant de cette dernière question, tu évoques la position d'EELV : nous préconisons une résolution non violente des conflits, un renforcement du droit international dans le cadre d'une ONU réformée, une défense européenne indépendante de l'OTAN, garante de notre indépendance dans l'attente d'un désarmement généralisé.  Sur la base de ces orientations, nous proposons logiquement de réduire et de reconvertir notre industrie d'armement. C'est pour moi l'un des axes fondamentaux caractérisant l'écologie politique. Je n'imagine pas un seul instant qu'un responsable d'EELV puisse se féliciter d'une vente d'armes à l'étranger au nom de l'emploi, sachant les pratiques de corruption qu'il y a derrière et sachant que ces armes peuvent tuer deux fois, quand on les utilise et quand on consacre à leur achat les sommes indispensables à la santé, à l'accès à l'eau potable ou à l'éducation de la population !
Sur d'autres points, nous avons des convergences : il y a fort longtemps que nous défendons les idées de revenu maximal ou de 6ème République. Personnellement, je ferais davantage confiance à Eva Joly qu'à Mélenchon pour les mettre en œuvre (Mitterrand aussi critiquait la 5ème avant de se glisser avec délices dans les habits du Président Roi), mais c'est à toi de voir.
Sur l'écologie, pour être franc, je trouve que le programme du Front de Gauche est plutôt bon, mis à part un point central, l'ambiguïté sur le nucléaire. Si l'on relance le programme électro-nucléaire aujourd'hui, on en reprend pour 40 ans, avec les risques, les coûts et les conséquences sur l'organisation de la société que cela implique : c'est encore plus cadenassé qu'un traité européen ! Je n'ai rien contre l'idée de référendum, mais cela n'interdit pas d'exprimer une position claire, ce que le Front de Gauche ne fait pas (pour ne pas heurter la position traditionnelle du PC sur le développement de la filière nucléaire). Cela dit, un point positif à mettre à votre crédit, c'est que vous amenez un certain nombre de militants PC à évoluer sur cette question.
Nous avons d'autres divergences.  En matière de démocratie locale, la refondation de la démocratie passe par l'élection des conseillers communautaires au suffrage universel direct dans le cadre de circonscriptions correspondant aux territoires communautaires. Nous y sommes favorables contrairement au PC (je n'ai pas vu de position du front de gauche là-dessus). C'est un point important car s'il n'y a pas de listes spécifiques porteuses de projets communautaires concurrents, il n'y aura pas de vote de la population sur ces projets et de responsabilité des élus devant les citoyens. Les communautés d'agglomération, qui concentrent aujourd'hui l'essentiel des pouvoirs locaux, continueront alors à fonctionner de manière opaque, clientéliste, en fédérant des baronnies de gauche et de droite …
Sur l'Europe, nous sommes historiquement très favorables à la construction d'une Europe politique fédérale, alors que je vous sens traversés par des tentations souverainistes. Nous voulons évidemment la sortir du carcan des dogmes monétaristes et libéraux et nous appelons de nos vœux une Constitution qui en jette les bases démocratiques.
Enfin, en ce qui concerne nos rapports avec le PS, nous ne faisons pas « front commun » comme le font le parti de gauche et le PC. Nous avons un accord électoral, voilà tout, parce que le système électoral actuel « nous l'impose ». À titre personnel, je considère que notre priorité aurait dû être de changer ce système électoral plutôt que d'avoir immédiatement un nombre significatif d'élus. J'ai plaidé pour une démarche commune EELV - Front de Gauche – NPA visant à obtenir du PS la proportionnelle à toutes les élections en contrepartie d'un dernier « désistement républicain ». C'est une autre stratégie qui a été choisie et j'en ai pris acte. Pour le reste, nous verrons bien qui gouvernera avec le PS, mais il ne me semble pas exclu que ce soit le cas du Front de Gauche.
Quoi qu'il en soit, nos principaux adversaires s'appellent Sarkozy et Le Pen, pas Hollande. Si j'ai bien compris,  c'est aussi le cas pour vous puisqu'il est clair que vous appellerez à voter Hollande au second tour...  Et, dans l'isoloir, j'espère bien pouvoir mettre un bulletin Eva Joly !
Dernière chose, peut-être la plus importante. À long terme, la seule perspective politique sérieuse qui puisse aboutir à transformer le monde dans l'intérêt des catégories populaires passe par la construction d'un vaste mouvement d'écologie politique anticapitaliste. Tu penses que le Front de Gauche nous en rapproche, je pense au contraire qu'il nous en éloigne, mais on est sans doute d'accord sur l'objectif.

Michel

PS (ne saute pas au plafond!) : peux-tu transmettre ma réponse à ceux à qui tu as transmis ta lettre ouverte ? (je te fais confiance pour jouer la carte du débat).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011