Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 16:41

À Landerneau, la CGT et le Parti communiste contre la suppression de poste à la SNCF via @letelegramme

Landerneau. Suppression des guichetiers à la gare : le PCF et la CGT se mobilisent

Le Télégramme, 5 mai 2021

PCF et CGT ont formé un petit groupe, réuni devant le parvis de la gare de Landerneau (Finistère), mardi 4 mai 2021. L’enjeu : la menace de suppression de quatre postes de guichetiers à la gare.
On veut nous enlever nos guichetiers en gare ! Ceux qui nous aident dans les prix, ceux qui emmènent les personnes âgées dans les trains et ça c’est inadmissible ! » avertit Gladys Grelaud, membre du Parti communiste (PCF) à Landerneau (Finistère). En tout, quatre postes de cheminot seraient menacés.

Une action symbolique a donc eu lieu devant le parvis de la gare, mardi 4 mai 2021, en fin d’après-midi, en prévision d’une action plus importante menée à Brest mercredi 5 mai. Des membres du Parti communiste de Landerneau, appuyés par quelques membres de la CGT, se font un point d’honneur à mettre ce sujet sur le devant de la scène.

« On nous parle d’écologie… Mais sans humains ! »

« La subtilité de la SNCF, c’est de transformer des postes fixes en postes mobiles. Ça veut dire que les quatre personnes qui étaient ici présentes à temps plein, ne le seront plus », pour l’une des gares les plus utilisées de Bretagne. En 2019, selon les sources de la SNCF, elle avait accueilli plus de 600 000 voyageurs.

L’antenne landernéenne du PCF a interpellé le président de la Communauté de communes du Pays de Landerneau Daoulas et maire de Landerneau, Patrick Leclerc, mais celui-ci n’a pas encore répondu à leurs sollicitations. « On nous parle d’écologie… Mais sans humains ! Le projet de territoire prétend défendre les mobilités douces. Il faut donc aller contre cette décision. »
Photo Ouest-France, 5 mai 2021

Photo Ouest-France, 5 mai 2021

À Landerneau, la CGT et le Parti communiste contre la suppression de poste à la SNCF
Ouest-France, 5 mai 2021
 
Quelques manifestants étaient regroupés, mardi soir, devant la gare de Landerneau.
 
La suppression et le transfert de postes fixes d’agents de la SNCF vers des équipes mobiles ne convainc ni la CGT Cheminots de Brest et Landerneau, ni le Parti communiste de Landerneau. Mardi soir, ils l’ont clairement affiché lors d’une manifestation devant l’entrée de la gare.
« On assiste à une déshumanisation des gares ferroviaires et à une sérieuse détérioration du service. Accueillir les voyageurs en gare, se repérer dans les prix des billets, aider les personnes à mobilité réduite à prendre le train en toute sécurité ne peut se faire sans personnel à quai. À Landerneau, la suppression sera de quatre postes. Nous avons aussi interpellé Patrick Leclerc, maire et président de la communauté de communes, sans réponse. Il devait nous associer dans le projet de territoire pour en discuter… mais rien pour l’heure », explique Gwladys Grelaud du Parti communiste, de la cellule de Landerneau.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents