Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 15:41
José Corre - Photo Le Télégramme

José Corre - Photo Le Télégramme

Nous avons eu la tristesse il y a trois jours d'apprendre le décès de notre camarade José Corre, membre de la section du Relecq-Kerhuon.
José était un camarade chaleureux, et d'un grand volontarisme, un militant de très grande valeur.
Soutien indéfectible de l'Humanité, il avait fait un virement mensuel important à l'Humanité il y a deux ans et nous recommandait de mettre le paquet dans la bataille pour la survie de notre journal. Il avait aussi l'Espagne au coeur, comme l'a écrit Jean-Paul Cam, le secrétaire de la section de Brest. Il avait pris la parole et avait été très applaudi lors du meeting des Européennes de Ian Brossat, Cinderella Bernard et Glenn Le Saout au Relecq-Kerhuon il y a deux ans.
Au nom de la fédération du PCF Finistère, je veux adresser un message d'amitié et de condoléances à sa famille, ses amis, ses camarades de Brest et du Relecq-Kerhuon. José était de des militants charismatiques et ouverts sur l'avenir et la jeunesse qui nous servent de modèle pour construire à nouveau les jours heureux du communisme.
Ismaël Dupont, secrétaire départemental de la fédération du PCF Finistère. 
 
***
 
Les mauvaises nouvelles se suivent. Notre camarade José Corre est décédé jeudi 1er octobre.
Adhérent du Parti communiste depuis 1956, José fut  longtemps membre du comité fédéral du Finistère . Secrétaire départemental puis fédéral des jeunesses communistes (UJCF) il fut secrétaire de la section de Brest-centre du PCF.  José participait régulièrement à la vie de notre section et était présent malgré la maladie aux AG .
Toujours soucieux de l'unité des communistes José était un acharné défenseur de l'Humanité et avait l'Espagne au cœur
Les obsèques auront lieu lundi 5 octobre à 16 h 30 à la salle de cérémonie du Vern à Brest
 
La section de BREST présente à Christiane et à ses enfants et petits enfants ses fraternelles condoléances.
 
Voici parmi beaucoup d'autres quelques témoignages d'émotion et de sympathie de nos camarades que la mort de José peine:
 
Pierre-Yves Liziar, secrétaire de section du PCF Relecq-Kerhuon:
" José était l'ami de mon père, Guy Liziar et le mien. C'était un militant communiste. Parmi les facettes de son engagement, il y avait la promotion du tourisme social, pour une solidarité respectueuse qui permet de proposer des vacances de qualité pour tous. Son action bénévole et militante à TVL puis AVEL, a d'ailleurs permis à de nombreux enfants de "respirer un peu d'ailleurs", ce en partenariat avec le Secours Populaire".
 
José Fort, journaliste à l'Humanité:
"J'ai connu José dans les années 1970 chez lui où il m'hébergeait lorsque je "suivais" la fédération de la JC. Puis, bien plus tard, je l'ai retrouvé en Espagne pas loin où vivait ma mère. C'était un chouette copain, un camarade fidèle, un homme sur lequel on pouvait compter.
 
Jean-François Philippe, du PCF Saint-Brieuc:
"Mes sincères condoléances à ses potes, ses camarades, sa famille. La fête de l'huma Bretagne est orpheline et pleure son ami. Repose en paix".
 
Jean-Claude Cariou (section de BREST, militant à l'ANACR):
"J'ai connu José en ..... janvier 1960 , cela fera bientôt 61 ans, au moment de mon adhésion à la J.C. dont il était responsable .J'étais alors en 1ère au lycée de Kerichen à Brest, et c'était bien sûr la lutte pour la paix en Algérie ,mais aussi contre l'OAS, et ses crimes qui commençaient alors : une période très militante , que j'ai continué ensuite à l'UEC et au Parti plus tard à l'Université . J'ai quitté le Finistère pendant 12 ans pour le travail , mais je n'ai jamais vraiment perdu de vue José,ne serait-ce que dans les manifs :un excellent camarade , qui savait trouver les mots pour expliquer la situation avec un naturel optimiste et chaleureux" .
 
Jeannine Daniel (section de Scaër):
"Respect pour cet infatigable camarade qui s'en va et nous laisse un peu orphelins".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011