Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 08:49

Premier jour

Après-midi, samedi 25 décembre 1920 (suite)

…/ …

audition des fédérations par ordre alphabétique des départements (suite)

 

… :...

 

 

 

Le président Ferdinand Faure,  représentant la fédération de la Loire :

 

La fédération a voté à l’unanimité la motion Cachin-Frossard… Quant au danger de la scission...Nous ne la redoutons pas...Il y a des camarades qui au début de l’action minoritaire se heurtaient à l’état de minorité contre les socialistes de guerre. Ils ont violemment mené le combat pour la classe ouvrière qui refusait d’aller plus longtemps sur les champs de massacre. Ils étaient minorité, il sont demeurés dans le parti avec les socialistes de guerre, demain il y resteront avec les socialistes qui ne font pas autre chose que de continuer leur propagande d’autrefois...Quand nous avons à nous prononcer sur la révolution Russe...Varenne ajoutait qu’on irait jusqu’à cent mètres à plat ventre. Nous avons d’autant plus le droit de protester contre de pareilles interpellations qu’elles viennent de ceux qui se sont mis à plat ventre devant la capitalisme. Alors que le sang coulait de toutes parts vous étiez partisans de l’union sacrée...Nous n’avions aucune raison de différer notre adhésion à la IIIème Internationale. Nous n’avons aucune raison d’abdiquer. Mais certains camarades devraient se souvenir qu’il est un peu tard pour eux de prendre une semblable attitude, alors qu’ils ont prostitué le Socialisme et brisé l’unité du Parti. Ils n’ont plus le droit de parler.

 

Gomichon (Loire Inférieure)

… La Fédération... a honte d’avoir dans son sein le père de la grève générale, le sinistre Briand, député de la 1ère circonscription. Cependant la fédération a voté l’adhésion à la IIIème Internationale, et en toute connaissance de cause….Nous avons pris dans le passé la leçon de l’avenir...écœurés de voir l’idéal social foulé aux pieds dans la poubelle ministérielle… La politique que nous avons faite est néfaste et nous ne voulons plus retomber dans les mêmes erreurs...Nos camarades ont dit avant tout qu’il fallait être socialistes. Je suis de leur avis, mais il faut aussi être révolutionnaire par sentiment et nous considérons que la révolution Russe est intimement liée à la révolution mondiale.

Blancho ( Loire Inférieure)

Contrairement au camarade qui m’a précédé, je ne puis dire que la Fédération a voté l’adhésion à la IIIème Internationale en toute connaissance de cause. Beaucoup de ceux qui l’on fait seront pour l’application des 21 conditions qui vous sont imposées ? Non !... Nous avons protesté contre le blocus et travaillé pour la révolution Russe. Tout Blumistes que nous sommes nous avons la prétention d’avoir fait pour la révolution Russe ce que nous devions faire...J’en connais qui se refusent à appliquer les 21 conditions parce qu’ils savent le mal profond que cela ferait dans les organisations ouvrières...Nous ne voulons pas qu’une seule nation vienne imposer sa volonté aux autres.

Bourdas (Lot et Garonne)

...Ne croyez pas que les masses rurales du Lot et Garonne, agriculteurs et vignerons, aient été effrayées par le programme bolchéviste...Aujourd’hui les masses n’hésitent pas à se rallier à nous car dans la politique révolutionnaire du parti socialiste elles trouvent le seul salut pour elles...En votant la motion Heine par 86 mandats, la Fédération du Lot et Garonne a traduit l’expression de tous les travailleurs, des masses paysannes et ouvrières  : adhésion à la IIIème Internationale sans conditions.

Barratte (Manche)

Après une étude approfondie la Fédération s’est prononcée pour la IIIème Internationale, moins une voix pour la motion Longuet...Tous nos militants en ont assez d’une division qui s’affirme chez nous, d’une façon inquiétante de quelques élus et de quelques militants, qui rendent de ce fait le recrutement très difficile...Loin de vouloir la scission, nous voulons l’unité dans la discipline.

