Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2019 3 27 /02 /février /2019 08:04
La Bégarroise Cinderella Bernard mènera la campagne du Parti communiste dans les Côtes d’Armor. (Photo Emmanuel Nen, le Télégamme )

La Bégarroise Cinderella Bernard mènera la campagne du Parti communiste dans les Côtes d’Armor. (Photo Emmanuel Nen, le Télégamme )

Lundi soir, la Bégarroise Cinderella Bernard a lancé la campagne du Parti communiste pour les élections européennes dans la ville où elle est première adjointe.

« Pour l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent ». La liste du Parti communiste aux élections européennes du 26 mai prochain, menée par Ian Brossat, est composée de quatre Bretons (*). Un par département. Dans les Côtes-d’Armor, la Bégarroise Cinderella Bernard mènera une campagne de proximité. Lundi soir, c’est dans la ville où elle est première adjointe au maire, qu’elle en a donné le coup d’envoi, devant quelque 90 militants. « C’est après bien des hésitations que j’ai fini par accepter mais, compte tenu de la situation d’urgence sociale et environnementale que nous traversons, il serait irresponsable de ne pas mener la bataille ensemble. J’ai accepté à une seule condition : je donnerais toujours priorité aux dossiers locaux que je suis », déclare cette travailleuse sociale de 40 ans, mère de quatre enfants.

 
 

« Une France belle et rebelle »

 

La Costarmoricaine le reconnaît : « Je ne pourrais pas être partout ». L’une des raisons pour laquelle elle est placée en 32e position sur la liste, très probablement non-éligible. D’où son message aux militants : « Ce n’est pas moi que vous allez élire mais les idées auxquelles j’adhère et que je veux partager ». Son engagement pour les Européennes, elle le justifie aussi « par fierté d’être aux côtés de Ian Brossat, dont je suis le travail depuis plusieurs années. Il représente l’idée que je me fais du communisme, un homme engagé pour le bien des autres, un homme politique de terrain qui s’est illustré par son combat contre Airbnb mais aussi pour l’accueil des réfugiés ».

 

Cette liste de 79 candidats, composée « à 50 % d’ouvriers et d’employés, et 30 % de gens sans appartenance politique » est, affirme Cinderella Bernard, « à l’image de la France, celle des gens qui travaillent et qui comptent leurs sous à la fin du mois avec des ouvriers notamment, dont Marie-Hélène Bourlard, gilet jaune depuis le début du mouvement, bien connue pour avoir été l’héroïne du documentaire « Merci Patron ! ». Et nous pouvons compter sur un comité de soutien présidé par Lassana Bathily, celui que l’on surnomme « le héros de l’hyper Casher » et dont l’action lui a valu d’être naturalisé français ». Cette liste, appuie la candidate, « est celle d’une France belle et rebelle, forte de sa diversité ».

* Christelle Dumont (56), Glenn Le Saout (29), Katja Krüger (35) et Cinderella Bernard (22).

Ouest-France, 26 février 2019

La conseillère départementale et première adjointe de Bégard (Côtes-d’Armor), Cinderella Bernard, est candidate sur la liste du parti, pour les élections européennes.

Le lancement de la campagne des Européennes du Parti communiste français (PCF) en Côtes-d’Armor, avec Cinderella Bernard, conseillère départementale et première adjointe à Bégard, candidate à cette élection, a eu lieu ce lundi 25 février 2019. Une soirée en présence du secrétaire départemental, Yannick Le Cam, à laquelle ont participé un peu plus de 100 personnes, dont de nombreux élus de la région.

 

Le « Trégor rouge »

Après une introduction du secrétaire départemental, la candidate est montée au front : « C’est un grand honneur de faire le lancement de la campagne des Européennes dans le département à partir de la commune de Bégard, une commune du Trégor rouge, une commune qui a eu à sa tête un maire communiste, Gérard Le Caër, de 1983 à 2018, mon parrain politique… C’est après bien des hésitations, que j’ai fini par accepter, mais compte tenu de la situation d’urgence sociale et environnementale que nous traversons, il serait irresponsable de ne pas mener la bataille ensemble. »

Priorité aux situations locales

Puis l’élue a affirmé : « Il sera toujours donné priorité aux dossiers, aux situations locales auxquelles je suis attentive, car 2019 sera une année déterminante pour l’organisation de l’accompagnement à domicile dans mon canton ou pour le service public de gestion des ordures ménagères que je préside, sans parler des personnes qui ont besoin de mon soutien dans les situations difficiles qu’elles traversent. »

Cette affirmation faite, l’élue qui se situe en 32e position sur la liste du PCF est très réaliste : « Ce n’est pas moi que vous allez élire mais les idées auxquelles j’adhère et que je veux partager ce soir avec vous. »

Pendant une heure, Cinderella Bernard a développé ses idées, ses constats locaux et régionaux qui, par rapport aux élections européennes, se rejoignent pour un slogan : « l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent ». Et de conclure : « Le vote pour la liste menée par Ian Brossat doit être un acte de résistance qui permettra de redonner la parole et le pouvoir de décisions au peuple souverain  ».

 

Européennes. Cinderella Bernard et les communistes entrent en campagne (Le Télégramme et Ouest-France, 26 février 2019)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011