Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 07:04

Encouragement à la baisse du coût du travail, déremboursement de médicaments, augmentation de la TVA, du gaz, de l'électricité, racket sur le tabac, baisse des allocations, des bourses, des exonérations de part fiscales pour les familles avec enfants scolarisés, ce gouvernement, tout à sa soumission aux diktats ultra-libéraux qui mettent les peuples de l'Union Européenne sous la botte des forces capitalistes, fait reculer le pouvoir d'achat des citoyens appartenant aux couches moyennes et populaires. Un comble pour un gouvernement qui se dit de gauche!

Nouvel exemple, sur lequel le Télégramme attirait notre attention hier: ces Français aux revenus modestes qui vont se retrouver à devoir payer pour la première fois l'impôt sur le revenu.

Là où l'on voit que la préoccupation gouvernementale pour "le ras le bol fiscal" -nouvelle thématique reaganienne de Pierre Moscovici- profite surtout aux riches et aux grandes entreprises.   

 

Y aura-t-il 10 % de foyers français nouvellement assujettis à l'impôt sur le revenu en 2013, comme l'a affirmé, hier, le quotidien L'Opinion ? Après le couac provoqué au sommet de l'État sur la « pause fiscale » (NDLR : promise pour 2014 par le Président Hollande, effective l'année suivante seulement, dixit le Premier ministre Jean-Marc Ayrault), les déclarations contradictoires à propos du nombre de nouveaux foyers imposables ont agité la sphère politique et fait quelque peu désordre, hier, à une semaine de la présentation du budget 2014 du pays.

Le « peut-être »de Moscovici

Le journal L'Opinion a avancé qu'entre 1,2 million et 1,6 million de foyers supplémentaires vont payer l'impôt sur le revenu en 2013, soit 10 % de nouveaux contribuables. Un chiffre qui « n'est pas exact », a aussitôt rétorqué le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, promettant des précisions « dans quelques jours ». Mais, dans le même temps, il était contredit par le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici. Interrogé sur Europe 1, ce dernier a laissé entendre par un « peut-être » qu'il était possible, du fait de la prolongation du gel du barême, qu'un million de foyers supplémentaires (sur un total de 18 millions de foyers imposables sur leurs revenus) soient, de fait, concernés en 2013. Mais qu'il n'y en aurait pas de nouveaux en 2014, le gouvernement ayant décidé dans son prochain budget, de ré-indexer les différentes tranches de revenus sur l'inflation et d'instaurer une décote qui pourrait bénéficier à « six à sept millions de foyers fiscaux » modestes. Récusant la moindre « contradiction au sein de l'exécutif », Pierre Moscovici a alors sa voix à celle du Premier ministre pour dire que les prélèvements obligatoires seraient « quasi stabilisés » en 2014 et « totalement stabilisés » en 2015...
http://www.letelegramme.fr/ig/generales/france-monde/france/impot-sur-le-revenu-des-chiffres-qui-embarrassent-le-gouvernement-20-09-2013-2239886.php

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011