Moineau (Marne)

Nous avons 15 mandats pour la motion Cachin, 9 pour la motion Longuet, les adhérents au Parti ayant voté la motion Longuet veulent pour la plupart le quitter...Tous ceux qui ont voté pour la motion Cachin ne veulent pas d’exécution contre ceux qui ont voté la motion Longuet si la IIIème Internationale passe.

Postolec (Haute Marne)

9 mandats à Cachin-Frossard et 3 à Longuet. Beaucoup voient dans la IIIème Internationale la possibilité d’arriver au but que nous poursuivons...Malgré tout ils demandent à tous les membres du parti de la discipline et de l’unité.

Dufresnoy (Mayenne)

...Je dois vous faire remarquer, en passant, qu’un camarade, dans un petit village, a réuni 20 paysans qui ont donné un mandat pour l’adhésion à la IIIème Internationale. Je suis mandaté par cette Fédération pour faire une propagande intense dans notre département…

 

Petitprêtre (Meuse)

La Fédération a donné deux voix à la motion Cachin-Frossard, une voix à la motion Longuet, et exclu sans discussion la motion Blum...La Fédération a voulu spécifier que l’on pouvait faire la révolution en compagnie de Longuet et de tous les socialistes de ses idées...Il y a du travail révolutionnaire à faire...Il faut songer aux conséquences résultant d’une scission entre deux tendances du Parti dans les fédérations naissantes.

 

Biron (Moselle)

Avant et pendant la guerre, le socialisme de Lorraine se composait de militants Allemands, et après la guerre ceux-ci furent, en grande partie, expulsés...Dans les milieux ruraux où, avant la guerre, un propagandiste ne pouvait se rendre sans que les paysans lâchent après lui leurs chiens ou l’accueillent à coups de pierre, nous groupons des minorités de 33%, 40% et 45%... La Fédération compte aujourd’hui 76 mandats qui se sont prononcés pour l’adhésion à la IIIème Internationale, avec les réserves formulées par Frossard...La majorité des camarades ont voulu par ce vote reconstituer l’unité du Parti, ce qui ne consiste pas seulement à se prononcer sur des doctrines, mais  une unité pour tracer un chemin unique pour la voie que nous allons suivre…

 

Bailly (Nièvre)

La Fédération a donné 30 mandats à la motion Cachin-Frossard, 8 à la motion Blum, 6 à la motion Longuet. Il s’agit d’un département essentiellement rural, et nous avons pu convertir ces camarades à l’adhésion sans réserve. Je me borne à observer  que nos adversaires, partisans de la motion Blum,  sont compris principalement dans la section du chef-lieu du département c’est-à-dire Nevers. ..Nous avons expliqué les conditions de l’adhésion à la IIIème Internationale. Nous n’avons rien laissé dans l’ombre...Les paysans ne rentrent pas dans tous les détails, comme les camarades de droite. Ils ne distinguent pas toutes les conditions et les thèses, mais ils disent ceci : les Russes ont fait ce que nous avons fait il y a plus de cent ans. Les paysans Morvandiaux n’aiment pas les châtelains dont notre région est pleine. qui détiennent au moins la moitié, peut-être les deux tiers des terres...Le paysan Morvandiau ne craint pas la révolution mais il veut l’organiser…

 

Salengro (Nord)

...Je fais remarquer que parmi les mandats qui se sont prononcés pour la motion Blum dans notre département, il y a l’unanimité de la section de Dunkerque….

 

 Guy Jerram (Nord) (majorité)

...Je dirais aussi que, dans notre organisation, c’est la région de Dunkerque qui possède le moins de cartes, peut-être le cinquantième de notre Fédération…62,9 % des mandats se sont affirmés sur le texte de la IIIème Internationale...Dans toute sa netteté révolutionnaire, nous n’avons fait aucune transaction...La Fédération du Nord sera à l’avant-garde de l’action de masses révolutionnaires... On a ajouté également que nous avions contre nous la totalité des syndicats ; cela n’est pas exact. Les délégués au congrès d’Orléans sont partis presque tous sans mandat, et ils ont voté selon leur inspiration de fonctionnaires syndicaux pour la plupart. Nous poursuivrons demain ce redressement sur le terrain syndical. Le résultat sera le même et achèvera notre œuvre.

 

André Julien (Oran)

Notre Fédération d’Oran et celle d’Afrique du Nord ...ont donné la majorité à la motion Cachin-Frossard...Les Fédérations ont tenu à montrer par ce vote qu’elles prenaient non seulement des engagements, mais que ce vote était aussi un engagement pour le Parti lui-même, celui de donner aux questions coloniales l’importance qu’elles méritent et de ne pas traiter les socialistes d’au-delà des mers en parents pauvres. Quand viendra le moment de discuter la question coloniale, nous pourrons exposer le point de vue des socialistes Africains.

 

Tourly (Oise)

La Fédération a donné 78 voix à la motion Cachin, 40 à la motion Longuet, 1 voix à la motion Blum. La plupart des sections citadines ont donné leur appui à la motion Longuet. Mais la grosse majorité des campagnes a voté la motion Cachin...La minorité a le devoir de s’incliner devant la majorité, car la situation révolutionnaire que nous faisons demande une organisation nouvelle, un statut nouveau, les conditions du combat dans lequel nous sommes entrés veulent une discipline plus rude…la majorité de notre Fédération ne veut pas de compromission qui pourrait affaiblir la force de notre adhésion. Ils faut que tous les socialistes puissent être considérés comme des soldats de l’armée révolutionnaire en bataille contre le capitalisme du monde. L’offensive est actuellement menée par le prolétariat Russe...Lorsque l’on envisage le problème angoissant de l’unité, ce n’est pas vers l’ancienne unité qui peut marier réformistes et révolutionnaires, c’est vers l’unité d’action révolutionnaire qui ne peut grouper dans son sein que tous ceux qui veulent travailler à la révolution que nous nous tournons. Et cette unité ne peut être réalisée que par la IIIème Internationale.

 

Raoul Evrard (Pas-de-Calais)

...le résultat du référendum de la Fédération donne  267 mandats à la motion pour la IIIème Internationale, 145 à la motion Longuet, et 67 à la motion Blum...Un esprit profondément unitaire s’est exprimé dans le congrès de la fédération...On a dit que les sections paysannes en tenaient surtout pour la IIIème Internationale. C’est possible dans d’autres départements, mais pas dans le Pas-de-Calais...Les camarades qui ont voté la motion Longuet sont décidés à poursuivre le maintien du droit des minorités dans le Parti, et à maintenir la représentation proportionnelle dans les différents organismes du Parti.

 

Varenne (Puy de Dôme)

… A un nouveau congrès qui a eu lieu dimanche dernier, on a essayé de nouveau de faire l’unité dans la Fédération. La motion de tentative d’unité qui avait été préparée par la section de Clermont a obtenu 72 voix contre 15, étant bien entendu que si au congrès de Tours il était possible de rallier la presque unanimité du congrès sur une motion d’unité, chacune des trois tendances en présence (ou au moins les deux dernières, adhésion avec réserve ou non adhésion) reprendrait sa liberté d’action et ses mandats.

La séance est levée à 19 h

Fin de la première journée

 

 

lire aussi:

100 ans du PCF - Congrès de Tours, adhésion à l'Internationale communiste : comment ont voté les adhérents et délégués finistériens de la SFIO? - par Roger Héré

Résumé du Congrès de Tours par Roger Héré - 25 décembre 1920

Le Congrès de Tours en résumé: les interventions des délégués du Finistère - par Roger Héré

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents