Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2020 3 22 /01 /janvier /2020 08:43

Lettre du personnel du lycée Pierre Guéguin de CONCARNEAU

Nous, personnels du lycée Pierre Guéguin de CONCARNEAU avons été choqués par l’interpellation violente d’un de nos élèves jeudi en début d’après-midi en marge de la manifestation du centre commercial Géant à Quimper. Notre élève mineur a été violemment interpellé par la police avec un de ses camarades d’un lycée Quimpérois. Notre élève expliquera qu’ils ont été plaqués au sol, menottés et amenés au commissariat dans un véhicule de police qui a traversé les rues de Quimper sirène hurlante à une vitesse de 130 kms heure. Son camarade quimpérois a été blessé à la main pendant l’interpellation et il n’a pu consulter un médecin que le soir. L’examen médical établira une luxation de la main. Arrivés au commissariat de Quimper, ces deux jeunes mineurs ont été placés en garde à vue et mis en cellule jusqu’à ce que leurs parents aient l’autorisation de venir les récupérer le soir. Notre élève nous a raconté que les policiers les avaient insultés et méprisés : « j’ai envie de vomir quand je vois vos têtes » leur a-t-on dit. Notre élève est un élève sérieux, investi dans sa scolarité, respectueux de l’adulte et de l’autorité mais qui a sans doute le tort d’être engagé et de dire clairement depuis quelques semaines maintenant son opposition à la réforme des retraites. 

Il a été choqué, traumatisé par cet incident et est convoqué au tribunal le 19 février prochain. 

Nous, personnels du lycée, appelons à soutenir ces 2 jeunes et à s’opposer à ces formes d’intimidation qui sont malheureusement trop fréquentes actuellement. Nous déplorons cet incident qui va à l’encontre des valeurs de respect, de tolérance et de solidarité que nous tentons quotidiennement de transmettre à nos élèves.  

Lire aussi : Quimper. Interpellés durant la manifestation, les deux lycéens convoqués devant la justice

(Lu sur le blog Le Homard Enchaîné)

Ouest-France

Lycéens interpellés à Quimper : un collectif d’étudiants condamne des « arrestations politiques »

Publié le 20/01/2020 11h15

Jeudi 16 janvier 2020, deux jeunes hommes, âgés de 15 et 17 ans, avaient été interpellés, en marge de la manifestation contre la réforme des retraites, alors qu’ils bloquaient l’entrée au centre commercial Géant de Quimper. Un groupe, se présentant comme le « collectif des lycéens de Quimper et Concarneau », dit condamner « ces arrestations politiques ».

Jeudi 16 janvier 2020, des manifestants contre la réforme des retraites avaient manifesté entre le siège finistérien du Medef à Quimper et le centre commercial Géant.

 

Jeudi 16 janvier 2020, des manifestants contre la réforme des retraites avaient manifesté entre le siège finistérien du Medef à Quimper et le centre commercial Géant. | OUEST-FRANCE

Jeudi 16 janvier 2020. À Quimper (Finistère), zone de Creac’h-Gwen, 600 manifestants défilent contre la réforme des retraites. Partis du siège du Medef, ils rejoignent le centre commercial Géant, où ils terminent leur mouvement en bloquant les accès au site.

En toute fin de matinée, deux jeunes gens, âgés de 15 et 17 ans, sont interpellés par la police. Ce qu’on leur reproche : participation à une manifestation non déclarée et entrave à la circulation. Après plusieurs heures de garde à vue, les deux adolescents ont été remis en liberté, mais seront convoqués en février devant le délégué du procureur.

Ce lundi 20 janvier, un groupe se présentant comme le collectif des lycéens de Quimper et Concarneau, dénoncent ces deux interpellations. « Comme d’habitude, la manifestation était pacifique et se passait dans le calme jusqu’à l’intervention des forces de police », estiment les auteurs du communiqué.

« Le collectif condamne fermement ces arrestations politiques visant à décourager les lycéens de se mobiliser pour leur avenir », conclut le groupe.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/lyceens-interpelles-quimper-un-collectif-d-etudiants-condamne-des-arrestations-politiques-6698162

Ouest-France

Quimper. Interpellés durant la manifestation, les deux lycéens convoqués devant la justice

Publié le 17/01/2020

Les deux lycéens, interpellés jeudi 16 janvier 2020 en marge de la manifestation contre la réforme des retraites à Quimper (Finistère), ont été remis en liberté. Ils seront convoqués devant le délégué du procureur en février.

Jeudi 16 janvier 2020, des manifestants contre la réforme des retraites avaient bloqué les entrées au centre commercial Géant, à Quimper (Finistère).

 

Jeudi 16 janvier 2020, des manifestants contre la réforme des retraites avaient bloqué les entrées au centre commercial Géant, à Quimper (Finistère). | OUEST-FRANCE

Deux lycéens, âgés de 15 et 17 ans, avaient été interpellés jeudi 16 janvier 2020, en marge de la manifestation contre la réforme des retraites à Quimper (Finistère), qui avait rassemblé 600 personnes. À l’issue de la matinée de contestation, les grévistes avaient décidé de bloquer les accès au centre commercial Géant. Les deux jeunes gens avaient été interpellés pour entrave à la circulation et participation à une manifestation non déclarée.

Placés en garde à vue, les deux mineurs avaient été remis en liberté, jeudi, en fin de journée. Ils sont convoqués, courant février, devant le délégué du procureur de Quimper.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/quimper-29000/quimper-interpelles-durant-la-manifestation-jeudi-les-deux-lyceens-convoques-devant-la-justice-6694756

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011