Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 20:24

 

Affiche cantonales 002Ismaël DUPONT Candidat du Front de Gauche, militant PCF depuis 2007. J'ai 31 ans et je suis documentaliste au lycée Tristan Corbière de Morlaix, après avoir enseigné plusieurs années la philosophie. J'habite à Morlaix mais j'ai des attaches fortes dans le canton, ma maison familiale se trouve à Plougoulm.  

 

Yvette LE BARS Candidate remplaçante, militante PCF. Retraitée de l'Éducation nationale, j'étais directrice d'école, et militante syndicale à Roscoff où je réside depuis 1959.

 

 

 

ELECTIONS CANTONALES – Canton de SAINT-POL DE LEON

 

UNE BONNE GAUCHE CONTRE LA DROITE !

 

 Les cantonales des 20 et 27 mars représentent un enjeu fort. Il s'agira d'abord de dénoncer l'étranglement financier des conseils généraux qui limite considérablement leurs marges de manœuvre pour répondre aux besoins en matière d'aménagement du territoire, de soutien à l'emploi, de protection sociale, d'aide à l'autonomie des personnes âgées, d'équipements et de services de qualité dans les domaine de l'éducation, de la santé, des transports, de la culture.

Nous devrons ensuite manifester notre volonté d'abroger la réforme des collectivités territoriales prévue pour 2014. Elle remet en cause l'existence des départements et privilégie la concurrence entre communautés de communes au détriment des logiques de coopération entre zones rurales et urbaines. Cette réforme éloignera encore plus les citoyens des lieux de décision. En créant un scrutin uninominal à un tour pour élire les conseillers territoriaux, elle renforcera la mainmise de la droite sur les collectivités locales et le Sénat tout en renforçant le bipartisme UMP/PS si étouffant pour notre démocratie.

Enfin il faut se mobiliser le 20 mars prochain parce que ces élections sont les dernières avant 2012. Il est indispensable de retirer toute légitimité à la politique de régression démocratique et sociale de Sarkozy tout en créant un rapport de force favorable pour une gauche de transformation sociale. Rendons ainsi possible une véritable alternative aux politiques libérales que les français ont désavouées en refusant le projet de constitution européenne en 2005, en faisant échec au CPE en 2006 et en montrant leur capacité de mobilisation pour défendre la retraite à 60 ans à l'automne 2010. Ces réformes libérales, dont la crise du capitalisme financier de 2008 montre les ravages, ne font qu'adapter les sociétés aux besoins des marchés, dans le cadre d'une Europe gérée de manière oligarchique, en détruisant les garanties collectives des salariés, la protection sociale, les services publics conquis de haute lutte par les citoyen

 

Nos réunions publiques : débattons ensemble !

 

  • Plougoulm: vendredi 25 février, 20 h, salle Goariven.

    « Changer de modèle pour préserver l'environnement »

  • Santec: sam. 26 février, 17 h, Le bistrot à Crêpes (Méchouroux)

    « Défendre les services publics et la protection sociale »

  • Mespaul: vendredi 4 mars, 18 h, Espace polyvalent (face mairie).

 Plouénan: vendredi 4 mars, 20 h 30, « le Mille Club »

  • « Un département pour tous les âges »

  • Roscoff: jeudi 10 mars, 20 h, grande salle Mathurin Méheut.

    « Lutter contre la réforme des politiques territoriales et défendre les services publics »

  • Ile de Batz: vendredi 11 mars, 14 h, crêperie «A l'abri du vent » 

    « Quel avenir pour l'agriculture dans le Finistère? ».

  • Saint-Pol : vendredi 11 mars, 20 h, Keroulas, salle Cheminée

    « Mettre en place des politiques de solidarité dans le 29 »

  • Morlaix: mercredi 16 mars, 20 h 30, MAJ

    Réunion publique Front de Gauche pour un programme partagé

« Changer les institutions pour un renouveau démocratique »

 

 

Porter des propositions pour un Finistère

à gauche, solidaire, écologique et citoyen

 

 

AGIR POUR UNE REDUCTION DES INEGALITES SOCIALES ET PLUS DE SOLIDARITE

  •  

    La suppression de la taxe professionnelle (6 millions de recettes en moins pour le CG 29 cette année) reporte sur les familles le financement de services qui relevaient de la contribution des entreprises à la solidarité nationale. Pour poursuivre sa politique de baisse d'impôt pour les sociétés privées et les hauts revenus, le pouvoir organise l'asphyxie financière des collectivités locales de sorte que celles-ci réduisent leur offre de protection sociale et de services publics, si nécessaire en cette période de crise.

  • Rassembler l'ensemble des départements de gauche pour exiger la compensation intégrale des transferts de charge, plus d'autonomie fiscale et la fin du gel des dotations.

