Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 10:37
Assemblée Nationale - Les macronistes poussent le duel avec les communistes - L'Humanité, 21 février 2020

Les macronistes poussent le duel avec les communistes

Vendredi, 21 Février, 2020

Les passes d’armes se multiplient entre LaREM et les députés PCF. Richard Ferrand a rejeté d’office certains de leurs amendements, avant de rétropédaler.

 

Le ton est monté d’un cran entre LaREM et les députés PCF, bien décidés à contrecarrer par tous les moyens réglementaires le projet de réforme des retraites. La tension s’est cristallisée cette semaine sur la gestion du débat parlementaire par le président de l’Assemblée, Richard Ferrand.

Car ce dernier a décidé de jeter à la poubelle 1 184 amendements proposés par le groupe GDR, sans les soumettre à la discussion ni au vote dans l’Hémicycle. Ceux concernés invitent à remplacer le terme « universel » par « inéquitable » pour qualifier le nouveau système, à chaque occurrence du mot dans le texte, le tout multiplié par autant de députés qu’il y a dans le groupe. Une stratégie assumée. « Nous multiplions les amendements car il est très difficile de s’exprimer dans l’Hémicycle vu les temps de parole très limités, explique le député communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne. Notre objectif est de gagner du temps de parole. »

Selon Richard Ferrand, un amendement rejeté entraînerait la chute de ceux qui font de même à un autre endroit du texte. Le hic : une telle décision ne s’appuie pas sur une jurisprudence constante, rappelle André Chassaigne : « En 2013, lors de la réforme des retraites de Marisol Touraine, nos amendements similaires avaient pu être défendus. » Les communistes ont également signalés que leurs homologues LR ont actuellement recours à ce type d’amendements, sans être concernés par pareille décision. Ils ont vivement contesté ce traitement discriminant et finalement obtenu gain de cause : à l’issue d’une conférence des présidents de groupe, jeudi après-midi, Richard Ferrand a été contraint de se raviser et a réintégré les amendements dans l’ordre du jour.

Roussel tance Guérini

Le matin, Fabien Roussel était allé jusqu’à dénoncer « une forme de maccarthysme de la part de la présidence de l’Assemblée nationale et de la majorité ». Le secrétaire national du PCF était déjà monté au créneau, mardi, face au député LaREM Stanislas Guerini, qui avait attaqué son groupe : « Ce débat sera un rendez-vous de l’histoire sociale de notre pays. Et je vous le dis avec un peu de tristesse pour l’histoire des communistes : vous n’êtes pas à la hauteur de l’histoire sociale de notre pays. Vous n’êtes pas à la hauteur de votre histoire. Celle d’Ambroise Croizat, celle de Maurice Thorez, celle du Conseil national de la Résistance. » Outré, Fabien Roussel lui a renvoyé la politesse : « Comment osez-vous faire ça ici ? Oui nous, le Parti communiste français, nous avons versé le sang dans la Résistance, et nous l’avons fait avec d’autres. Oui nous, nous avons écrit le programme les Jours heureux et nous avons créé la Sécu, et nous l’avons fait avec d’autres. Mais vous, vous avez fait quoi, avec d’autres ? Pour nous, nos racines, c’est la France, et pour vous, c’est quoi ? C’est la finance ! »

Faut-il voir dans ces attaques ciblées une manœuvre politique de LaREM ? Oui, répond André Chassaigne : « Les communistes sont les héritiers d’Ambroise Croizat, les créateurs de la Sécurité sociale et des retraites que le gouvernement veut abattre. C’est pour ça qu’ils nous tapent dessus. » 

Cyprien Caddeo avec Aurélien Soucheyre
Assemblée Nationale - Les macronistes poussent le duel avec les communistes - L'Humanité, 21 février 2020

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011