Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 07:51
Colonel Fabien, le siège du Parti communiste français, souillé par les fachos!
C'est devenu une triste habitude dans la galaxie de l'extrême-droite et de la droite extrême: s'en prendre aux locaux du Parti communiste, les taguer, les vandaliser. Cela nous fait mal mais quelque part, nous nous enorgueillissons d'avoir des ennemis pareils, même quand ils cherchent à renverser les valeurs et à inverser les faits en qualifiant de "Collabo" le principal parti engagé dans la Résistance française contre les Nazis et le régime d'extrême-droite de Vichy dont sont héritiers les actes et les discours xénophobes, racistes et nationalistes d'aujourd'hui. Le sacrifice de plusieurs dizaines de milliers de résistants communistes de 1940 à 1944 pour une société de liberté, d'égalité, de fraternité, de paix, dément cette accusation! Ils peuvent bien taguer le siège du PCF. Colonel Fabien c'est d'abord un grand résistant, et la cohorte des femmes et des hommes qui ont sauvé l'honneur de la France. D'Olga Bancic à Marie Claude Vaillant Couturier, de Guy Moquet à Henri Krasucki, ils sont des milliers, célèbres ou anonymes, torturés, fusillés, déportés, morts ou rescapés. Et ils sont vivants au Panthéon de notre mémoire.
 
***
 
Honte à ceux qui s'attaquent à notre parti. Notre histoire est celle de résistantes et de résistants. Nous porterons plainte et continuerons notre combat pour la liberté, pour une République sociale et démocratique !
Parti Communiste Français
 
***
 
« Le siège du parti communiste souillé du mot "collabos" »
Rance ambiance. Par Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité.
Après que d’anciens ministres et des ministres en poste actuellement n’ont d’autres soucis que d’importer de l’extrême droite le vulgaire mot d’ « islamo-gauchisme » pour qualifier certains d’entre nous, voici que les loups aux crocs tordus de leur haine se déchaînent. Au mépris de l’histoire, ils viennent jusqu’au siège du parti communiste le souiller du mot « collabos ». Eux, sans doute les héritiers des croix de feux, du petainisme et de la collaboration avec Hitler, ont toujours été contre le parti des résistants et des fusillés. On n’est pas étonné. Par contre, ils se sentent forts pour sortir ainsi avec leurs pots de peinture comme aux pires temps des chasses aux idées de gauche. Progressistes de toutes chapelles, il est temps de faire front commun contre le confusionnisme, et les droites extrêmes et l’extrême droite. Il est temps de passer à la contre offensive pour ensemble remettre la republique sociale, laïque, démocratique sur ses pieds. Les progrès civilisationnels sont venus de là depuis 1789. Ensemble debout.
Patrick Le Hyaric
 
***
 
Collabo de la paix
Collabo de la justice sociale
Collabo des jours heureux !
Mais même en jouant avec ce mot, j’en ai la gerbe. Avec cette inscription on crache sur l’histoire et pas seulement des communistes. Celle de la France. Celle de la résistance.
C’est cracher sur ces jeunes communistes toulousain•nes qui balancent des papillons (mini tracts) anti-Vichy, anti-nazis, anti-collaboration sur le défilé de Pétain près du Capitole. C’est le premier acte de résistance à l’occupation.
C’est cracher sur Colonel Fabien, auteur du premier acte armée de résistance en France sous l’occupation.
C’est cracher sur Charles Tillon et l’appel à la résistance du 17 juin qui fut bien plus entendu et lu par la population que celui qu’on nous impose depuis des années (la radio, peu de famille en avait pour info).
C’est cracher sur ces milliers de fusillés au Mont-Valérien, à Chateaubriant, à Nantes... ou encore ces dizaines de milliers d’interné•es, de déporté•es communistes.
Ni le PCF, ni le MJCF, n’ont été parfaits durant la seconde guerre mondiale (du pacte à l’Humanité), mais nous avons été les premières et seules organisations politiques à avoir agit et structuré des groupes de résistance en interne. A avoir réorganisé nos structures pour qu’elles soient opérationnelles à la résistance, en prenant modèles sur l’expérience des brigades internationales. Vous savez le truc anti-fasciste avant 1940...
Depuis des années la droite, l’extrême-droite, les imbéciles... bref les anticommunistes primaires tentent de modifier, minimiser, gommer, salir la mémoire communiste durant la seconde guerre mondiale. C’est inadmissible, indigne de l’histoire de France. N’importe quel•le vrai•e républicain•e sait reconnaître les vérités de l’histoire et où se situait les communistes !
VIVE LA FRANCE
VIVE LES COMMUNISTES ✊
Gwenn Herbin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents