Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 13:35

Le programme a commencé par une distribution de tracts alertant sur la situation des Vendeurs Livreurs du Télégramme sur le marché en fin de matinée.

Nos amis considèrent que les aides au portage que le Télégramme a reçu de l'Etat de 2009 à 2011 (8 millions d'euros) ne leur ont été reversées que dans des proportions négligeables (1 million d'euros), tout comme les bénéfices de l'augmentation de 5 centimes du Télégramme, alors qu'ils gèrent 80% des ventes du Télégramme, que la croissance du journal dépend d'eux, et surtout qu'ils ont des revenus faibles, devant être cumulés avec d'autres emplois le plus souvent, avec quasiment pas de protection sociale et de retraite, des frais de carburant en croissance et un entretien des voitures à leur charge.  

Ce samedi 1er décembre, après des rencontres pour exposer leurs revendications au cabinet du premier ministre, au ministère du travail et au ministère de la culture, ils voulaient alerter la population sur leur situation, faire pression sur la direction du Télégramme pour qu'elle satisfasse leur revendication légitime d'une indemnité kilométrique à 0,20 centimes d'€ du kilomètre (contre 0,14€ actuellement) tout en gardant les 5 centimes d'augmentation du carburant et une augmentation du taux de commission de 1%.    

C'était le combat d'une profession contre la précarité et la sous-retribution.

Dans les conditions de dispersion, d'isolement et de crainte du lendemain des livreurs du Télégramme, il n'a pas été facile de réunir beaucoup de représentants de cette profession dans le Finistère, mais une vingtaine de voitures avec des panneaux "Livreurs du Télégramme en Colère" a tout de même pu interpeller sur la situation de "petites mains oubliées" du journal des VCP du Télégramme en organisant une opération escargot bruyante et colorée entre Morlaix et le pont de la Corde, puis dans le centre-ville de Morlaix jusqu'au siège du Télégramme, opération de sensibilisation qui s'est achevée vers 17h30.

On espère qu'ils seront entendus rapidement, à la fois par le Télégramme et par l'Etat, pour essayer de mieux leur garantir des retraites et une protection sociale décente.   

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011