Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:23

Dissolution du syndicat d'énergie : « Une fausse démocratie ! » - Plouégat-Guerrand

OUEST FRANCE vendredi 15 mars 2013

 

 

Christian Le Manac'h ne mâche pas ses mots. Le président du syndicat départemental d'énergie du Finistère (SDEF) en prend pour son grade ! « Il fait preuve d'autoritarisme, botte en touche pour ne pas répondre pas à nos interrogations », se fâche-t-il, mercredi lors du conseil municipal. Au moment de donner son avis sur la dissolution du syndicat d'électrification de Lanmeur, il confirme : « Je refuse d'obtempérer ! En votant, on participe à la délocalisation de l'emploi. »

Pourquoi cette colère ? Le préfet, pour faire le ménage dans le millefeuille institutionnel, procède à la dissolution des organismes intercommunaux. Le syndicat intercommunal d'électrification de Lanmeur est dans le collimateur. « On nous demande de rejoindre le SDEF alors que le BMO (Brest métropole océane), la plus grosse collectivité du département, n'y va pas. De plus, notre structure cantonale travaille en bonne attente avec un personnel réactif et de proximité. » Et il met en avant l'efficacité du programme des travaux d'enfouissement de réseaux.

Le maire de Plouégat-Guérand s'interroge sur la réactivité de la future structure : « On a déjà des cas concrets. C'est un véritable micmac : des chantiers qui traînent et un service plus cher et bien moins rendu. »

Sur la forme, il pointe les contradictions : « On nous demande à nous communes de moins de 2 000 habitants, de transférer nos taxes alors que des communes comme Lanmeur et Plougasnou n'auront pas à le faire. Le syndicat de Lanmeur n'a pas de dette. Qu'en sera-t-il de celle des autres syndicats ? »

Sur le fond, Christian Le Manac'h dénonce l'absence de lien entre la nouvelle structure et la commune. « De plus, on nous demande un avis sur quelque chose qui est déjà entériné. C'est de la fausse démocratie. »

 

Il est rassurant de constater que des élus, y compris dans la mouvance du PS, résistent, malgré les pressions et la "pédagogie" qu'on leur dispense, à la départementalisation du syndicat d'électrification qui va priver les communes, et notamment les petites, de ressources fiscales importantes qui leur sont absolument nécessaires pour continuer à financer les services et les équipements qui maintiennent les habitants sur le territoire. Cette réforme de recentralisation est portée chez nous notamment par Jean-Luc Fichet: elle affaiblit un peu plus les communes déjà concernées par la baisse des dotations de l'Etat, la hausse des charges et des besoins sociaux.

Dès juin 2011, le PCF, à l'occasion d'une réunion publique organisée à Plourin les Morlaix, avait dénoncé la départementalisation de la compétence énergie comme partie prenante d'une réforme territoriale qui enlevait par la contrainte des marges de manoeuvre et des sphères de souveraineté aux collectivités locales et poursuivait des objectifs libéraux d'économie plus que de satisfaction des besoins des citoyens.  

Les syndicats locaux d'électrification prélevaient 8% de taxe sur les factures des usagers dont une partie était basculé dans le budget des communes. Désormais, toutes les taxes vont être reversées à l'échelon départemental. Dans la communauté d'agglomération de Morlaix, il y a eu d'abord beaucoup d'avis défavorables à cette départementalisation, mais depuis il semble que plusieurs élus, les pressions politiques aidant, se sont laissés convaincre. Pas tous, heureusement! 

En tant que candidat du Front de Gauche aux législatives, j'avais également dénoncé la départementalisation des syndicats d'électrification en mettant en cause le maire de Lanmeur et sénateur Jean-Luc Fichet pour sa volte-face à ce sujet. Il n'avait pas apprécié et avait licencié le salarié du syndicat d'électrification de Lanmeur qui instruisait les élus sur les risques de la départementalisation...

Ismaël Dupont.     

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011