Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 13:00

source: ACTEURS PUBLICS

Les syndicats de fonctionnaires interpellent François Hollande
http://www.acteurspublics.com/2014/10/23/les-syndicats-de-fonctionnaires-interpellent-francois-hollande

gattazhollande

Quatre syndicats de la fonction publique (FSU, CGT, Solidaires et FA-FP) font part de leur colère à François Hollande dans une lettre ouverte rendue publique le 23 octobre. Ils dénoncent une politique aux “conséquences néfastes” pour le service public et les agents et appellent à une mobilisation le 18 novembre devant l’Assemblée nationale.

Selon les organisations syndicales, les fonctionnaires n’en peuvent plus. Alors que les négociations s’engagent avec le ministère de la Fonction publique sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations des agents [lire notre article], le message des syndicats est cette fois directement adressé au président de la République. Les syndicats appellent par à ailleurs à un rassemblement le 18 novembre "devant l’Assemblée nationale et partout sur le territoire".

Dans une lettre ouverte adressée à l’Élysée et datée du jeudi 23 octobre, la CGT, la FSU, la FA-FP et Solidaires mettent en garde François Hollande contre des réformes ayant “pour objectif central la recherche de réduction des coûts” [cliquez ici pour accéder à la lettre]. “Les inquiétudes sont grandes face aux projets en cours : réforme de l’État, revue des missions publiques, réorganisation territoriale, projet de loi de santé”, citent les syndicats.

1 million de smicards

Aujourd’hui, plus d’un million d’agents vivent avec des revenus équivalents au Smic, voire en dessous pour celles et ceux qui sont à temps partiel imposé”, soulignent-ils alors que Manuel Valls a confirmé le gel de la valeur du point d’indice jusqu’en 2017. “Comment accepter que cette valeur ait décroché de l’inflation de 14 % depuis le 1er janvier 2000 ?” martèlent les organisations syndicales.

Si elles saluent la priorité accordée à l’éducation, la sécurité et la justice, “nous ne pouvons admettre que ce renforcement se fasse au détriment de tous les autres secteurs”, écrivent-elles, dénonçant les conséquences en termes de “perte de repères quant aux missions”, de “souffrance au travail” et de “désorganisation des services”. Et de pointer du doigt l’objectif de 50 milliards d’euros d’économies et les aides aux entreprises qui, selon elles, “ne produisent aucunement les résultats nécessaires”.

Pour une autre fiscalité

De peur de passer pour des défenseurs invétérés du statu quo, les représentants des fonctionnaires ne nient pas la nécessité de réforme. “S’il y a bien un secteur qui, au fil du temps, s’est fortement modernisé, adapté, c’est celui des services publics, afin de toujours répondre mieux aux besoins de la population”, estiment-ils.

Conscients des contraintes économiques et du manque de financements pour maintenir le modèle social français, ils en appellent à “une véritable réforme fiscale basée sur davantage de justice sociale, symbolisée par l’impôt progressif sur le revenu”. Ils rappellent également l’impératif de lutte contre la fraude fiscale, estimée à 60 milliards d’euros par la Cour des comptes.

Alors que les débats font rage au sein de la majorité sur la “bonne” politique à mener et que des élections professionnelles auront lieu dans quelques semaines dans les trois fonctions publiques, cette lettre résonne comme un ultime cri d’alerte des syndicats.   

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011