Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 06:23
communiqué du SNUipp-FSU 29 (2 mai 2020)  : "rentrée" des classes du 12 mai:  stop au mensonge!

Voici un communiqué de presse important du SNUipp-FSU 29, syndicat majoritaire dans le premier degré nationalement et dans le Finistère,  sur les conditions de la rentrée des classes imposée au 12 mai.

Communiqué du SNUipp-FSU 29 : stop au mensonge.

2 mai 2020

La reprise de l’école devrait être une bonne nouvelle, elle devait signifier la fin de la phase aiguë de
la crise sanitaire. Elle était attendue par toutes et tous.
La date du 12 mai a été annoncée de façon unilatérale, contre même l’avis du conseil scientifique,
de l’OMS… Partout les directions d'école et les équipes tentent de l’organiser, alors même que
pour l’heure, rien n’est très clair entre les discours au sommet de l’État et les déclinaisons que
cherche à poser le recteur. Dans certaines communes, les mairies n’ont pas encore pris contact avec
les directeurs et directrices qui naviguent à vue, alors même que la responsabilité de cette reprise
leur incombe.
Le protocole sanitaire nous oblige à faire respecter les gestes barrières et le respect du mètre de
distance entre les enfants. Si nous devons adapter l’accueil dans une perspective de crise durable,
nous exigeons qu’un discours de vérité soit tenu aux enseignants et aux familles. Exiger d’enfants
de rester à 1 mètre les uns des autres, de ne pas utiliser les jeux de classe, de rester sans bouger,
induit une maltraitance contraire aux droits de l’enfant. C’est aller contre leur nature même. Ça sera
une école sans que le maître ou la maîtresse puisse consoler un chagrin, sans que l’AVS d’un élève
puisse l’aider à organiser son travail, sans secret glissé à l’oreille, sans échange de carte de jeu, sans
jeu de ballon sur la cour, … Ce n’est pas tenable.
En l’absence de la possibilité d’assurer la santé et la sécurité de tous, le SNUipp-FSU 29 demande
de reporter cette rentrée afin de laisser à chaque équipe la possibilité de la préparer correctement.
Dans la précipitation actuelle, le protocole de reprise ne pourra être respecté à 100% en ce qui
concerne les gestes barrières et la distanciation.
Donner la responsabilité d’une éventuelle contamination à un enseignant qui ne pourra pas respecter
un protocole intenable, procure un malaise extrême dans notre profession. Si les gestes barrières
étaient suffisants nous n'aurions pas eu besoin de nous confiner pendant 2 mois .
En imposant une rentrée mal préparée et dans un délai contraint, les autorités devront prendre la
responsabilité de l’impossibilité du respect de l’ensemble des gestes barrières induite par une
reprise des cours. Nous voulons un discours de vérité pour assurer les personnels de la prise en
charge des responsabilités de l'Etat, que le protocole sanitaire ne soit pas un parapluie qui décharge
son concepteur au détriment du personnel. L'état doit prendre des engagements vis à vis de notre
protection et nous assurer de son entière responsabilité.
Le SNUipp-FSU au niveau national a pris soin de déposer une alerte sociale à compter du 11 mai et,
afin d’éviter tout retour précipité, il accompagnera les enseignants et enseignantes sur les modalités
d’usage du droit de retrait et du droit d’alerte.

 

Sabrina Manuel, secrétaire départementale SNUipp-FSU 29

et Antoine Gauchard

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011