Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 07:49
Gauche. Entre maires réélus et possibles reconquêtes, le PCF marque des points (Aurélien Soucheyre, L'Humanité, mardi 17 mars)
Mardi, 17 Mars, 2020

Gauche. Entre maires réélus et possibles reconquêtes, le PCF marque des points

Les communistes ont obtenu des succès dès dimanche, avec de nombreux sortants élus dès le premier tour. Si des villes emblématiques sont menacées, comme Saint-Denis et Aubervilliers, des victoires sont possibles à Bobigny et Villejuif.

 

Ils sont à l’offensive. Les élus communistes municipaux ont réalisé de très bons résultats au premier tour des élections municipales. Ceux qui font vivre au quotidien des politiques locales qui servent de bouclier aux mauvais coups portés par Emmanuel Macron ont su rassembler leur électorat le 15 mars, lors du premier tour des élections municipales. Entre un mouvement social historique sur la réforme des retraites et un scrutin hélas frappé par l’épidémie de coronavirus, les communistes n’ont pas baissé les bras, loin de là, et ont remporté d’emblée de très nombreux succès. Les maires de Montreuil, Gennevilliers, Dieppe, Martigues, Vierzon, Montataire, Saint-Amand-les-Eaux et Tarnos, entre autres, ont été réélus dès dimanche. «  Ces résultats montrent à quel point les populations comptent sur ces élus pour les défendre », mesure Pierre Lacaze, en charge des élections au PCF. Les communistes, à la tête de 651 communes pour un total de 2 870 705 citoyens entre 2014 et 2020, portent nombre d’alternatives locales depuis cent ans désormais. Des mesures phares du communisme municipal font même florès dans de nombreuses autres villes. Comme le développement des centres de santé municipaux, le soutien actif au logement social, la garantie d’un accès au sport et à la culture, ou le combat pour des cantines bio accessibles et la gratuité des transports publics, au cœur de la campagne de 2020. Autant de mesures à l’opposé de ce qu’impose Macron, qui manquent lorsqu’elles disparaissent. Même si la faible participation de dimanche appelle à la prudence, le PCF peut espérer l’emporter au second tour dans plusieurs communes perdues en 2014.

Des espoirs de reconquête

C’est notamment le cas à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Le candidat communiste Abdel Sadi est arrivé en tête (37,65 %) devant Christian Bartholmé (26,38), premier adjoint UDI et candidat à la suite de la défection du maire Stéphane de Paoli pour cause de bilan calamiteux. Abdel Sadi devrait pouvoir compter sur les reports de voix du PS (11,36 %) et de la FI (6,42 %) au second tour. Les communistes peuvent aussi revenir aux responsabilités au Havre (Seine-Maritime), perdue en 1995, où Jean-Paul Lecoq affronte le premier ministre Édouard Philippe. Ils sont tout autant en situation de reconquête à Villejuif (Val-de-Marne), dans une autre ville emblématique perdue en 2014. « Et de quelle manière ! Il y avait eu une alliance hétéroclite entre la droite et les écologistes avec pour mot d’ordre ‘‘tous sauf les communistes’’. Un succès, six ans plus tard, symboliserait toute la capacité de rebond du PCF », note Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Dans cette commune, Pierre Garzon est arrivé en tête de la gauche avec 26,29 %, quand le PS et EELV ont manqué de peu les 10 %. Il espère battre la droite, tout comme Magali Giovannangeli à Aubagne (Bouches-du-Rhône), ville PCF jusqu’en 2014. La communiste (24,11 %) sera la seule candidate de gauche lors d’un second tour où la droite, le centre et le RN peuvent se maintenir. Défait en 2002 à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), le PCF peut là aussi faire son retour. Le communiste Olivier Sarrabeyrouse (32,86 %) s’est imposé devant le maire UDI Laurent Rivoire (27,99 %), devant EELV (12,66 %), une liste divers gauche (11,54 %) et le PS (6,52 %).

