Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 11:01
Au Havre, Édouard Philippe est sous haute pression (L'Humanité, Florent Le Du, 16 mars 2020)
Lundi, 16 Mars, 2020 - L'Humanité

Au Havre, Édouard Philippe est sous haute pression

 

Seine-Maritime, envoyé spécial.

Un soulagement ! Dans le local de campagne de la liste « Un Havre citoyen », soutenue par le PCF et la France insoumise, pas d’effusions de joie ni embrassades, contexte oblige. Mais on lit la satisfaction sur les visages des militants : Jean-Paul Lecoq est qualifié pour le second tour des élections municipales, avec 36,88 % des voix.

« C’est au-delà de nos espérances, a déclaré l’intéressé, sourire aux lèvres . Nous sommes plus proches d’Édouard Philippe qu’attendu, avec un peu de ressort, donc tout est possible ! » Le candidat communiste affrontera dimanche prochain le premier ministre et candidat LaREM, Édouard Philippe, qui a récolté 43,60 % des suffrages exprimés, au terme d’un premier tour aussi incertain qu’attendu. « Je tiens à remercier les Havrais et les Havraises qui m’ont placé en tête » , a-t-il déclaré, hier soir, lors d’une courte allocution à portée nationale. Comme le sont également ces élections municipales du Havre. Ce scrutin a en effet valeur de test pour la formation du président, conspuée dans la rue depuis des mois et sous les feux des projecteurs avec l’épidémie de coronavirus.

Déception, en revanche, pour la liste « Le Havre écologie », dirigée par Alexis Deck, talonnée par EELV et le PS. Elle ne rassemble que 8 % des suffrages exprimés et ne sera donc pas au second tour, l’objectif initial. « La forte abstention liée au coronavirus nous fait du tort , estime le candidat écologiste. Nous verrons si le second tour aura lieu. Si c’est le cas, il faudra préparer l’alternance de la ville » , en allusion à un soutien à Jean-Paul Lecoq pour battre Édouard Philippe le 22 mars. Celui-ci n’est d’ailleurs pas fermé à l’idée d’accueillir sur sa liste des membres de « Le Have écologie ». « Nous allons nous réunir cette nuit » , a-t-il annoncé.

Duel de choc attendu, donc, au second tour. Il était néanmoins loin d’être acquis pour Jean-Paul Lecoq, tant le premier ministre faisait figure de favori, fin janvier, lorsqu’il s’est déclaré candidat. « C’est déjà une belle première victoire de pousser Édouard Philippe à revenir la semaine prochaine. Notre programme, qui fait le lien entre l’écologie, la démocratie et la question sociale, a trouvé un écho important » , se félicite le communiste, qui estime que les récentes prises de décision de son adversaire concernant le coronavirus n’ont pas eu d’influence sur les résultats. « Il s’est pris une énorme claque avec les retraites et le 49.3 , affirme-t-il. ​​​​​​​Depuis ses annonces sur l’épidémie, il a montré une stature de premier ministre qui tient le navire, mais ça ne suffit pas. »

Si Édouard Philippe part légèrement favori pour le second tour, l’incertitude sera encore au rendez-vous. Jean-Paul Lecoq entend bien reconquérir la mairie du Havre que la droite avait ravie au PCF en 1995.

Florent Le Du

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011