Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 20:04

Communiqué du Front de Gauche Finistère, 3 juin 2013

 

Le Front de Gauche exprime sa solidarité aux salariés de GAD et les soutient dans leur lutte pour conserver les emplois.

 

 

La fermeture de l'abattoir de Gad Lampaul-Guimiliau serait une catastrophe irréparable pour beaucoup des 850 salariés et leurs familles ainsi que pour les régions de Landivisiau et de Morlaix qui se trouvent déjà dans des situations économiques difficiles.  

Il semble d'ores et déjà acquis que la  CECAB est prête à sacrifier le site de Lampaul-Guimiliau en gardant uniquement son abattoir de Josselin. Cela fait beaucoup après la fermeture annoncée de Boutet-Nicolas à Rosporden, la situation chez Doux, Tilly-Sabco, les graves difficultés de Marine Harvest à Poullaouen.

C'est d'autant plus inadmissible que la CECAB en difficulté financière a refusé l'offre de reprise du groupe Intermarché il y a quelques mois. Voilà l'indifférence avec laquelle sont payés des ouvriers qui ont donné toute une partie de leur vie pour cette entreprise, avec des bas salaires et des conditions de travail extrêmement dures!

Stephane Le Foll et le gouvernement, rivés à leur doctrine de la non-intervention, semblent s'en laver les mains et laisser faire cette casse généralisée dans l'agro-alimentaire breton.

Les représentants des salariés qu'ils ont rencontrés n'ont pas été écoutés: ce n'est pas acceptable.

Pour éviter la désindustrialisation de la Bretagne et son entrée dans l'enfer du chômage de masse, des solutions existent pourtant. 

Lutter contre la mise en concurrence des salariés et le dumping social organisé à l'échelle européenne par des traités et des politiques ultra-libérales.

Dissuader les éleveurs bretons qui vendent leurs porcs à des abattoirs du nord de l'Allemagne travaillant avec de la main d'oeuvre étrangère sous-payée alors que nos abattoirs travaillent en sous-régime.

Garantir aux éleveurs et aux abattoirs des marges supérieures en contrôlant les prétentions de la grande distribution qui abuse de sa position dominante.

Faire passer des entreprises garantes de notre souveraineté alimentaire dans le domaine public en confiant leur gestion aux salariés avec des impératifs d'intérêt général concernant la qualité de l'alimentation, la préservation de l'environnement et d'une agriculture à taille humaine.  

Si on ne veut pas que la désespérance sociale gagne du terrain dans notre région, il faut absolument que l’État et la Région prennent leurs responsabilités et ne prétextent pas l'impuissance en laissant les logiques de marché saccager des milliers d'emplois et de vies humaines.

A l'heure où menace l'ouverture du marché européen à un libre échange sans contrôle avec les U.S.A, la mobilisation citoyenne la plus large s'impose plus que jamais. 

Lundi 3 juin 2013

 

 

front de Gauche Finistère

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011