Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 07:56
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938
100 ans du Parti communiste français - Retour en images sur la fête de l'Humanité de Garches de 1938

Merci à notre camarade Jean-Claude Perrot (PCF Quimper, Briec) d'avoir rassemblé et de nous avoir transmis ces documents.

Extraits de La fête de l'Humanité de Valère Staraselki (Le Cherche Midi):

La fête de l'Humanité, liée au départ au congrès des CDH, a lieu pour la première fois en 1930, à Bezons, dans le parc Sacco-et-Vanzetti. En 1931, elle a lieu au parc communal d'Avaucourt. Et en 1932 à la clairière des Quatre-Cèdres à Garches, en présence de 50 000 participants et de Jacques Prévert, auteur du chœur parlé Vive la presse. En 1934, c'est 80 000 participants qui se pressent à Garches et en 1935 le chiffre de 150 000 participants est atteint. Pour la première fois, l'édition se clôture par une fête de nuit. La 7e fête de l'Humanité, celle de 1936, réunit elle 300 000 participants le 30 août à Garches, avec une grande parade de la FSGT.  

"En 1937, pour la première fois, la Fête dure deux jours et demi, du samedi matin au lundi après-midi. Les organisateurs ont obtenu de la TCRP, ancêtre de la RATP, qu'elle mette à disposition des trains spéciaux. Son succès attire des délégations étrangères anglaise, belge et suisse, nous apprend l'Humanité du 2 septembre: "Pour voir Garches mais aussi apprendre la technique ardue des grandes fêtes populaires".

"Le 4 septembre 1938, la durée de la fête, placée sous le signe de l'"union de la nation laborieuse pour la défense des conquêtes sociales du Front populaire et la sauvegarde de la sécurité du pays" est revenue à un seul jour. Un service de bateaux relie le quai du Louvre à la fête pour 5 francs aller-retour. Le spectacle continue dans la recherche de la qualité. Après la projection de films militants sur les luttes du peuple espagnol, le tour de France de l'Humanité ou de dessins animés de Walt Disney (Léon Moussinac en a salué à plusieurs reprises dans l'Humanité dans dimension avant-gardiste), on peut assister à des danses et ballets, et applaudir les chanteurs. Quatorze danseurs de l'opéra participent au ballet. Et la grande vedette de la chanson, Charles Trenet, qui, la nuit venue, clôturera cette 9e fête, rencontre un gros succès".

Un spectacle en 20 tableaux "La Ronde des Saisons" est présenté sur la grande scène, une multitude de ballons rouges sont lancés dans le ciel, on rend hommage à Paul Vaillant-Couturier, mort dans l'année, et Cachin et Duclos prononcent leurs discours.

Mais quelques jours après les réservistes sont rappelés dans toute la France et les accords de Munich sont signés, la France et l'Angleterre pactisant avec l'Allemagne Nazie et le régime fasciste italien en permettant à l'Allemagne d'annexer les Sudètes, au nord de la Tchécoslovaquie. Le 12 novembre, les décrets-lois Reynaud portent atteinte aux quarante heures et aux conventions collectives. Le 30, la grève générale contre les décrets-lois est brisée par la force (licenciements massifs de grévistes par le patronat et révocation dans les services publics). 

En 1939, la fête de l'Humanité ne pourra pas avoir lieu avec les persécutions visant le PCF après le pacte germano-soviétique.      

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011