Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 20:03

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 001

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 002 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 003 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 006

 

 Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 005

 

 Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 007

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 009 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 012

 

 

 Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 011

 

 Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 015

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 014

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 016

 

 Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 017

 

Manif Carhaix défense emploi 2 nov 2013 019

 

 

S'il n'est certainement pas le plus à blâmer dans cette histoire, Jean-Luc Mélenchon a dérapé dans sa recherche habituelle des formules chocs lors de son commentaire d'avant mobilisation en Bretagne ce samedi 2 novembre.

Il a d'abord souligné à juste titre après beaucoup d'autres les contradictions de la manifestation "Bretons en colère" de Quimper - colère (plus ou moins surjouée suivant les partis considérés) contre l'écotaxe, les taxes et impôts en général, le déclin économique de la Bretagne, les licenciements en série dans l'agro-alimentaire - qui rassemblait de manière inédite et improbable le patronat, les tenants de l'agriculture productiviste, la droite et l'extrême-droite, des poujadistes, des régionalistes et indépendantistes, des militants de gauche et d'extrême-gauche comme des salariés de l'agro-alimentaire sur le point de perdre leur emploi, et d'autres salariés et citoyens émus et extrêmement inquiets par les drames collectifs qui secouent la Bretagne aujourd'hui.

Mais de quel droit prendrait-il de haut des ouvriers en lutte dans des conditions difficiles en les qualifiant bien rapidement de "nigauds" ou d'"esclaves défendant les droits de leurs maîtres" parce qu'ils seraient conduits par des curés et des vendeurs d'illusions réactionnaires?

On a connu notre candidat du Front de Gauche des présidentielles de 2012 mieux inspiré... même si ce n'est pas la première fois qu'on le prend en flagrant délit de vision caricaturale des bretons...

On peut exprimer un désaccord et une analyse sur l'instrumentalisation de la lutte des salariés par la droite et le patronat local sans irriter par des qualificatifs arrogants et insultants des habitants de toute sensibilité qui s'émeuvent à bon droit des suppressions d'emploi touchant leurs voisins et leurs proches et plus encore des ouvriers - ceux de Doux et de GAD notamment, qui luttent depuis des mois pour la défense de leur emploi et de leur outil de travail.

 

Ceci dit, il est vrai que la droite politique et sociale de Bretagne avait mis le paquet pour récupérer ce mouvement spontané et en faire une démonstration anti "éco-taxe", "pro-patronale", et surtout "anti-Hollande", dissimulant la divergence évidente des intérêts de classe derrière la très illusoire "union sacrée pour la Bretagne" et encourageant à continuer sans état d'âme le modèle agro-industriel capitaliste et productiviste qui a causé beaucoup de dégâts déjà en Bretagne, tant au niveau de l'emploi, que des conditions de travail et de l'environnement. Comment le dumping social lié à l'Europe ultra-libérale et les logiques de profit financier maximal de la grande distribution et des gros groupes de l'agro-industrie pouvaient être dénoncés par l'UMP, le patronat ou la FDSEA qui appelaient tous à la fronde contre le pouvoir en annexant dans une récupération historique lamentable le symbole de la révolte des bonnets rouges, révolte d'inspiration égalitariste faut-il le rappeler qui s'attaqua aux Seigneurs, au Clergé privilégié, aux augmentations - écrasantes pour le petit peuple - des prélèvements royaux destinés à financer des guerres et le train de vie de toute une cour de parasites?

 

Les vrais héritiers des bonnets rouges, ce ne sont pas ceux qu'une affiche humoristique portée dans la manif avec un dessin de Goutal appelait les "Gros Bonnets Rouges", car en voilà des "Beaux Nez Rouges" de clowns menteurs, ce sont les ouvriers et petits paysans conscients de leurs intérêts de classe, les salariés soumis à l'exploitation, les précaires victimes du consentement libéral au chômage pour maximiser les profits, les opposants au désordre inégalitaire du néo-libéralisme et du capitalisme.

