Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 18:15
Photo Ouest-France, 1er octobre 2019

Photo Ouest-France, 1er octobre 2019

Lorient. Le PCF pour un « programme en commun »

À la fête de l’Huma Bretagne, dimanche, le secrétaire national du parti, Fabien Roussel, a exhorté ses troupes à l’union. À gauches toutes, en vue des échéances municipales et nationales.

Rassembler. Le mot revient à chaque coin de phrase. Invité de la 28e fête de l’Huma Bretagne dimanche à Lanester dans le Morbihan, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, n’a pas mâché ses mots ni ses espoirs de rallier les opinions de gauche à l’approche des municipales 2020. Une ouverture essentielle, selon son analyse, afin de peser suffisamment, décemment, dans ces élections. Alors, quelles perspectives concrètes d’union des gauches au plan local ? « Nous avons la volonté de travailler avec tout le monde, nous tendons la main, stylo ouvert, pour élaborer ensemble un programme EN commun ». L’allusion au programme commun de 1981 n’a ici rien de fortuit. « Cette union des gauches, des écologistes doit se faire localement. À commencer par les villages. Nous sommes particulièrement attachés aux communes qui font vivre notre démocratie au quotidien. Nous soutiendrons tous ces maires trop souvent démunis et délaissés ».

Une marge de 30 milliards

Alors que le « mur du 5 décembre » s’approche à grandes enjambées, le pilote du PCF revient aussi à brûle-pourpoint sur le projet de réforme des retraites « que ce gouvernement veut à tout prix faire passer alors qu’elle va faire mal à toutes les catégories ». Selon lui, « la gauche peut écrire une réforme progressiste. L’allongement de la durée de vie est une chance et non pas un coût comme le pense le gouvernement Macron. Nous pouvons garantir une retraite à 60 ans en élargissant l’assiette de son financement. En obligeant les revenus du capital à cotiser. Ces revenus, en 2018, c’est 298 milliards… Nous pourrions aisément dégager 30 milliards et financer ainsi le système actuel déficitaire ».

Espoir et sincérité

À cette mathématique, Fabien Roussel ajoute un propos plus humaniste : « Partir plus tôt, c’est aussi laisser de la place aux jeunes. Partir plus tôt, ce sont des retraités en pleine forme qui peuvent s’engager ». Alors rassembler largement à gauche, mais comment ? « A notre initiative, sur le sujet de l’urgence sociale et climatique, nous réunissons l’essentiel des composantes de la gauche et de l’écologie et les syndicats, le 11 décembre à Paris, annonce Fabien Roussel. Nous donnerons une perspective, nous redonnerons de l’espoir en remettant de la sincérité dans l’action politique ».

Photo Ouest-France, 1er octobre 2019

Photo Ouest-France, 1er octobre 2019

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011