Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 04:00
Bientôt les rouges dans le canton? - Dessin de Nono, 22 juin 2021
La dérision tendre de mon copain Nono pour s'amuser d'un des arguments de campagne principaux de la droite sur ces départementales à Morlaix depuis un mois et demi.
 
A vrai dire, le canton de Morlaix est déjà à gauche depuis un moment...
 
Mais on peut s'attendre à de nouveaux courriers, missives, tracts aux électeurs sur ce thème cette semaine. Envoyés sous enveloppe affranchie ou non...

Cela a commencé dès la conférence de presse de présentation de liste d'Aude Goarnisson et Jean-Charles Pouliquen (alliance de droite LREM-LR), avec un message du type: "votez pour nous, nous sommes le dernier rempart contre le communisme à Morlaix".

Stratégie de diabolisation d'un élu et candidat communiste qui apparaît un peu vieillotte, marquée par le maccarthysme, la guerre froide, et autres stratégies d'endiguement, théorie des dominos, et compagnie... Mais aussi par les éléments rhétoriques des bleus conservateurs et réactionnaires contre les "rouges" progressistes et sociaux dans les campagnes françaises depuis 150 ans. Nous serions forcément "idéologiques", "radicaux", sectaires, "pas rassembleurs". Bref, les partageux le couteau entre les dents...

Cette petite musique a aussi été déployée au lendemain du premier tour par Jean-Charles Pouliquen et Aude Goarnisson dans leur déclaration au Télégramme, mais aussi, sur un mode furibard, par Agnès Le Brun sur le plateau de France 3, et Maël de Calan un peu après.

Jouer sur les peurs et les préjugés...

En réalité, il faut le dire, il y a 4 candidats titulaires communistes ou sympathisants sur 54 candidats titulaires "Finistère & Solidaires" dans le Finistère (dans les cantons de Morlaix, Brest 1 avec Jacqueline Héré, Pont-de-Buis avec Isabelle Maugeais, Pont l'Abbé avec Maryse Rousseau). Et 4 suppléants (Guy Barré à Plonéour-Lanvern, Camille Gontier à Douarnenez, Jacqueline Braire à Pont l'Abbé, Yann Foucher à Quimper 2).
 
Nous sommes ensemble pour déployer des politiques sociales, solidaires, de défense des services publics, de la protection des plus fragiles et défavorisés dans le Finistère. Nous nous sommes entendus sur un programme, un projet, nous travaillons main dans la main ensemble, et sommes bien décidés à garder le département à gauche. S'il y a des conseillers départementaux communistes au soir du 27 juin dans le Finistère, et il y en aura, ce sera une bonne nouvelle pour la population car notre boussole et nos valeurs, sont la défense des catégories populaires, l'égalité d'accès aux droits, la conquête du progrès social, l'implication citoyenne, l'amélioration des services publics.

Les communistes, quoiqu'on pense de l'histoire du mouvement international, sont de bons gestionnaires de collectivités, dans un intérêt d'émancipation sociale, économique, et culturelle, du plus grand nombre, de partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs. Ils gèrent encore le département du Val-de-Marne avec une majorité d'union de la gauche, géraient il y a peu ceux de Seine Saint-Denis et de l'Allier, avec des réalisations fondamentales dans le domaine de la protection de l'enfance, des droits des femmes, de l'accès à la culture de qualité et au sport pour tous, de la santé publique (centres de santé municipaux et départementaux). Ils sont présents à la Région Bretagne depuis le début des années 2000, ils ont participé à plusieurs expériences gouvernementales au niveau national, avec à chaque fois des conquêtes fondamentales pour la population, l'histoire du droit social, des ministères. Nous avons 600 maires, des milliers d'élus, + d'une centaine de conseillers départementaux à l'échelle de la France. Si ces élus faisaient du si mauvais travail, ça se saurait, et ils ne seraient pas réélus.

Dans le pays de Morlaix, nous avons été de nombreuses fois aux responsabilités dans des majorités d'union de la gauche et réalisé du bon travail dans ce cadre. C'est le cas aujourd'hui dans plusieurs communes des cantons de Morlaix et Plouigneau, avec vingt élus, et tout particulièrement sur ces communes de Morlaix et Plouigneau où nous avons battu la droite aux municipales de mars et juin 2020, ce que manifestement elle ne digère toujours pas.

Le score que nous réalisons à Morlaix au premier tour des départementales dimanche 20 juin (39%, contre 27% pour la droite) montre que les morlaisiens ne sont pas mécontents de notre politique d'union de la gauche capable de se rassembler, avec des socialistes, des communistes, des militants Génération.S, et de nombreux citoyens de gauche, tout simplement.

Nous savons nous unir pour servir l'intérêt général, et c'est ce dont est représentatif aussi la liste Finistère & Solidaires sur le canton de Morlaix: avec Gaëlle Zaneguy, citoyenne de gauche sans appartenance politique, Ismaël Dupont, candidat communiste, François Hamon, maire socialiste de Saint-Martin-des-Champs, et Claudine Kerguiduff, citoyenne de gauche aussi tout simplement, liste soutenue par le PS, le PCF, les Radicaux de gauche, les Régionalistes, comme nos 4 formations politiques soutiennent l'ensemble des 27 listes "Finistère & Solidaires" présentés dans les cantons du Finistère afin, ensemble, de conserver à gauche notre département pour y mener des politiques sociales, solidaires, de transition écologique et démocratique.

C'est notre but, c'est votre intérêt. Alors, le 27 juin, communistes ou pas, si vous êtes de gauche, votez "Finistère & Solidaires"! C'est pas plus compliqué que ça.
 
Ismaël Dupont, 23 juin 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents