Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 14:04

Jean-Claude Breton, président d'une association culturelle morlaisienne, est déjà intervenu dans la campagne électorale municipale, pour apporter son soutien à Morlaix Ensemble, ce qui lui a valu de recevoir le lendemain une pluie de messages de l'équipe majoritaire en place à Morlaix et de ses soutiens. Pourtant, il devrait être de la liberté de chaque citoyen de pouvoir se positionner publiquement...

Il a composé là un poème en alexandrins amusant sur les enjeux de la campagne morlaisienne... Toute ressemblance avec des personnes existantes, comme on dit, ne saurait être que purement fortuite...

 

Ode électorale

 

Un bon choix pour Laymor ?

Oyez bonnes gens de Laymor , la bonne ville,

En ces temps incertains, voici venu l’époque

Où les bonnes paroles et les actes serviles

Nourrissent les fossés dont l’Histoire se moque.

 

Bien gérer le domaine , en partager les fruits

En confier le mandat à de bons équipages,

Est souvent en ce lieu une source de bruits,

Disputes et rancœurs et lourde de ravages.

 

Après ses deux mandats, Madame de Valbrun

Revendique un bilan qu’elle estime louable

Aux dépens d’un dialogue , jugé inopportun,

Avec d’autres parties qu’elle juge moins capables.

 

Le peuple consulté, pourtant , par son signal

Qu’une saine alternance et le Sieur du Vermont,

N’étaient en rien un drame , ni une œuvre du Mal,

Aurait dû la conduire à un peu de raison.

 

L’ensemble du Comté après consultation

Etant depuis acquis aux idées de Vermont

Laymor seul avec elle dans ce puits de sarcasmes

Aggraverait sans doute la suite du marasme.

 

Une peste importée vint hélas modifier

Les conditions normales de la procédure

Risquant par son délai de la disqualifier

Par le recours malsain à des actes impurs

 

Ennoblie nationale et par ses deux mandats,

Madame la Baronne n’a jamais sa pareille

S’efforçant de gagner un fallacieux combat

Et d’éblouir sans gloire, grâce à son appareil.

 

Lâchant ses mousquetaires sur des gens innocents

Qu’elle pensait aguichés par ses faibles prébendes

Alors qu’ils n’étaient mûs que par leur dévouement

Et n’avaient pas prévu de telles réprimandes,

 

La Baronne apeurée craint de perdre ses marques

Et ses sources de bien , dont malgré ses mérites

Elle oublie que cela n’en fait pas un monarque

Et qu’on puisse espérer, un jour, d’autre conduite.

 

Le Sieur Vermont et ses gens, privés d’expression,

S’interrogent et s’inquiètent , quelle que soit l’issue,

Laymor et le Comté , et même la région

Risquant de succomber à ce jeu de tribus.

 

Les voyant si marris devant cette injustice,

Nos bonnes fées d’en-haut devraient s’en émouvoir

Et créer sans ambage une ambiance propice

A l’objectivité et au sens du devoir.

 

Laymor et le Comté sont nés pour être unis

Le peuple doit savoir qui sont les mieux armés

Pour assurer ce choix de manière informée

Et ne pas pour longtemps se trouver démuni…

 

Jean Claude Breton , 9 juin 2020

Morlaix - Photo Rodolphe Thirard Blondel

Morlaix - Photo Rodolphe Thirard Blondel

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011