Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 05:27
NOS PRIORITÉS L’EMPLOI, LE CLIMAT ET LE POUVOIR D’ACHAT ! - PCF
NOS PRIORITÉS L’EMPLOI, LE CLIMAT ET LE POUVOIR D’ACHAT ! - PCF

NOS PRIORITÉS L’EMPLOI, LE CLIMAT ET LE POUVOIR D’ACHAT !

Aujourd’hui, des dizaines de milliards d’euros sont mis à disposition des grands groupes sans aucun critère
ni contrepartie. Les plans de licenciements et les délocalisations se poursuivent.
L’argent des banques, l’argent public, c’est notre argent ! Il ne doit pas servir à licencier mais à sécuriser nos emplois et en créer de nouveaux, avec de bons salaires, dans l’industrie, le commerce, les services publics et à former massivement avec un revenu maintenu.

C’est la clé pour la transition écologique et pour sortir de la crise.

ÉRADIQUER LE CHÔMAGE, c’est possible avec la sécurité d’emploi et de formation.

Le PCF propose de créer un système permettant d’alterner un emploi ou une formation bien
rémunérés tout au long de la vie professionnelle sans passer par le chômage. Pour y parvenir, il
faut faire baisser le coût du capital (dividendes et intérêts bancaires).

https://www.pcf.fr/emploi

 

 

Sécurisons l’emploi et la formation pour toutes et tous !

A partir de ce mois d’octobre 2020, les communistes lancent une campagne pour changer fondamentalement les conditions d’existence, de revenus, de production dans notre pays.

Face à la crise sanitaire, face aux crises économique et sociale approfondies provoquées par la suraccumulation capitaliste, la financiarisation de l’économie, les communistes proposent une révolution du même niveau que la création de la Sécurité Sociale en 1945, à laquelle le PCF a largement participé  avec Ambroise Croizat : la sécurité emploi formation (SEF).

1/ Pour les personnes,  le droit à un emploi dans la sécurité, ou une formation, avec un bon revenu, et à une mobilité librement choisie entre emploi et formation

2/ Le salaire est payé par l’employeur, le revenu autre (comme l’allocation de formation) est payé sur des cotisations sociales mutualisées. Un fonds spécifique permet aux travaill.eurs.euses et aux habitant.e.s d’un territoire de contrôler l’utilisation de l’argent des entreprises (profits), des banques (crédit) et l’argent public.

3/ Conséquences : libération de la sujétion aux patrons et aux capitalistes guidés uniquement par les profits à court terme pour quelques actionnaires, modification des organisations de travail, les choix stratégiques de production sont dirigés démocratiquement (participation des salarié.e.s et des habitant.e.s d’un territoire) vers l’intérêt général, social et écologique.

4/ Les entreprises, changeant de gestion, continuent à créer des richesses à travers, des engagements de production, d’emploi de formation par les employeurs et les pouvoirs publics et des engagements de financement par les banques, avec incitation et pénalisation. Ces engagements sont conditionnels et suivis démocratiquement.

5/ Les gains en efficacité permettront de baisser massivement le temps de travail et de renforcer la logique vertueuse de créations d’emplois en dépassant le marché du travail et le capitalisme.

Ces logiques émancipatrices vont à l’encontre du plan de « relance » Macron/Castex qui donne des milliards et des milliards d’euros aux grandes entreprises, sans conditionnalité sociale ou écologique, provoquant délocalisations et licenciements boursiers. Par ailleurs le gouvernement n’aide pas suffisamment les PME, et particulièrement la branche restauration/hôtellerie, touchée de plein fouet par les restrictions sanitaires, dont les salariés sont menacés de perte d’emploi. Les aides à la culture restent largement insuffisantes. Aucun plan sérieux de soutien aux travailleurs les plus précaires n’est mis en place. Le secteur hospitalier et les EHPAD attendent toujours des dizaines de milliers de postes pour accueillir les patent.e.s et résident.e.s dans de bonnes conditions. Enfin, aucune volonté politique de réindustrialisation de la France qui permettrait de faire face aux enjeux sociaux et écologiques du 21e siècle. Au contraire, les grands groupes continuent de fermer les usines ou de licencier comme récemment chez Les Fonderies de Bretagne, Vallourec, Bridgestone, Verallia…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011