Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 12:09
La fédération du Finistère du PCF apporte son soutien au rassemblement à Guingamp le samedi 29 mai pour que vivent nos langues !
Communiqué du PCF Finistère - 26 mai 2021
 
La fédération du Finistère du PCF apporte son soutien au rassemblement à Guingamp le samedi 29 mai pour que vivent nos langues !
Les communistes seront mobilisés plus que jamais après la censure par le conseil constitutionnel de la loi langues régionales pourtant votée à une majorité écrasante !
Il est à noter que le Conseil a choisi de s’auto-saisir en censurant deux articles que la saisine n’évoquait pas. Nous avons du mal à comprendre en quoi la disposition concernant l’état civil, peu coûteuse, pouvait mériter les foudres du conseil ! De quoi ont-ils peur ? N’est-ce pas un mépris pour les différences et la diversité culturelle qui font l’héritage et la richesse de la nation française ?
Nous, communistes, nous voulons promouvoir les langues et cultures régionales, ainsi que leurs expressions dans des activités de créations et des activités sociales porteuses de sens sur tout le territoire, en dehors d'une vision uniforme et standardisée de la culture.
Notre langue bretonne avec la langue gallèse font partie de la culture bretonne et sont un patrimoine commun précieux. Ils contribuent à l’identité et à l’attractivité de la Bretagne, parmi d’autres éléments, comme le sport - la lutte bretonne ou gouren -, les jeux gallos ou bretons, la musique, les danses, les chants, la poésie, la littérature. Certains de ces éléments font l’objet d’une appropriation populaire et massive, comme la danse.
En revanche, l’apprentissage de la langue est beaucoup plus difficile, beaucoup plus long, mais indispensable, car il est la base de toute cette culture. Pour réussir, il faut informer les familles, recruter les enseignants, valoriser la langue au niveau des examens et assurer une continuité, à la fois dans le cursus scolaire et sur le plan géographique. Or, les réformes du lycée et du collège, les plans d’austérité dans les services publics et l’école, ont trop souvent conduit à sacrifier les options bretons et la continuité pédagogique dans ces options. Dans combien de collèges, de lycées, a t-on fermé l’option breton ces dernières années ? C’est d’autant plus regrettable que, pour nous, le breton a toute sa place à l’école publique et dans l’école de la République, qui est aussi celle de la mixité sociale et de la diversité.
L’État, notamment à travers l’école publique, doit être le garant des langues de France et de leur statut, aux côtés des régions qui, mieux que quiconque, peuvent accompagner et mettre en œuvre les dynamiques nécessaires pour relancer une pratique populaire et massive de la langue. Le soutien aux médias bretonnants et aux acteurs culturels qui portent la diffusion de la langue bretonne est également essentiel, tout comme la formation pour adulte, le soutien aux associations qui diffusent la langue et la culture bretonne par les collectivités locales.
Les communistes condamnent la politique du gouvernement, des députés LREM qui ont saisi le conseil constitutionnel et du sinistre ministre de l’éducation M. Jean-Michel Blanquer qui au nom des économies budgétaires mènent une politique de destruction de l’enseignement des langues. Ainsi la réforme du Lycée a entraîné une baisse des effectifs des élèves des langues régionales. Quant au plan « langues » il ignore celles régionales !
Les communistes qui se battent pour les langues régionales bien avant la loi Deixonne et notamment en 1947 avec la proposition déposée à l’Assemblée Nationale par les députés communistes bretons Pierre Hervé, Gabriel Paul, Alain Signor, pour le Finistère, Hélène Le Jeune et Marcel Hamon pour les Côtes-du-Nord, et Louis Guéguen pour le Morbihan, auxquels s’était associé l’un des fondateurs historiques du Parti Communiste, le breton Marcel Cachin, ne sont pas prêts de relâcher leur combat pour que vivent et se développent les langues et expressions culturelles diverses qui font la richesse de la France.
C’est pourquoi nous appelons à participer à la manifestation à 14h à la gare de Guingamp pour l’arrivée de la Redadeg et nous y serons avec les défenseurs de la langue bretonne.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents