Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2019 3 15 /05 /mai /2019 05:37
L’Espace aquatique dont la gestion a été confiée, à l’UCPA, en 2017, rapporte moins d’argent que prévu. Depuis 2017, il y a un écart entre le compte d’exploitation prévisionnel et la réalité. Surtout sur ce que rapportent les entrées et abonnements. Malgré la communication et des nouveautés, les recettes commerciales ne sont pas au rendez-vous. En 2018, elles étaient de - 57 000 € pour les entrées grand public, - 20 000 € sur les activités et - 13 000 € sur les scolaires. Le conseil communautaire a validé une contribution financière forfaitaire de 6 600 €/an qui s’ajoute à celle déjà prévue en 2017.

109 000 € de pertes
au golf de Carantec

Même constat au golf de Carantec, qui fonctionne en SEM (Société d’économie mixte). Depuis 2015, la société a cumulé des pertes atteignant 109 000 €. L’explication ? Les aléas climatiques et la baisse du nombre d’abonnés. Il faut savoir que, dans cette SEM, Morlaix communauté détient 44,53 % des parts et Carantec 36,46 %. Pour apurer les pertes, le conseil communautaire a validé une opération de réduction-augmentation du capital qui consiste à annuler la dette et remettre de l’argent. Morlaix communauté renonce à ses actions pour une valeur de 87 048 € et en rachète pour 82 440 €.

« Autant, j’ai dit qu’il était important de soutenir la natation. Autant, le golf, sans tomber dans le cliché, est encore un sport pratiqué par une catégorie aisée. Pour moi, la SEM n’est pas le bon modèle économique. Je préférerais que la collectivité mette cet argent dans le social ou les transports en commun », a réagi Ismaël Dupont, élu morlaisien (PCF)*. Ce à quoi Thierry Piriou mais aussi Agnès Le Brun ou le maire de Carantec, Jean-Guy Guéguen ont répondu que ce sport s’était démocratisé.

Rappeler qu’il y a un golf

Yves Moisan, vice-président chargé de l’économie a rappelé l’intérêt touristique du golf mais admis qu’il allait falloir mieux communiquer (Maison du tourisme, campings, les entreprises, les collectivités, écoles…). La grille tarifaire sera également revue (les tarifs augmentent de 3 %, les nouveaux abonnements de 10 %). Un comité de pilotage suivra tout cela.

https://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/le-golf-et-la-piscine-en-mauvaise-posture-14-05-2019-12283631.php

 

* Ismaël Dupont: Seul parmi les conseillers communautaires, j'ai voté contre la recapitalisation de la SEM du Golf de Carantec et la décision d'annuler 87 048€ d'actions de Morlaix-Communauté (4836 actions de 18€), soit autant d'argent définitivement perdu pour elle, pour venir combler des pertes de 109 000€ pour le golf ces 4 dernières années, assorti d'un réengagement de 82 440€ de Morlaix Communauté en actions dans la somme, qu'on est pas sûr de pouvoir retrouver au bout du compte, soit un engagement potentiel de 169 000€ et effectif de 87 048€ pour un golf qui compte 280 abonnés et 300 licenciés à l'association sportive. J'ai justifié ma décision en disant que je n'avait rien contre cette pratique sportive et les gens qui la pratiquaient mais que le modèle économique du financement public d'un golf, et son caractère prioritaire par rapport à une pratique sportive qui est aujourd'hui souvent majoritairement le fait de catégories aisées, pouvait être remis en cause. En disant qu'il y avait pour moi d'autres priorités, soutien à des pratiques sportives populaires, démocratisation des pratiques sportives, soutien au transport public, au social, à la justice sociale. A part moi, tous les élus présents ont voté pour cette annulation de 87 000€ d'actions (concédés donc définitivement à la SEM du golf, qui existe depuis 2011, et cette recapitalisation). 

 

Un méthaniseur en projet. En 2017, une étude a montré que le potentiel de production d’électricité à partir de la biomasse - par voie de méthanisation - est de 46 000 MWh th, soit environ 10 % de la consommation électrique du territoire. L’an dernier, Morlaix communauté a démarré des discussions avec un serriste de Plouigneau et un industriel du recyclage (Recycleurs bretons) pour étudier l’idée d’un méthaniseur collectif qui pourrait être situé à Plouigneau ou ses alentours. L’intérêt pour les parties prenantes est de pouvoir valoriser leurs déchets (5 000 tonnes pour les Recycleurs bretons, 13 000 tonnes d’effluents pour le serriste et 1 500 à 2 000 tonnes de déchets verts et 6 000 tonnes de boues pour Morlaix communauté). Pour le moment, il ne s’agit que des études de faisabilité. Le coût est estimé à 60 000 €. Pris en charge à 50 % par la communauté, 25 % par la SEM Énergies du Finistère et 25 % par SEMBREIZH.

Transports : une appli et du covoiturage. L’ensemble des informations concernant les transports du territoire (bus, cars, trains…) seront disponibles cet été via le site l’application de la Région MobiBreizh, qui regroupe tous les transports de la Bretagne. La pratique du covoiturage est aussi encouragée, avec l’aide de l’association Ehop, orientée vers les principaux employeurs du territoire et une adhésion à la plateforme OuestGo qui propose du covoiturage de proximité et gratuit.

Un nouveau bus hybride. Dans les semaines à venir, les usagers de la ligne 1 Linéotim, à Morlaix, voyageront dans un tout nouveau bus hybride, acheté par la communauté 350 000 €. Il émet moins de particules fines, fait moins de bruit et consomme 20 % de carburant en moins qu’un bus diesel traditionnel.

https://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/la-seance-en-bref-14-05-2019-12283636.php

 

 

L’Aboukir Bay, voilier qui a fait naufrage dans la baie de Morlaix en 1893, va-t-il sortir de l’ombre ? C’est ce que souhaite Morlaix communauté en postulant au programme régional Neptune. Le but : engranger des financements pour créer une plongée subaquatique en réalité virtuelle autour de l’épave.

Dans la nuit du 18 novembre 1893, le voilier Cap-Hornier Aboukir Bay, un navire de 65 m en acier, fait naufrage en baie de Morlaix, lors d’une grosse tempête. Moins d’un siècle plus tard, en 1976, on retrouve l’épave, qui gît par 25 m de fond, au large de Carantec. Seuls les plongeurs aguerris connaissent ce lieu et ont eu la chance de voir ce qu’il reste du navire. En 2013, le musée maritime de Carantec avait mis en lumière cette histoire et rappelé le triste destin des 19 hommes d’équipage. Aujourd’hui, Morlaix communauté souhaite mettre en valeur ce patrimoine.

La poupe et la proue intactes

Comment ? En permettant au grand public de découvrir l’Aboukir Bay tel qu’il est aujourd’hui, avec sa coque effondrée, sa proue et sa poupe encore intactes ou ses mâts, couchés, encore visibles. Tout cela, grâce à la réalisation d’une plongée subaquatique en réalité virtuelle. Visite qui serait disponible, par exemple, au Musée maritime de Carantec, à la Maison Penanault ou à l’Espace des sciences, à la Manu.

Récif artificiel

« En plus d’être un témoignage de l’histoire et du patrimoine maritime de la baie, l’Aboukir Bay est aussi un témoignage de la richesse en faune et en flore. C’est devenu un récif artificiel », ajoute Thierry Piriou, président de Morlaix communauté. Pour exemple, on y trouve une grande variété d’animaux solitaires et coloniaux comme la gorgone verruqueuse et la rose de mer. C’est pourquoi la Station biologique de Roscoff participe au projet, avec un groupe de travail réunissant la communauté, Carantec, la Maison du tourisme et des professionnels du milieu marin.

Pour réaliser ce projet, dont le coût est estimé à 72 400 €, Morlaix communauté va donc répondre à un appel à projets de la Région, Intitulé Neptune, dont l’objectif est de financer des initiatives originales et innovantes des territoires pour mettre en valeur leur patrimoine. Si le projet est retenu, la Région le financera 60 %.

https://www.letelegramme.fr/finistere/morlaix/baie-de-morlaix-l-aboukir-bay-bientot-en-plongee-virtuelle-14-05-2019-12283563.php

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011