Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 16:22
Non à la fermeture de la classe d’Hypokhâgne du lycée Kerichen à la rentrée 2021 ! - communiqué du PCF BREST et du PCF FINISTERE

Non à la fermeture de la classe d’Hypokhâgne du lycée Kerichen à la rentrée 2021 !

Réinventons l’école de l’équité des territoires et de la réussite pour toutes et tous !

Le recteur de l’Académie de Rennes a pris la décision de supprimer une des deux classes d’hypokhâgne du lycée de Kerichen à Brest (première année de CPGE littéraire) à la rentrée 2021.

Cette décision de l’Académie est dans la continuité de plusieurs logiques qui vont à l’encontre d’une Education Nationale de la réussite pour toutes et tous dans tous les territoires de notre République.

Ces logiques ont pour nom :

- la pénurie de moyens financiers pour les services publics, et l’Education Nationale. Le « coût constant » est invoqué par l’Etat pour délocaliser une classe de prépa en Finistère afin de l’implanter en Ille-et-Vilaine. Les fermetures de postes d’enseignants et personnels administratifs en Finistère en 2018/2019 étaient un signe avant-coureur des logiques de fermetures de classes du primaire aux classes prépa que subit notre département.

- les réformes de Parcoursup et des lycées qui, sous l’argument fallacieux de constituer des « pôles d’excellence », provoquent l’exclusion de nombreux élèves des filières qui les auraient intéressé.e.s, voire l’exclusion de nombreux jeunes des études supérieures. La réforme des lycées, en éclatant les emplois du temps des professeurs, induit des inégalités territoriales croissantes qui ne seraient mises en échec qu’à la condition de recrutements massifs de personnels.

- la métropolisation et les concurrences entre territoires, la métropole rennaise est confortée au détriment de la pointe bretonne. Cela se traduit par un déséquilibre budgétaire, que ce soit dans la carte des spécialités professorales ou le personnel administratif et territorial, dont pâtit particulièrement l’Ouest Bretagne.

Et pourtant l’argent existe pour contrer ces logiques de pénurie budgétaire et d’inégalités territoriales mises en œuvre par les politiques libérales appliquées dans notre pays depuis 30 ans et amplifiées depuis 3 ans par la présidence Macron.

Ces politiques inégalitaires, violentes et contraires à l’intérêt général peuvent être combattues et vaincues.

Les parlementaires communistes ont proposé ce mardi 22 septembre un plan de relance social, écologique et éducatif de 250 milliards d’euros. Une partie de cette manne financière sera dédiée à l’Éducation Nationale pour une école de la réussite pour toutes et tous dans tous les territoires de la République, du primaire aux lycées, des collèges aux universités, des classes prépa des grandes écoles à un soutien appuyé en faveur des « décrocheurs ».

Les communistes brestois.e.s, dans la foulée de leur fédération finistérienne qui a demandé en avril 2020 un moratoire sur les fermetures de classes envisagées dans notre département, s’associent aux professeurs, parents d’élèves, élèves, citoyen.ne.s et élu.e.s qui demandent l’annulation de la fermeture de la classe prépa lettre à Kerichen-La Pérouse à travers une pétition et participeront avec elles.eux à toutes formes d’action efficaces pour obtenir le retrait de ce projet inique de fermeture de classe.

Réinventons l’école de l’équité des territoires et de la réussite pour toutes et tous !

 
 
 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011