Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2020 6 07 /03 /mars /2020 06:42
La liste « Pont-l’Abbé verte et solidaire »

Il est temps que Pont-l’Abbé prenne conscience des urgences et change d’orientation  politique

« Faire de la solidarité et de l’écologie les priorités de notre mandat. Sensibiliser les plus jeunes aux sujets environnementaux, augmenter la part des produits bio et locaux dans les restaurants scolaires, engager la commune et l’intercommunalité dans une démarche de transition écologique, associer les citoyen-nes aux décisions prises pour Pont-l’Abbé, leur rendre compte et les informer des activités des conseils municipaux et communautaires, mettre en place une véritable démocratie participative, avec un budget dédié pour des projets proposés et étudiés par les citoyen-nes, aidés des équipes compétentes de la ville…voici quelques-uns des objectifs que nous nous sommes fixés lors de la  constitution de notre liste »

Mieux vivre à Pont-l’Abbé, c’est prendre en compte la précarité dont le taux augmente de façon très préoccupante, notamment chez les jeunes. Les colistiers de « Pont-l’Abbé verte et solidaire » ont rencontré les bénévoles des associations qui viennent en aide aux plus démunis. Ils se sont engagés à augmenter leur budget et à soutenir leurs actions. Écouter les craintes et les détresses, respecter les différences, combattre toutes les inégalités. Il est temps que les élus bigoudens prennent les bonnes décisions !

Les alternatives aux politiques d’austérité sont possibles. Les anciens élus du Front de Gauche connaissent les contraintes et le fonctionnement du budget de leur commune. Six ans après, ils sont prêts à repartir, prêts à s’investir mais cette fois avec les écologistes d’EELV, les forces de gauche de Génération’s, de Nouvelle Donne. Que les communistes et les écologistes travaillent ensemble est le souhait des gens qui défendent la même orientation politique et qui sont préoccupés par l’injustice sociale et les sujets environnementaux. Cette union répond à un besoin évident et urgent !

Bâtir une alternative politique au service du bien être de la population, en préservant notre planète.

C’est par l’éducation populaire et la démocratie que commence notre engagement, afin que la population s’empare en toute connaissance des problèmes climatiques et puisse recréer des richesses à partir d’un mode de production et de consommation locale. Redonner du sens à la vie en proposant une qualité alimentaire satisfaisant les besoins. Redonner du sens aux politiques publiques par la volonté affirmée d’avoir la possibilité et les moyens de se soigner. Avoir le courage de choisir une gestion de l’eau en régie publique, source d’économie et de maitrise pour la population.

Notre ambition est solidaire et environnementale. Nous choisissons de faciliter l’implantation d’un pôle agricole de proximité, au lieu de céder nos espaces verts et naturels aux promoteurs immobiliers peu soucieux du respect de l’environnement et du bien-être de la population. Nous choisissons l’échange et la convivialité par l’implantation d’un tiers lieu. Nous faisons le pari que la communauté de commune peut être un outil démocratique créatrice d’emploi, de culture au service de la population.

Face à l’urgence, quels que soient notre sexe, notre âge, notre profession, si vous choisissez de nous élire, nous nous engageons à rendre Pont-l’Abbé verte et solidaire !

 

Véronique BLANCHET

Ancienne vice-présidente de la CCPBS

Ancienne adjointe au maire de Pont-l’Abbé

Les 29 colistiers de « Pont-l’Abbé verte et solidaire »

Laurent Cavaloc, 45 ans, fonctionnaire territorial (gestionnaire plaisance) ; Janick Moriceau, 68 ans, agronome retraitée ; Christophe Castel, 60 ans, professeur de français ; Véronique Blanchet, 56 ans, formatrice professionnelle d’adultes ; Éric Deutsch, 46 ans, conseiller en insertion professionnelle ; Fabienne Péron, 50 ans, organisatrice de projets pour personnes en situation de handicap ; Denis Simon, 61 ans, technicien au Conseil départemental à la retraite ; Anna Fily, 33 ans, assistante de direction, chargée de communication ; Stéphane Lucas, 58 ans, cadre secteur maritime en recherche d’emploi ; Gaëlle Le Berre, 52 ans, infirmière ; Jo Cosson, 57 ans, maraîcher ; Claire Le Bolzer, 40 ans, enseignante spécialisée ; Thomas Guirriec, 41 ans, professeur d’EPS ; Isabelle Quelaudren, 42 ans, infirmière ; Stéphane Le Bellec, 52 ans, aide-soignant de nuit ; Violaine Trimaille, 30 ans, professeur de harpe ; Jean-Michel Le Floch, 63 ans, directeur commercial entreprise de mareyage à la retraite ; Marie-Laure Gutton, 57 ans, directrice d’établissement médico-social ; André Le Faou, 62 ans, cadre de santé à la retraite ; Géraldine Bachelot, 43 ans, aide-soignante ; Patrick Quelaudren, 67 ans, enseignant primaire à la retraite ; Martine Lecuyer, 72 ans, professeur à la retraite ; Jacques Le Beuvant, 66 ans, intendant Éducation nationale à la retraite ; Ninon Vandekerchove, 20 ans, étudiante ; Michel Piriou, 62 ans, artisan en bâtiment à la retraite ; Marie-Ange Bonny, 78 ans, professeur d’anglais à la retraite ; Jean-Yves Martin, 65 ans, professeur d’histoire-géographie à la retraite ; Marie-Antoinette Cossec, 75 ans, aide-soignante à la retraite ; Yves Connan, 70 ans, architecte urbaniste à la retraite.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011