  • Impulser une dynamique ambitieuse pour la création de nouveaux logements sociaux économes en énergie et rénover l'habitat HLM vétuste. Un tiers des ménages peuvent prétendre à un logement social, or l'offre est largement insuffisante dans le canton et dans le Finistère, particulièrement en période de forte augmentation des loyers et des prix de l'immobilier.

  • Cesser de réduire le nombre d'heures d'aides à domicile financées par l'APA pour les personnes âgées ayant perdu une partie de leur autonomie et augmenter le nombre de places dans les maisons de retraite sans but lucratif.

  • Développer et défendre une offre diversifiée de service public de proximité. Lui seul permet à chacun de contribuer selon ses moyens et de recevoir selon ses besoins. Ras le bol de voir fermer ou dysfonctionner faute de moyens les classes de nos écoles, les bureaux de poste, les services des hôpitaux de proximité.

  • Rénover les écoles et collèges publics.

  • Proposer une politique publique d'accueil de la petite enfance qui passe par l'ouverture de places en crèche, la formation des assistantes maternelles, le droit à la scolarisation dès 2 ans en maternelle.

  • Aider les communes cherchant à se doter d'équipements culturels. Les associations proposant des activités artistiques, les écoles de musique, ne doivent pas être sacrifiées sur l'autel de l'austérité budgétaire. La culture doit être accessible à tous, ruraux et urbains, familles aisées ou modestes. Il nous faut faire du Finistère un département de haut rang pour la culture et la création artistique, terreau de liens sociaux.

  • Soutenir les équipes des services sociaux qui s'investissent dans l'aide à l'insertion des jeunes peu diplômés, des habitants en situation de précarité, des travailleurs pauvres, des personnes handicapées.

UNE POLITIQUE ECOLOGIQUE

VOLONTARISTE

Réchauffement climatique, raréfaction des sources d'énergie, diminution de la biodiversité, pollution de l'air, des rivières et des côtes, malbouffe et bêtes transformées en machines à produire de la viande, appauvrissement des sols... Cessons d'opposer progrès social et protection de l'environnement !

Il est évident que libéralisme et capitalisme mondialisé sont les principaux responsables des désastres écologiques: ils favorisent l'appropriation marchande et l'exploitation à outrance des biens communs naturels (eau, forêts, terres cultivables), les délocalisations, les monocultures d'exportation et l'utilisation abusive de pesticides au détriment de la sécurité et de la qualité alimentaire. Mais c'est aussi à nous d'agir sur ce qui est en notre pouvoir, d'adapter nos modes de vie, de consommation et de production aux connaissances que nous avons sur la vulnérabilité de la terre. Le progrès technique et le nouveau filon du « capitalisme vert » ne pourront trouver à eux seuls des parades à la crise écologique.

  • Privilégier les énergies renouvelables. Renforcer les plans d'économie d'énergie dans les collèges, le logement social et l'habitat privé.

  • Soutenir le retour en régie publique de la gestion de l'eau, organiser la complémentarité des services publics de traitement des déchets les moins polluants possibles (en évitant notamment les incinérateurs).

  • Mettre l'accent sur la réduction des déchets par la formation des particuliers et une tarification incitative pour les entreprises.

  • Refuser le tout productivisme agricole. Promouvoir une agriculture respectueuse de l'environnement et de la santé publique (prêts à taux préférentiel pour l'installation, produits locaux et bio pour la restauration collective des scolaires). Plaider pour que tous respectent des règles ambitieuses en ce qui concerne l'utilisation des engrais, des pesticides, le stockage des déchets, l'alimentation animale. Une niche commerciale « agriculture bio »ne suffit pas !

  • Défendre les petites exploitations agricoles en se battant pour une forme de protectionnisme, une garantie publique des prix au niveau européen, et une limitation des marges de la grande distribution et des transformateurs. Subventionner les initiatives qui rapprochent consommateurs et producteurs locaux.

     

POUR UN RENOUVEAU

DEMOCRATIQUE

La démocratie est mise à mal dans notre pays: concentration du pouvoir médiatique, autisme de l'exécutif face aux revendications sociales, conflits d'intérêts et corruption au plus haut niveau de l'état, politiques sécuritaires, liberticides, discriminatoires, contraires aux garanties républicaines et à l'indépendance de la justice...Ce pouvoir fait payer à la population la dette creusée par la crise financière en comptant sur le renoncement et la résignation du plus grand nombre. Il faut rendre aux citoyens des espaces de souveraineté dès le niveau local:

  • Associer le plus largement possible les citoyens et les associations dans la définition des priorités et le suivi de l'action du Conseil Général. Organiser des débats publics sur les politiques départementales pour la santé, l'éducation, les transports, l'environnement...

  • Privilégier, dans l'exercice du pouvoir, la relation quotidienne avec les citoyens pour décider avec eux des meilleurs choix à opérer au service du plus grand nombre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011