Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2018 4 15 /11 /novembre /2018 07:04

 

Je vous prends votre portefeuille et, avec votre argent, je vous fais l’aumône. On pourrait pratiquement résumer en ces termes les annonces hier du premier ministre Édouard Philippe. Pas question de reculer sur la hausse des taxes sur les carburants. Elles devraient rapporter quelque 2 milliards par an quand les mesures annoncées représentent à peu près 500 millions d’euros et que certaines d’entre elles sont, de plus, inégalitaires. C’est le cas des primes à la conversion pour l’achat de véhicules moins polluants dont on sait que le coût reste prohibitif pour les plus modestes. L’objectif, nous répète-t-on, ne serait pas tant de financer la transition écologique que d’inciter à changer les comportements. Mais la question reste entière, comment changer quand on n’a pas le choix, ce qui est le cas de millions de Français. L’argument est insultant avec cette notation psychologique qui laisse entendre que ces mêmes millions de Français sont irresponsables.

Le président de la République, bousculé par sa séquence mémorielle, a beau essayer de prendre de la hauteur en posant sur le Charles-de-Gaulle, rien n’y fait. Il y a de la colère dans le pays où trop de gens ont le sentiment aigu depuis le début du quinquennat, marqué d’entrée par la suppression de l’impôt sur la fortune, que ce sont toujours les mêmes qui paient, à qui on demande des efforts et les mêmes que l’on sermonne. Au passage, les grands groupes pétroliers se portent à merveille. Total annonce pour le troisième trimestre un résultat en hausse de 48 %.

Il y a de la colère et des revendications qui s’expriment sous différentes formes, avec des gilets jaunes ou pas. Les stratèges de plateaux télé sont bien en peine aujourd’hui de dire ce qu’il en sera dans les jours qui viennent et samedi, bien entendu. Ce qui se passe n’entre pas dans les cadres. Des initiatives de rencontres sont prises pour parler des taxes, établir là-dessus la vérité, les responsabilités, mais aussi pour parler salaires, pouvoir d’achat, services publics, transition écologique réelle. Le pays est en mouvement.

Par Maurice Ulrich

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011