Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 15:35
Grande pauvreté, mal logement: Une indignation bien sélective..
posees-en-mai-2009-les-grilles-morlaisiennes-de-la-rue-de_2.jpg
Madame le maire de Morlaix brocarde à nouveau violemment dans le Télégramme  d'hier le prétendu angélisme des citoyens qui s'étaient opposés en 2009 à sa décision d'installer rue de Brest, des grilles autour d'arbres sous lesquels se regroupaient des sans-abris.
Par une curieuse inversion des rôles, ceux qui, comme aujourd'hui à Angoulême, réclament une approche non répressive de la pauvreté ou qui refusent l'exclusion sont taxés de vouloir stigmatiser la misère.
Franchement, alors que le thermomètre descend en dessous de zéro et que les moyens publics pour venir en soutien aux personnes précaires et sans abri disparaissent peu à peu, n'y a t-il pas d'autre urgence que d'entretenir ces polémiques stériles ? Le souci de considérer les pauvres comme des citoyens à part entière, avec des droits identiques, révolte t-il davantage que la pauvreté elle-même ? 
Faut-il taire le désengagement progressif de l’État face à la misère, dont la prise en charge est trop souvent abandonnée aux associations et à la charité privée ?
En France, on ne meurt pas de froid, mais on peut mourir de l'absence d'humanité et d'engagement social des pouvoirs publics.
Dans un pays qui n'a jamais été aussi riche et inégalitaire, comment expliquer qu'on abandonne à leur sort des personnes amochées par la vie et que déjà quatre dentre elles sont mortes en 48 heures  ?
Les services sociaux ont trouvé sur Morlaix des solutions de logement pour les personnes en difficulté sédentaires. Mais on sait aussi que Morlaix accueille aussi un certain nombre de sans-abris de passage. Quelle solution la ville met-elle en place pour eux ? Est-ce qu'on encourage vraiment le CCAS à les prendre en charge?  
Depuis juin 2013, Coallia n'est plus en mesure, à cause des baisses de financement du Conseil Général et de la DDCS, d'assurer un accueil de jour permanent au local de la Boissière qui permette aux gens de la rue d'avoir une assistance pour laver le linge, prendre un café, accéder aux droits élémentaires. En janvier et février 2014, cet accueil de jour a été relancé à titre temporaire et exceptionnel mais rien n'est prévu pour les mois de janvier et février 2015... Les maraudes de nuit pour trouver des solutions d'accueil aux sans abris sont interrompues elles aussi ! N'est-ce pas de la non assistance à personne en danger ?
Ce n'est pas la diminution de 15 millions d'euros des dotations d'Etat au conseil général du Finistère cette année, alors que parallèlement le nombre d'allocataires du RSA ne cesse d'augmenter, qui va améliorer la situation. A mettre en relation avec les 50 milliards d'euros de cadeaux fiscaux faits au patronat et aux entreprises !

 

Actuellement, Coallia travaille avec 2 postes et demi sur Morlaix pour le suivi et l'accompagnement d'une quarantaine d'anciens sans-abris. Quelle garantie avons-nous que ces postes vont être pérennisés dans ce contexte d'austérité où la lutte contre l'exclusion et pour l'accès de tous aux droits élémentaires semble être considérée comme non prioritaire ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Section du Parti communiste du Pays de Morlaix - dans LA VIE LOCALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste et du Front de Gauche. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011