Une foule de maires réélus dès le premier tour

C’est arrivé de partout, en provenance des différents coins de l’Hexagone : nombre de maires PCF ont été réélus dès le premier tour des municipales. Carton plein dans les Hauts-de-Seine, par exemple, avec des victoires dans les quatre villes communistes. Jacqueline Belhomme s’impose à Malakoff (64,16 %), Marie-Hélène Amiable à Bagneux (60,74 %), Patrice Leclerc à Gennevilliers (58,40 %) et Patrick Jarry à Nanterre (51,91 %). De beaux succès sont aussi enregistrés en Seine-Maritime : Nicolas Langlois est réélu à Dieppe (61,41 %), Joachim Moyse à Saint-Étienne-du-Rouvray (78,94 %), Laurent Jacques au Tréport (73 %) et Stéphane Barré à Oissel (76,71 %). « On constate dans tout le pays qu’il y a eu une prime aux maires sortants et un engouement pour les maires communistes, qui l’emportent de suite dans de nombreuses communes », apprécie Fabien Roussel, secrétaire national du PCF. Dans le Nord, Alain Bocquet est élu à Saint-Amand-les-Eaux (50,96 %) et Denis Michalak à Lewarde (70,17 %). Dans le Pas-de-Calais, Bernard Baude gagne à Méricourt (68 %), une ville que l’extrême droite ciblait officiellement, et Valérie Cuvillier au Rouvroy (73,15 %). Dans les Bouches-du-Rhône, Gaby Charroux l’emporte tout aussi rapidement à Martigues (60,93 %) et Laurent Belsola à Port-de-Bouc (53,58 %). « Il y a des victoires qui ne doivent rien au hasard mais au bilan des élus sortants et à la qualité des politiques menées », assure Pierre Lacaze. Ses succès, avec souvent de très larges écarts, sont remportés aussi bien dans des villes où la participation a été basse, atour de 30 %, que haute vu le contexte, autour des 50 %. Dans le Val-de-Marne, Patrick Douet est élu à Bonneuil-sur-Marne (77,27 %), Stéphanie Daumin à Chevilly-Larue (58,82 %) et Jean-Philippe Gautrais à Fontenay-sous-Bois (57,15 %). Idem en Seine-Saint-Denis pour Patrice Bessac à Montreuil (51,34 %) et François Asensi à Tremblay-en-France (75,27 %). Une liste loin d’être exhaustive, que complètent Nicolas Sansu à Vierzon (Cher) avec 50,18 %, Jean-Marc Lespade à Tarnos (Landes) avec 68,64 %, Jean-Pierre Bosino à Montataire (Oise) avec 55,32 %, David Queiros à Saint-Martin-d’Hères (Isère) avec 53,64 %, ou encore Charlotte Blandiot-Faride à Mitry-Mory (Seine-et-Marne) avec 59,07 %. « Il y a clairement eu une prime aux sortants avec le coronavirus. C’est le cas pour tous les partis mais c’est très frappant dans les villes communistes, et cela tient aussi à la qualité des élus. C’est ce qui ressort de nos études : les habitants sont satisfaits », note Frédéric Dabi.

Les duels clés au second tour

Ils ont tout fait pour battre le communiste Philippe Bouyssou. À Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), une coalition a été montée entre EELV, le PS et la FI. Sans succès. Le maire PCF sortant a fait 48 % contre 22 % pour ses adversaires de gauche du premier tour. Le second s’annonce plus calme. Tel n’est pas le cas à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la plus peuplée des villes communiste, où le socialiste Mathieu Hanotin est en tête (35,32 %) devant le maire PCF Laurent Russier (24 %) et le maire adjoint insoumis Bally Bagayoko (18,05 %). « Il s’agirait d’une perte importante pour le PCF en cas de défaite, mais il est possible de renverser la vapeur. Il peut y avoir un effet d’entraînement pour Hanotin ou alors un effet de réaction pour Russier. Cela se jouera sans doute à quelques voix », note Frédéric Dabi. La situation est compliquée dans le même département à Aubervilliers, où la maire PCF sortante Meriem Derkaoui est arrivée troisième au premier tour (17,67 %), derrière l’UDI (25,69 %) et l’ancien adjoint Sofienne Karroumi. Un autre ancien adjoint, Jean-Jacques Karman, arrive derrière (7,43 %), tout comme le PS (13,08 %) et une liste divers gauche (15,77 %). « Les divisions à gauche, c’est toujours le pire et l’accident assuré », note Frédéric Dabi. Autres duels clés : le maire PCF d’Échirolles (Isère), Renzo Sulli (30,37 %), doit affronter le RN d’Alexis Jolly (19,82 %). Le maire communiste Christian Fautré (34,92 %) est opposé à la droite de Laurent Jeanne (39,76 %) à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).

Aurélien Soucheyre

Au moins 135 Maires PCF ont été élus ou réélus hier soir dès le premier tour :

-Contes (06) : Francis Tujague (PCF) réélu avec 81,59% des voix
- Port-de-Bouc (13) : Laurent Belsola (PCF) élu 53,56% des voix dès le premier tour
- Unieux (42) : Christophe Faverjon (PCF) réélu avec 60,7% des voix
- Martigues (13) : Gaby Charroux (PCF) réélu avec 60,93% des voix
- Dieppe (76) : Nicolas Langlois (PCF) réélu maire avec 61,4% des voix
- Vierzon (18) : Nicolas Sansu (PCF) réélu avec 50,12% des voix
- Chalette-sur-Loing (45) : Franck Demaumont (PCF) réélu avec 54.36% des voix
- Avesnes-les-Auber (59) : Alexandre Basquin (PCF) réélu avec 80,77% des voix
- Talange (57) : Patrick Abate (PCF) réélu avec 91,56 % des voix
- Algrange (57) : Patrick Peron (PCF) réélu avec 51,15 % des voix
- Le Rove (13) : Georges Rosso (PCF) réélu avec 79,24% des voix
- Saran (45) : Maryvonne Hautin (PCF) réélue avec 65,13% des voix
- Tarnos (40) : Jean-Marc Lespade (PCF) réélu avec 68,64% des voix
- Septèmes-les-vallons (13) : André Molino (PCF) réélu avec 80,54% des voix
- Cabestany (66) : Jean Vila (PCF) réélu avec 58,9% des voix
- Riom ès Montagne (15) : François Boisset réélu avec 55,78% des voix
- Les Mées (04) : Gérard Paul (PCF) réélu avec 51,43% des voix
- Saint-Martin-d'Hères (38) : David Queiros (PCF) réėlu avec 53,64% des voix
- Ploufragan (22) : Rémy Moulin (PCF) réélu avec 66,88% des voix
- Méricourt (62) : Bernard Baude (PCF) réélu avec 68,51% des voix
- Avion (62) : Jean-Marc Tellier (PCF) réélu avec 100% des voix
- Roeulx (59) : Charles Lemoine (PCF) réélu avec 100% des voix
- Aulnoye-Aymeries (59) : Bernard Baudoux (PCF) réélu avec 69,52 % des voix
- Thourotte (60) : Patrice Carvalho (PCF) réélu avec 74,08% des voix
- Alénya (66) : Jean-André Magdalou (PCF) réélu avec 100% des voix
- Roquevaire (13) : Yves Mesnard (app-PCF) réélu avec 53,25% des voix
- Allonnes (72) : Gilles Leproust (PCF) réélu avec 53.80% des voix
- Louvroil (59) : Giuseppe "Pino" Ascone (PCF) réélu avec 68,98% des voix
- La Ricamarie (42) : Cyrille Bonnefoy (PCF) réélu avec 62,55 % des voix
- Saint Etienne du Rouveray (76) : Joachim Moyse (PCF) réélu avec 78,94% des voix
- Contes (06) : Francis Tujague (PCF) réélu avec 81,59% des voix
- Bilia (20) : Michel Tramoni (PCF) réélu avec 100% des voix
- Saint Amand les Eaux (59) : Alain Bocquet (PCF) réélu avec 50,96 % des voix
- Boussois (59) : Jean-Claude Maret (PCF) réélu avec 57,16% des voix
- Boulazac-Isle-Manoire (24) : Jacques Auzou (PCF) réélu avec 61,11% des voix
- Le Cheylas (38) : Roger Cohard (PCF) réélu avec 100% des voix
- Salaise-sur-Sanne (38) : Gilles Vial (PCF) réélu avec 69,42% des voix
- Trélissac (24) : Francis Colbac (PCF) réélu avec 56,01% des voix
- Mitry-Mory (77), Charlotte Blandiot-Faride (PCF) réélue avec 59,08% des voix
- Montreuil (93) : Patrice Bessac (PCF) réélu avec 51,35% des voix
- Gennevilliers (92) : Patrice Leclerc (PCF) réélu avec 58,40% des voix
- Malakoff (92) : Jacqueline Belhomme (PCF) réélue avec 64.17% des voix
- Nanterre (92) : Patrick Jarry (app-PCF) réélu avec 51,91% des voix
- Bagneux (92) : Marie Hélène Amiable (PCF) réélue avec 60,74% des voix
- Auzat la Combelle (63) : George Tenet (PCF) réélu avec 100% des voix
- Fleury-Mérogis (91) : Olivier Corzani (PCF) réélu avec 79,72% des voix
- Briis-sous-Forges (91) : Emmanuel Dassa (PCF) réélu avec 67,36% des voix
- Grigny (91) : Philippe Rio (PCF) réélu avec 50,34% des voix
- Fosses (95) : Pierre Barros (PCF) réélu avec 62,45% des voix
- Marly-la-ville (95) : André Specq (app-PCF) réélu avec 100% des voix
- Pierrelaye (95) : Michel Vallade (PCF) réélu avec 64,90% des voix
- Quincy-Voisins (77) : Chantal KACI (app-PCF) réélue avec 65,83% des voix
- Bonneuil-sur-Marne (94) : Patrick Douet (PCF) réélu avec 77,28% des voix
- Chevilly-Larue (94) : Stéphanie Daumin (PCF) réélue avec 59,20% des voix
- Fontenay-sous-Bois (94) : Jean-Philippe Gautrais (app-PCF) réélu avec 57,15 % des voix
- La Courneuve (93) : Gilles Poux (PCF) réélu avec 64,42% des voix
- Stains (93) : Azzédine TAÏBI (PCF) réélu avec 57,88% des voix
- Tremblay-en-France (93) : François Assensi (PCF) réélu avec 75,26% des voix
- Blanzat (63) : Richard Bert (PCF) réélu avec 52,06 % des voix
- Saint Etienne au Mont (62) : Brigitte Passebosc (PCF) réélue avec 62,82% des voix
- Le Treport (76) : Laurent Jacques (PCF) réélu avec 72,99% des voix
- Gonfreville-l'Orcher (76) : Alban Bruneau (PCF) réélu avec 100% des voix
- Bourbon-l’Archambault (03) : Jacky Bélien (PCF) élu avec 68,46 % des voix
- Ygrande (03) : Pierre Thomas (PCF) réélu avec 100% des voix
- Trelissac (24) : Francis Colbac (PCF) réélu avec 56,01% des voix
- Brionne (27) : Valéry Beuriot (PCF) réélue avec 70,19% des voix
- Harfleur (76) : Christine Morel (PCF) réélue avec 59.06% des voix
- Villorceau (45) : Daniel Thouvenin (PCF) réélu avec 66,67% des voix
- Darvoy (45) : Marc Brynhole (PCF) élu avec 100% des voix
- Soues (65) : Roger Lescoute (PCF) réélu avec 100% des voix
- Estagel (66) : Roger Ferrer (PCF) réélu avec 58,46% des voix
- Pont-Péan (35) : Michel Demolder (PCF) élu avec 51.49% des voix
- La Grand Combes (30) : Patrick Malavieille (PCF) réélu avec 69,75% des voix
- La Salvetat Saint Gilles (31) : François Arderiu (app-PCF) élu avec 80,20% des voix
- Saint Hilaire (31) : André Morere (PCF) réélu avec 100% des voix
- Boussan (31) : Alain Boube (PCF) réélu avec 96,16% des voix
- Neuville-sur-Saône (69) : Eric Bellot (PCF) élu avec 53,42% des voix
- Magnanville (78) : Michel LEBOUC (PCF) réélu avec 50,96% des voix
- Compans (77) : Joël Marion (PCF) réélu avec 100% des voix
- Varennes-sur-Seine (77) : José Ruiz (PCF) réélu avec 80,84% des voix

- Saint-Martin-de-Valgalgues (30) : Claude Cerpedes (PCF) réélu avec 71,04% des voix
- Cendras (30) : Sylvain André (PCF) réélu avec 100% des voix
- Laval Pradel (30) : Joseph Barba (PCF) réélu avec 100% des voix
- Saint-Florent-sur-Auzonnet (30) : Jean-Pierre Beauclair (app-PCF) réélu avec 74% des voix
- Sauveterre (30) : Jacques Demanse (PCF) réélu avec 53% des voix
- Les Mages (30) : Alain Giovinazzo (PCF) réélu avec 86% des voix
- Rousson (30) : Ghislain Chassary (PCF) réélu avec 100% des voix
- Saint-Julien-les-Rosiers (30) : Serge Bord (PCF) réélu avec 67% des voix
- Barjac (30) : Édouard Chaulet (PCF) réélu avec 100% des voix
- Le Martinet (30) : Michel Mercier (PCF) réélu avec 100% des voix
- Mont-Saint-Martin (54) : Serge DE CARLI (PCF) réélu avec 65,02% des voix
- Saulnes (54) : Adrien Zolfo (PCF) réélu avec 100% des voix
- Hussigny-Godbrange (54) : Laurent RIGHI (PCF) réélu avec 100% des voix
- Aumetz (57) : Gilles DESTREMONT (app-PCF) réélu avec 67,38% des voix
- Joudreville (54) : Jean-Marc LEON (PCF) réélu avec 67,18% des voix
- Knutange (57) : FRabrice CERBAI (PCF) réélu avec 74,82% des voix
- Jœuf (54) : André Corzani (PCF) réélu avec 69,17% des voix
- Conflans-en-Jarnisy (54) : Alain Lemey (PCF) réélu avec 70,13% des voix
- Jarny (54) : Jacky Zanardo (PCF) réélu avec 100% des voix
- Blénod-lès-Pont-à-Mousson (54) : Bernard Bertelle (PCF) réélu avec 79,51% des voix
- Vendres (34) : Jean Pierre Perez (PCF) réélu avec 6069% des voix
- Montréjeau (31) : Eric Miquel (app-PCF) réélu avec 68,75% des voix
- Saint-Pierre-d'Aurillac (33) : Stéphane Denoyelle (PCF) réélu avec 100% des voix
- Mornac (16) : Francis Laurent (PCF) réélu avec 85,76% des voix
- Queaux (86) : Gisèle Jean (app-PCF) réélue
- Desertines (03) : Christian Sanvoisin (PCF) réélu avec 77,74% des voix
- Beaulon (03) : Alain Lognon (PCF) réélu avec 100% des voix
- Camon (80) : Jean Claude Renaux (PCF) réélu avec 86,39% des voix
- Breuil-le-Sec (60) : Denis Dupuis (PCF) réélu avec 77,76% des voix
- Montataire (60) : Jean Pierre Bosino (PCF) réélu avec 55;32% des voix
- Saint-Maximin (60) : Serge Macudzinski (PCF) réélu avec 62,25% des voix
- Alizay (76) : Arnaud Levitre (PCF) réélu avec 100% des voix
- Oissel (76) : Stéphane Barre (PCF) réélu avec 76,71% des voix
- Le Houlme (76) : Daneil Grenier (PCF) réélu avec 67,51% des voix
- Woincourt (76) : Arnaud Petit (PCF) réélu avec 100% des voix
- Anstaing (59) : Etienne Dumoulin (app-PCF) réélu avec 100% des voix
- Flines-lez-Raches (59) : Annie Goupil (PCF) réélue avec 65,34% des voix
- Lewarde (59) : Denis Michalak (PCF) élu avec 70,17% des voix
- Bruille-lez-Marchiennes (59) : Jean Jacques Candelier (PCF) réélu avec 72,75% des voix
- Escautpont (59) : Joëlle Legrand (PCF) élu avec 100% des voix
- Raismes (59) : Aymeric Robin (PCF) réélu avec 64,66% des voix
- Trith-Saint-Léger (59) : Dominique Savary (PCF) élu avec 52,16% des voix
- Prouvy (59) : Isabelle Choain (PCF) réélu avec 74,88% des voix
- Thiant (59) : Jean Marie Lecerf (PCF) réélu avec 63,93% des voix
- Lieu-Saint-Amand (59) : Jean Michel Denhez (PCF) réélu avec 100% des voix
- Neuville-sur-Escaut (59) : Pascal Jean (PCF) réélu avec 68,12% des voix
- Bachant (59) : David Zelani (PCF) réélu avec 65,55% des voix
- Drocourt (62) : Bernard Czerwinski (PCF) réélu avec 62,76% des voix
- Rouvroy (62) : Valérie Cuvillier (PCF) réélue avec 73,16% des voix
- Sallaumines (62) : Christian Pedowski (PCF) réélu avec 69,22% des voix
- Angres (62) : Maryse Roger (PCF) réélue avec 100% des voix
- Grenay (62) : Christian Champire (PCF) réélu avec 100% des voix
- Contes (62) : Francis Tujague (PCF) réélu avec 81,59% des voix
- Saint-Étienne-au-Mont (62) : Brigitte Passebosc (PCF) réélue avec 62,82% des voix

Bilan (provisoire) : 135 maires PCF (dont 11 apparenté.e.s) élus/réélus à l'issue du premier tour.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011

Articles Récents