Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2019 3 13 /03 /mars /2019 07:26

 

Ils n’ont pas honte !. À Quimper, la matraque a bien chauffé

Mardi, 12 Mars, 2019

Des vidéos de violences commises samedi contre des manifestants, lors de l’acte XVII des gilets jaunes, suscitent l’indignation.

En matière de violences, les gendarmes ne tiennent pas, d’ordinaire, le haut du pavé. Mais, samedi dernier, à Quimper, lors de l’acte XVII des gilets jaunes, certains semblent bien avoir perdu leur sang-froid… Visionnée plus de 600 000 fois, une première vidéo virale, relayée dimanche sur Twitter par le journaliste David Dufresne, montre un gilet jaune roué de coups par quatre militaires. Des images d’autant plus violentes que l’individu est parfaitement maîtrisé, immobile, à terre. Le dénommé Max, 25 ans, a tenté de se soustraire au tabassage en s’agrippant aux barreaux d’un pont. Mais peine perdue, l’homme a subi au moins neuf coups de matraque. Le street medic (soignant venant en aide aux blessés lors de manifestations) qui a filmé la scène, puis pris en charge Max, témoigne : « Les gendarmes l’ont matraqué assez violemment, ça a duré au moins 45 secondes. Je lui ai soigné un énorme hématome au niveau du mollet, mais aussi du côté droit de la tête, des saignements au nez et au niveau du cuir chevelu. Ils lui ont aussi mis les doigts dans les yeux. » Comme si cela ne suffisait pas, il raconte comment les agents ont ensuite « craché dans sa chaussure », avant de la « jeter à l’eau ». Chauffeur routier de profession, Max avait déjà reçu une balle de LBD (lanceur de balles de défense) dans le visage lors de la manifestation quimpéroise du 17 novembre. Il envisage de porter plainte. Même jour, même manifestation à Quimper, des policiers se sont aussi attaqués à une personne handicapée. Une vidéo montre ainsi un homme en fauteuil roulant, sans gilet jaune, inoffensif, aspergé par un canon à eau, avant d’être visé par une grenade lacrymogène. La préfecture du Finistère n’a pas souhaité faire de commentaires sur ces deux épisodes. Elle s’est contentée, samedi, de faire état de neuf interpellations et de condamner l’action de « nombreux casseurs provenant de départements voisins ». Pas vraiment la « prise de conscience » réclamée par l’ONU, la semaine dernière…

Gwendal Chabas
 

Libertés La loi anticasseurs, votée par LaREM

Mardi, 12 Mars, 2019

L’épisode est révélateur du cynisme du pouvoir.

L’épisode est révélateur du cynisme du pouvoir. Emmanuel Macron a annoncé hier qu’il soumettrait la loi anticasseurs – on devrait dire loi antimanifestants – au contrôle du Conseil constitutionnel. Ce texte, qui pourrait être adopté aujourd’hui au Sénat, où la majorité est de droite, a pourtant été voté à l’Assemblée par le parti LaREM en février. Le gouvernement a fait pression sur les députés marcheurs pour qu’ils approuvent cette proposition de loi écrite, au départ, par les sénateurs « LR » et qui prévoit d’octroyer au préfet le droit d’interdire à des individus de manifester. À cette époque, il était urgent d’afficher un message d’extrême fermeté face à la contestation des gilets jaunes. Ce n’est plus la priorité du pouvoir, qui s’inquiète désormais de ce texte liberticide. Le président de la République est « dans son rôle de garant des libertés publiques dans notre pays », a déclaré Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. Il oublie de dire que l’exécutif comptait sur la droite sénatoriale pour renvoyer le projet en deuxième lecture à l’Assemblée afin d’adoucir ce texte que les marcheurs ont voté, mais qu’ils n’assument pas. L’Assemblée, ses débats et la fabrication de la loi, ne serait donc là que pour faire de la communication… P. Du.

Répression policière des manifestations - A Quimper, la matraque a bien chauffé (Gwendal Chabas, L'Humanité, 12 mars 2019)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011