Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 12:57
Déclaration du Parti de la Gauche Européenne, dont le PCF est partie prenante: Covid-19. Protégez les gens, pas le système!

Protégez les gens, pas le système ! Changer de politique immédiatement

La propagation du virus COVID-19 a précipité une profonde crise mondiale. C'est un choc pour toute l'humanité qui a également de lourdes conséquences sur l'économie. Des mesures drastiques ont été prises dans presque tous les pays afin de prévenir la contraction et de contenir la pandémie. En effet, tous les efforts sont nécessaires pour protéger les populations. Ces mesures doivent être coordonnées, mais il manque encore une réponse globale. C'est également le cas de l'UE, qui est totalement incapable de promouvoir la solidarité. L'Italie, le pays le plus touché, a été laissée seule. Aujourd'hui, les pays prennent les uns après les autres des mesures drastiques, mais il n'y a pas de coordination efficace de la part des institutions européennes. Finalement, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a proposé l'activation de la clause de sauvegarde générale du pacte de stabilité et de croissance afin de permettre des mesures budgétaires pour combattre la crise. Cela n'est pas suffisant. Il devrait être suivi de l'annulation totale du pacte, qui a été utilisé pour imposer l'austérité dans les dépenses publiques, sapant ainsi les soins de santé et les autres services publics au détriment de la population, qui en souffre aujourd'hui dans la crise du coronavirus. Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour contrer l'impact économique et social du coronavirus. Cela concerne également la Banque centrale européenne (BCE) qui doit assumer sa responsabilité en matière de développement économique et de plein emploi, et doit prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter la spéculation financière. Nous devons veiller à ce que les actions nationales soient coordonnées et à ce qu'un système de solidarité solide soit mis en place pour gérer la crise du coronavirus.

Les gens doivent être protégés - socialement et économiquement. Des milliers de travailleurs et d'employés risquent de perdre leur emploi et leur revenu. Les plus touchés sont ceux qui travaillent dans des conditions précaires, en particulier le personnel d’entretien, de nettoyage et les professionnels de santé. Le virus frappe plus durement les plus faibles. Si les gouvernements de toute l'Europe demandent aux employés de travailler à domicile, cela ne s'applique pas à tout le monde. Les travailleurs des services essentiels ou des chaînes de production essentielles qui doivent être présents sur le site ont besoin d'une protection garantie contre la propagation du virus. De nombreuses personnes craignent pour leur santé et leur vie professionnelle. Nous avons besoin d'un plan de sauvetage économique pour les travailleurs et leurs familles. En cas de perte de revenus, une compensation financière est nécessaire. Ceux qui ne peuvent pas, ne devraient pas payer de loyer ou d'hypothèque. Nous nous opposons à toute tentative de détérioration des conditions de travail, comme la suspension des conventions collectives, et de réduction des droits des travailleurs. Nous avons besoin d'une action d'urgence non seulement pour les entreprises, mais aussi et surtout pour les petites et moyennes entreprises, les travailleurs autonomes et la population. Cette tâche n'incombe pas seulement à l'Europe, mais au monde entier. Les pays du Sud ont besoin d'un soutien financier pour protéger leurs populations et améliorer leurs systèmes de santé.

La pandémie de coronavirus montre clairement l'échec du modèle économique et social néolibéral prédominant. En conséquence de la politique d'austérité néolibérale par la privatisation des services publics, les systèmes de santé ne correspondent pas aux exigences posées par la pandémie de coronavirus. Les capacités ne sont pas suffisantes, et de loin. Tout effort est nécessaire pour améliorer le fonctionnement des systèmes de soins de santé. Il faut mettre un terme à la politique d'austérité. La crise donne suffisamment de raisons pour remettre en question notre modèle socio-économique et pour changer radicalement de politique. Dans l'immédiat, nous devons investir davantage dans les services publics. En outre, la justice fiscale est vraiment nécessaire pour mettre en place des systèmes de protection sociale capables de faire face à une crise comme celle-ci. En outre, la BCE doit financer un plan d'investissement européen, capable de lancer l'emploi et de garantir la reconversion environnementale et sociale de la production et de l'économie. Dans le même temps, toute discussion sur le mécanisme européen de stabilité (MES), qui représente une manière inutile et néfaste d'intervenir sur les budgets publics des différents pays européens, doit être annulée.

À long terme, nous avons besoin d'un changement général de la politique. Nous avons besoin d'un modèle économique orienté vers le bien-être public. Il faut mettre un terme à l'immense accumulation de capital par un petit nombre seulement. Pour le plus grand nombre, pas pour quelques-uns!

Nous savons que des mesures très sévères sont nécessaires pour contenir la pandémie. Mais nous devons être vigilants et nous opposer à ce que cette situation particulière soit utilisée pour restreindre la démocratie et les droits civils.

« European Left » rejette fermement toute tentative d'utiliser la pandémie de coronavirus à des fins de démagogie nationaliste. Le monde doit être uni maintenant et la clé pour surmonter la crise est la solidarité internationale. Une solidarité accrue est particulièrement nécessaire envers les populations du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine, qui risquent bien davantage d'être gravement touchées par la pandémie de coronavirus.

« European Left » est désireux d'associer toutes les organisations participant au Forum européen des forces de gauche, progressistes et écologiques pour travailler ensemble à une réponse progressive à la crise actuelle dans l'intérêt des peuples.

Parti de la Gauche européenne
lundi 30 mars 2020

VERSION ANGLAISE DE LA DÉCLARATION
Protect the people, not the system! Change politics immediately

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011