Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 07:34
Big pharma. Les actionnaires touchent le jackpot (Thomas Lemahieu, L'Humanité, vendredi 23 avril 2021)
Big pharma. Les actionnaires touchent le jackpot
Vendredi 23 Avril 2021 - L'Humanité

Selon la coalition People’s Vaccine, l’argent versé au titre des dividendes permettrait de protéger du Covid-19 l’ensemble de la population africaine.

 

Avec Pfizer et Johnson & Johnson, jeudi, Moderna, la ­semaine prochaine, et AstraZeneca, début mai, la saison des assemblées générales s’ouvre dans le secteur pharmaceutique. Et, avec la pandémie de Covid-19, elle promet d’être encore plus ­radieuse pour les actionnaires. L’occasion pour la coalition internationale People’s Vaccine (« vaccin du peuple »), fédérant les ONG et tous les mouvements qui militent depuis un an, à l’échelle de la planète, pour faire des vaccins un « bien public mondial », de se pencher sur l’utilisation des profits dégagés par des multinationales. Selon ses calculs, Pfizer, Johnson & Johnson et AstraZeneca ont offert l’année dernière 21,4 milliards d’euros à leurs actionnaires par le biais de dividendes et d’opérations de rachat d’actions : dans le détail, Astra­Zeneca a distribué 3 milliards d’euros, Pfizer, 7 milliards d’euros, et Johnson & Johnson, 11,4 milliards d’euros. On peut y ajouter que, début mai, Pfizer compte verser, au titre de ses dividendes trimestriels, un montant global de 3 milliards d’euros.

La transparence sur les investissements publics

Selon la plateforme citoyenne, qui défend un accès universel aux vaccins, avec la somme de 21,4 milliards d’euros et en se basant sur un prix moyen de 15,80 euros la dose – le tarif moyen fixé de manière arbitraire et, rappelons-le, malgré les montagnes d’aides publiques reçues par Big Pharma –, il aurait été possible de fournir un vaccin à 1,35 milliard de personnes dans le monde, soit l’équivalent de la population de l’Afrique entière. En réalité, avec cet argent dilapidé sur les marchés financiers, il serait possible de faire beaucoup plus encore, en rapprochant les tarifs des doses de leurs coûts de fabrication : d’après la coalition People’s Vaccine, une étude de l’Imperial College de Londres établit que les vaccins à ARN messager, vendus dans l’Union européenne entre 19 et 25 euros – avant même les hausses spectaculaires annoncées ces derniers jours, comme chez Pfizer (lire notre édition du 21 avril) –, ne coûtent qu’entre 50 centimes et 1,70 euro à produire.

Sur cet aspect, la révolte gronde également à l’intérieur même des grands groupes aux États-Unis. L’Interfaith Center on Corporate Responsability, un mouvement d’actionnaires activistes fédérant des ONG comme Oxfam et des ­associations confessionnelles, ­demande des comptes à Pfizer et à Johnson & Johnson. À travers ­plusieurs motions soumises aux actionnaires, il réclame la transparence sur les investissements publics afin de mettre en lumière le décalage scandaleux avec les prix et les profits exorbitants des multinationales.

Livraisons de vaccins, les pays du sud en danger

À l’occasion d’une nouvelle réunion, jeudi, les grandes puissances capitalistes, États-Unis et Union européenne, ont continué d’empêcher toute avancée sur la proposition d’une dérogation temporaire au régime des brevets pharmaceutiques à l’Organisation mondiale du commerce. L’urgence est pourtant plus forte que jamais : avec l’explosion pandémique en Inde, le pays qui est vraiment l’usine du monde pour les vaccins, c’est le programme, largement insuffisant, de livraison aux pays du Sud qui risque de s’arrêter complètement. D’ores et déjà, le programme de mutualisation Covax, censé fournir des vaccins aux États les moins riches, constate les effets du dérapage : la plateforme ne pourra pas distribuer plus de 145 millions de doses d’ici à la fin juin (contre 240 millions qui étaient prévues) à une centaine de pays.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents