Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:51
COMMUNIQUE DU FRONT DE GAUCHE DU PAYS DE MORLAIX ENVOYE A LA PRESSE LE MARDI 27 NOVEMBRE.  
 
Depuis quelques années, les attaques contre l'Islam pris en bloc et les musulmans servent d'étendard et de faux-nez aux racistes et xénophobes de droite et d'extrême-droite qui n'acceptent pas qu'on puisse être reconnus Français de plein droit tout en ayant des parents ou grands-parents étrangers et brandissent des principes de laïcité qu'ils ont historiquement toujours combattu pour légitimer la haine et le rejet de l'autre.
La nation française fondée à la Révolution sur les valeurs républicaines du droit du sol, de l'égalité, de la fraternité, de la liberté et de la laïcité est diverse du fait de notre passé colonial et notre identité de terre d'accueil. Nos millions de concitoyens de confession musulmane doivent avoir la possibilité s'ils le désirent de pratiquer leur culte à égalité de droit avec les catholiques, les protestants, les juifs et les autres confessions représentées en France.
Certes, l’État et les collectivités locales n'ont pas à investir d'argent au service de quelque religion que ce soit et, au nom de la laïcité, ils doivent rester neutres vis à vis des religions.
Mais, c'est un fait incontestable que la religion catholique bénéficie de l'entretien des églises qui sont propriétés publiques et patrimoine historique et artistique de la nation tandis que, bien souvent, les musulmans pratiquants de France n'ont pas de lieux pour célébrer leur culte et se retrouver alors que l'Islam est la deuxième religion de France.
Ainsi, au nom de l'égalité des droits, les collectivités ne doivent rien faire pour décourager l'établissement de lieux de culte musulmans alors que ces concitoyens sont aujourd'hui discriminés d'une certaine manière dans l'accès à la pratique religieuse.
Les élus de la République doivent surtout prôner la tolérance et condamner sans ambiguïté toutes les tentatives de stigmatisation des minorités culturelles représentées sur le territoire, et cela particulièrement lorsque, comme aujourd'hui, la crise développe les ferments d'un retour de la peste brune.
A ce titre, le Front de Gauche du pays de Morlaix est choqué par l'absence de condamnation par Agnès Le Brun, maire de Morlaix, des lettres anonymes au racisme vénéneux adressées aux voisins de la possible future mosquée de Morlaix, située au 56, rue Gambetta. Dire que ces lettres contiennent des accusations fausses parce que la mairie ne favorise aucunement ce projet de mosquée dont elle ne s'occupe pas est une chose, ne pas dénoncer l'incitation à la haine raciale contenue dans ces lettres en est une autre!
Contrairement à ce qu'elle dit, il n'est pas possible de "rester neutre dans une telle affaire".  
Ne pas signifier que les musulmans de la région de Morlaix ont droit à un lieu de culte, ne pas dénoncer le poison de l'extrême-droite contenu dans ces lettres n'est pas innocent. 
Espérons seulement que Madame le maire n'emprunte pas les mauvaises habitudes de son ami Jean-François Copé qui en utilisant sans vergogne l'islamophobie ambiante à des fins politiques, finit par la renforcer.  
 
 
 
front de Gauche Morlaix
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011