 

De ce fait, on ne peut que se féliciter du succès de la manifestation pour l'emploi en Bretagne de Carhaix organisée à l'initiative notamment de la CGT, de Solidaires, de la FSU, du Front de Gauche, du Parti Communiste, de EELV.

 

Cette manifestation a réuni entre 2500 et 3000 personnes, alors qu'elle a été décidée dans la semaine sans guère de publicicité des médias locaux, en constatant les récupérations et les liaisons dangereuses associées à la manif de Quimper, à laquelle avait appelé dans un premier temps le Front de Gauche du Finistère suite au rassemblement pour l'emploi et les salariés de Marine Harvest, avant de se raviser en soutenant l'initiative courageuse de la CGT et en voyant qu'elle devenait une manif anti éco-taxe anti-impôts instrumentalisée par le MEDEF.

 

Dans cette manif colorée et animée de Carhaix qui avait une véritable unité d'intention et de revendication, il y avait des employés de Tilly Sapco Guerlesquin (qui ont appris par les médias que l'activité allait être suspendue à partir de janvier: bel exemple de respect du personnel...), de Marine Harvest, de Triskallia, beaucoup de syndicalistes CGT, de nombreux militants du PCF et du Front de Gauche...   

 

Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y avait pas des ouvriers et syndicalistes, des militants et citoyens de gauche et du Front de Gauche dans le rassemblement de Quimper, essentiellement composé de gens qui voulaient mettre fin à la casse de l'emploi industriel et agricole en Bretagne et dénoncer aussi la dégradation des conditions de vie liée à l'austérité. 

 

Non, Jean-Luc, il ne faut pas tomber dans le jeu des simplifications et de la division des travailleurs et citoyens en lutte alors que le patronat, le milieu paysan conservateur et productiviste et la droite mettent déjà beaucoup de chausse-trappes pour piéger les salariés et détourner leur colère et leurs volontés transformatrices d'objectifs efficaces.

 

Ismaël Dupont.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P



Appel de JLM: " le 2 novembre en Bretagne, chacun sa classe




Encouragé par la timidité et la pleutrerie du gouvernement qui leur cède tout, le patronat et les cléricaux des départements bretons vont faire
manifester les nigauds pour défendre leur droit de transporter à bas coût des cochons d’un bout à l’autre de l’Europe dans des conditions honteuses. A Quimper manifestent ceux qui veulent que
continuent la souillure de notre belle Bretagne par les nitrates de l’agriculture productiviste.

A Quimper manifestent ceux qui veulent les salaires de misère pour les agriculteurs et le règne de la grande distribution.

A Quimper les esclaves manifesteront pour les droits de leurs maitres.

Les salariés des départements bretons ne doivent pas se tromper de colère ! Ils ne doivent pas aller baiser la main qui les frappe. Ils doivent manifester à Carhaix avec leurs syndicats de
salariés et leur classe, leur camp, leur famille. S’ils aiment les symboles historiques les bretons qui réfléchissent préfèreront se souvenir de leurs ancêtres qui déclenchèrent la grande
révolution de 1789 contre les privilèges des riches et créèrent le club des jacobins plutôt que de marcher derrière les saigneurs de leur époque ! "
P

