Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 11:55
Morlaix - Résultats du 1er tour des Municipales bureau par bureau
Morlaix - Résultats du 1er tour des Municipales bureau par bureau

A propos de la minimisation des résultats de 1er tour par Agnès Le Brun et de l'arrivée d'une des listes de gauche en tête à Morlaix. Elle l'a dit, ne reconnaissant pas ce premier revers inquiétant pour elle, signe d'une désaffection des Morlaisiens pour sa gestion municipale:

"Dans ce scrutin, il n'y a aucune leçon politique à tirer"
Agnès Le Brun estime qu'au regard du contexte de cette journée et du fort taux d'abstention, ce premier tour a peu de valeur. "Notre électorat traditionnel ne s'est pas déplacé, et encore une fois il a bien fait de ne pas se déplacer" explique-t-elle. "Dans une situation si contrainte, si particulière, il est compliqué de tirer une leçon quelconque." "Je pense que sur ce scrutin, comme dans d'autres villes, il n'y aucune leçon politique à tirer." (Agnès Le Brun).

La journée d'élection du 15 mars s'est déroulée il est vrai dans un climat étrange, assez lourd et angoissant. Il faut saluer avec le plus grand respect l'extrême professionnalisme des personnels communaux et l'engagement civique des élus, assesseurs, scrutateurs, et des électeurs qui se sont déplacés.
Et l'abstention de 56% à Morlaix a été forte, beaucoup plus forte qu'en 2014 et 2008, pour des raisons évidentes.

On peut noter néanmoins qu'à Morlaix les bureaux de vote où la participation a été la moins forte sont ceux des quartiers populaires ( Gambetta 36% de participation; Zoé Puyo 38%; Kerfraval 39%; La Madeleine 40%; Jean Jaurès 43%) et ces bureaux sont ceux qui votent le plus à gauche.

Et inversement, à Ploujean et au centre-ville, où l'on vote le plus à droite aux municipales (proportionnellement), la participation a été plus forte (49% à Ploujean, 53% de participation au bureau 1 de la mairie).

L'idée qui voudrait que les doutes des électeurs ou leur malaise touchant les risques de transmission du coronavirus soit à l'origine d'une baisse du pourcentage de votants pour la droite et Agnès Le Brun ne tient pas debout, pas plus l'idée que ce 1er tour ne serait en rien significatif politiquement.

Il y a manifestement un besoin d'alternance et un désir de gauche à Morlaix (56,5% de l'électorat cumulé de Morlaix Ensemble et de Morlaix Alternative Citoyenne), une liste de gauche que les électeurs ont mis en position de tête (Morlaix Ensemble) car ils lui reconnaissaient un projet, une campagne, une tête de liste crédible.

C'est vrai notamment dans les quartiers les plus populaires de Morlaix où Morlaix Ensemble, liste d'union de la gauche (citoyens engagés, PS, PCF, Génération-s), réalise ses meilleures scores:
49% à La Boissière pour Morlaix Ensemble contre 34% à la liste Agnès Le Brun
47% à La Madeleine pour Morlaix Ensemble contre 31% à la liste Agnès Le Brun
44% à Kerfraval contre 33% à la liste Agnès Le Brun

Et c'est plutôt un assez mauvais résultat pour une maire sortante qui ne s'explique pas par un bon résultat de la LREM (7,5% simplement), si cette fois par la présence du Rassemblement National comme en 2014 car le RN avait appelé à voter pour la droite afin de faire barrage à la gauche. On ne sait pas bien sûr quel a été l'impact de cette consigne sur les électeurs réguliers ou occasionnels du RN cependant.

Pour se convaincre si besoin est que l'interprétation d'Agnès Le Brun pour minimiser son revers de premier tour ne tient pas debout, se reporter à cet interview dans le Ouest-France du jour.

L'effet coronavirus, comme toute situation de crise, profite d'ordinaire aux maires sortants au 1er tour, sauf tendance de fond contraire.

 

Ouest-France 16/03/2020

Martial Foucault, directeur du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF),

On pouvait imaginer une forte abstention des personnes âgées, plus vulnérable au coronavirus. Qu’en est-il réellement?


L'abstention a touché tout le monde et ne s’explique pas uniquement par la démobilisation des personnes âgées, qui ont finalement été voter toutes autant que les autres classes d’âge. Cette abstention record a en réalité touché toutes les catégories : les ouvriers comme les CSP +, les urbains comme les ruraux.

À qui cela a-t-il profité le plus ?

Sans hésitation les maires sortant. Les résultats, à quelques exceptions près (comme Bordeaux ou Lyon), ont renforcé la position des équipes en place. C’est une tendance observable à chaque scrutin municipal, mais amplifié cette fois ; là encore une conséquence du coronavirus. Dans un contexte critique, on préfère souvent le statu quo. Il peut avoir quelque chose de rassurant. Cela profite pleinement aux têtes de listes socialistes dans les grandes villes comme Paris, Lille, Rennes, Nantes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011