Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 08:30
Article du Ouest-France, Marie Jousseaume, aujourd'hui, par rapport aux Français bloqués au Sénégal, dont les morlaisiens Sandrine Corre et Gilbert Apamon

Article du Ouest-France, Marie Jousseaume, aujourd'hui, par rapport aux Français bloqués au Sénégal, dont les morlaisiens Sandrine Corre et Gilbert Apamon

Rapatriement d'urgence des français au Sénégal et ailleurs
 
Le lien pour signer la pétition:
 
Sandrine Corre, des Utopistes en action, et Gilbert Apamon, éducateur à Morlaix, était au Sénégal pour préparer un séjour de coopération avec un groupe du lycéen Tristan Corbière, séjour qui a été finalement annulé à cause du Coronavirus, ils sont actuellement bloqués au Sénégal à Dakar faute de moyens suffisants mis à disposition par Air France et le gouvernement pour rapatrier les Français. D'autres français se trouvent depuis 8 jours dans l'aéroport sans pouvoir accéder à des places dans un avion. 
 
Le texte de la pétition:

Je vous alerte sur la situation de nombre de nos compatriotes bloqués dans des pays étrangers pour cause de manque d'avion et surtout d'ignobles spéculations de la part d'Air France, notamment au Sénégal. Voici le message d'urgence transmis en désespoir de cause à un sénateur ce jour par 2 amis bloqués au Sénégal.

"Cette lettre a pour but de vous alerter sur la situation des voyageurs à l'aéroport de Dakar actuellement. En effet, au Sénégal, Air-France spécule sur les tarifs des billets pour le rapatriement des ressortissants français. La compagnie est injoignable au numéro mis en place pour assurer le rapatriement. Acheter un billet sur leur site est impossible. Les derniers billets ont été achetés à prix d'or, directement de France par ceux qui en avait les moyens ! Des billets ont été vendus à plus de 3000€ ce vendredi alors qu'ils étaient en vente à 1000€ jeudi matin... et en classe économique ! Un scandale inacceptable en ces temps de crise sanitaire mondiale ! Trois cents ressortissants français se sont rassemblés à l'aéroport ces deux derniers jours et ont été délogés ce midi par les forces de l'ordre locales. Ils n'ont obtenu aucune réponse au guichet concernant les prochains vols, un seul décollage étant effectué par jour et aucun avion supplémentaire n'étant prévu. Nous dénonçons l'attitude d'Air-France qui spécule sur la peur des voyageurs qui craignent une contamination au Covid -19, en plus de ne pouvoir rejoindre leur famille dans des délais acceptables. Cela ne correspond en aucun cas au discours de Mr Macron et de l'exécutif, affirmant que tout serait mis en œuvre pour rapatrier au plus vite, et à prix décent nos ressortissants ! Nous savons de source sûre que le Sénégal est prêt pour organiser des vols à destination de la France, et ceci pour un tarif de 500€... mais il leur est impossible de décoller, le monopôle du rapatriement étant réservé à Air France ! Les réponses de l'Ambassade de France et de la compagnie sont absolument floues du style : « Nous prévoyons de rajouter des vols »... Nous n'obtenons bien sûr aucune réponse sur ces pratiques de spéculations scandaleuses !

Nous faisons appel à nos représentants politiques pour leur faire part de la réalité sur le terrain. Nous voulons rentrer au pays comme l'a annoncé le Président de la République, et au plus vite car il y un risque de fermeture complète des aéroports ici jusqu'à nouvel ordre, l'état d'urgence sanitaire devant bientôt aussi être instauré. Sur place la situation devient très critique pour les français présents à Dakar. Les voyageurs forment des queues sans protocole de sécurité au guichet, certains dorment à même le sol car les hôtels ferment progressivement leurs portes... sauf pour ceux qui ont les moyens de se payer un billet d'avion à 3000 € ! De jeunes enfants et des personnes âgées, considérés comme personnes à risques, sont exposées à la propagation du virus, et d'autres personnes commencent à ressentir de l'agressivité de la part des autochtones, qui craignent eux aussi cette propagation potentiellement transmissible par les voyageurs. Le manque d'information et certaines contradictions nous plongent dans un sentiment d'insécurité total, d'abandon de nos dirigeants, et nos familles et amis nous manquent un mois après le début de notre mission humanitaire au Sénégal, où nous avons été cependant fort bien accueillis. Nos relations en France ressentent bien sûr aussi une vive inquiétude ! Nous lançons ce cri d'alerte afin que vous nous veniez en aide, en transmettant ce message à toutes personnes compétentes en mesure de nous aider. Pour le bien de tous nos ressortissants veuillez s'il vous plaît, faire en sorte que la compagnie Air-France cesse ces pratiques de spéculations financières inadmissibles, en ces temps de solidarité internationale demandée par tous nos dirigeants, et appliquée par la plupart des pays !

Gilbert Apamon et Sandrine Corre, deux victimes de cette situation.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011