Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 17:08

Entre 100 000 et 120 000 personnes à la Bastille, 14 % d’intentions de vote. Les grands médias ne peuvent plus ignorer ou caricaturer grossièrement Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche comme ce fut le cas pendant la 1ère partie de la campagne.

 

Il fallait trouver une explication du phénomène qui ne remette surtout pas en cause le nécessaire duel Sarkozy/Hollande. Ils ont trouvé : les succès sont essentiellement dus aux prouesses oratoires de Jean-Luc Mélenchon qu’ils désignent d’ailleurs plus souvent « orateur ou tribun »du Front de Gauche plutôt que candidat. Les seuls candidats sérieux étant, on le sait, les duellistes qu’ils ont déjà sélectionné. 

 

Certes Jean-Luc Mélenchon est un formidable orateur, de loin le plus cultivé des candidats et le succès du Front de Gauche lui doit beaucoup. Surtout que chacune de ses interventions, dans les médias comme en meeting, est aussi un extraordinaire moment d’éducation populaire où, à chaque fois, il mise sur l’intelligence des participants.

 

Mais cette façon de dire les choses présente pour les grands médias (et ceux qu’ils servent) deux avantages :

 

1 – Elle permet de passer sous silence l’énorme dynamique qui se développe dans le pays dans le cadre de la campagne du Front de Gauche. Le rassemblement de la Bastille et les meetings de Jean-Luc Mélenchon qui sont d’immenses succès bien sûr, mais aussi les centaines de réunions qui se déroulent quotidiennement dans le pays animées par des responsables nationaux des différentes composantes du Front de Gauche, les réunions thématiques permettant d’approfondir et d’enrichir le programme , les milliers d’assemblées citoyennes… Il ne faut pas que nos compatriotes sachent l’ampleur de cette force qui se lève rassemblant des gens d’histoires, d’engagements et de culture diverses mais unis vers un objectif commun et ouverte à toutes celles et tous ceux qui veulent la rejoindre.

 

2 – Elle permet de ne pas aborder le contenu des propositions, condamnées d’un péremptoire : « irréaliste », « démagogique », … Et donc elle prive le peuple de son droit à comparer et à choisir : « Faites confiance braves gens ! Dormez bien ! Ceux qui savent pensent pour vous !« 

 

a - partager les richesses et abolir l’insécurité sociale

b - reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers ;

c - mettre en place une planification écologique

d - produire autrement

e - la République pour de vrai

f - convoquer l’Assemblée constituante pour la VIème République

g - s’affranchir du traité de Lisbonne et construire une autre Europe

h - rôle de la France pour changer le cours de la mondialisation

i - mettre l’émancipation humaine en tête.

 

Tels sont les têtes de chapitre du programme du Front de Gauche «  l’Humain d’abord ». De quel droit l’ « élite » autoproclamée des médias s’arroge-t-elle le droit de décider que le peuple n’est pas apte à en débattre et à choisir ?

 

Et si toutes celles et tous ceux qui ont voulu que cela change vraiment, qui veulent que ces propositions soient examinées et prises en compte, décidaient de passer outre ce qui par ailleurs peut les séparer est-ce que la donne politique ne serait pas radicalement changée ?

 

Il ne s’agirait plus alors seulement de battre Sarkozy (ce qui est évidemment nécessaire et qu’une majorité de Français souhaite) mais aussi et surtout de mettre en débat et de jeter les bases d’une politique complètement différente qui s’émancipe de la domination sans partage de la Finance.

 

Cela suppose un débat à gauche afin que toutes les cartes soient sur la table et que les choix se fassent en pleine connaissance de cause. Ce débat est refusé au niveau national mais , grâce à l’initiative d’Ismaël Dupont, candidat du Front de Gauche à l’élection législative, il aura lieu localement.

 

Notre démarche est claire :

 

Que le peuple prenne le pouvoir afin que prévale enfin

 

L’Humain d’abord

 

Alain DAVID

26.03.12

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011