 Cher Ismaël,
A la lecture de ton blog , diffusé aux membres du FDG MX,  nous ne pouvons que nous étonner de la virulence de ton propos concernant Mélenchon. Nous savons bien qu'il ne fait pas l'unanimité
chez les communistes, loin de là, mais sa ligne a le mérite d'être claire, contrairement à d'autres, à Paris ou ailleurs...
Nous savons tous que le choix n'était pas facile entre Quimper et Carhaix, et tu dois bien mettre en évidence que ce papier du monde  sur JLM est antérieur à la manif, c'est
un appel à ne pas être nigaud, en fait...( copie de l'appel original à suivre....) Et force est de constater que c'est bien JLM qui a raison avant même le déroulement de cette
manifestation, que les revendications des salariés licenciés ont disparu dans un gloubi-boulga de régionalisme, libéralisme, anti-écologie, productivisme agricole, et autres .... Que les 4 x4 et
les rolex étaient plus nombreux que les drapeaux rouges à Quimper... Que de "la manif pour tous" aux identitaires, des cars d'Agnès Le Brun au sympathique Marc Le Fur, même Troadec, ne lui en
déplaise, n'y avait pas sa place... Quand a la représentante de FO, elle s'est faite siffler quand elle a critiqué les patrons bretons..... Que le fait de parler cru et dru amène JLM à parler de
"nigauds", terme affectif équivalent à sots et naïfs, afin de dissuader les militants de se rendre à cette tea party, ne me semble qu'on ne peut plus justifié... Et effectivement en l'occurence,
l'esclave doit éviter de baiser la main du maître s'il veut s'affranchir.... C'est cette prise de conscience et elle seule, qui rend l'affranchissement possible.
Il n'est pas dans la philosophie du PG de vouloir manger à tous les rateliers. Le clivage doit être montré pour que le peuple puisse en prendre conscience et
s’engager à défendre des valeurs clairement de gauche en rupture avec les politiques libérales. Il n'y a pas là de recherche de la simplification. Nous pensons et nous espérons que celles
et ceux des nôtres qui  y sont allés ( nous avons nous aussi hésité longtemps !) en ont pris conscience, à la lecture des journaux de chiens de garde, et des commentaires des "experts"
patentés. Mettre cela en évidence avant même la manifestation n'est pas chercher à diviser, mais bien à rassembler du bon côté ! Et cette manière de parler a fait passer le papier dans le monde
et ailleurs, avant cette mascarade, chose qui n'eut été possible en langue de bois habituelle pour d'autres.
On se rappelle au parti de gauche que les premières critiques du ton "cru et dru" par le 1er secrétaire du PCF s'exercèrent contre la critique de JLM vis à vis du ministre de l'intérieur lui
reprochant son virage à l'extrème-droite, fin août dernier ! ... On sait ce qu'il en est de Manuel Valls aujourd'hui...Ces propos crus et drus se sont révélés une fois encore plus justes qu'on ne
le souhaitait....Et nous sommes à ce jour très reconnaissants aux communistes d'avoir préféré JLM à Pierre Laurent comme candidat aux présidentielles, car nous aurions effectivement l'air de
nigauds aujourd'hui dans le cas contraire... D"autre part, parler de nigauds ne qualifie que ceux qui l'ont été ou se sentent visés, à tort ou à raison; L'assimiler à une caricatures des bretons,
est peu respectueux du propos, voire de la personne...
C'est de plus jeter de l'huile sur un feu qui n'a pourtant pas lieu d'être, dans un moment où beaucoup de gens aimeraient voir le Front De Gauche, de plus en
plus gênant, éclater.
Cela-dit, et bien que ce ne soit pas la pensée de JLM, pardon pour le mauvais jeu de mot, mais en dépit de leur excellent niveau scolaire et intellectuel, pour info Ismaël, les bretons ont aussi
de gros bénêts rouges invéterrés dans leurs rangs, et ils restent inscrits dans l’humanité en prise aux plus belles qualités comme aux plus vils
défauts.
>
> Sans doute que la colère et la frustration ressenties par certains manifestants de Quimper vis à vis de leurs propres erreurs ( ...et qui ne fait pas d'erreurs ?) cherchent leur bouc
émissaire.. Tu as tort de leurs donner raison au vu des faits. Cajoler dans le sens du poil n'améliore pas la situation.
Provoquer le questionnement lui le pourrait probablement davantage. Il s’agit là uniquement d’une question de positionnement qui doit être, en cette période
de confusion politique, le plus clair et le plus cohérent possible.
>
> Amitié et salutations humaines d'abord
> Vanessa. Patrick. Hubert. Julien 
P.S: Nous te serions reconnaissant de bien vouloir envoyer ce courrier sur la liste de difusion du front de gauche Morlaix, appel de JLM du 2 novembre compris

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011