Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 09:56

A QUIMPER AUSSI
SAMEDI 8 SEPTEMBRE 11H
PLACE TERRE AU DUC
puis à 12h cheminement vers la rue Ste Catherine près de la préfecture pour dépôt de gerbe et die-in symboliques
avec le soutien du PCF

8 septembre : Tous ensemble pour le climat

Les raisons de la démission de Nicolat Hulot ont le mérite de relancer les mobilisations citoyennes sur le climat. Tant mieux, nous en serons! Sans l'intervention des peuples, les États, seuls, même les mieux intentionnés, ne peuvent pas résoudre la crise écologique.

Nous vivons dans un monde malade d'un système : le capitalisme. Ce système, promu par actionnaires égoïstes, se fout de la vie du plus grand nombre et de la planète comme de ses premiers dollars.

Pour protéger l'humanité et préserver la planète il nous faut changer ce système et bâtir un nouveau mode de développement, de production et de consommation, éradiquant les inégalités sociales et environnementales, respectueux des êtres humains et de la nature.

L'avenir est entre nos mains. Nous serons donc dans la rue le 8 septembre, à Paris et partout en France, avec toutes celles et tous ceux pour qui l'urgence écologique est à l'ordre du jour !

La planète se consume, la macronie joue les pompiers pyromanes (PCF) - Marche pour le climat le 8 septembre

La planète se consume, la macronie joue les pompiers pyromanes.

Il y a une semaine Nicolas Hulot, démissionnait avec fracas, exprimant dans une sincérité incontestable, son incapacité à changer les choses face à un pouvoir gangrené par les lobbys, et mettant en lumière l’urgence à changer de « paradigme », accusant nôtre modèle économique marchand d’être « la cause de tous ces désordres ».

Nous venons de traverser un été meurtrier (incendie, glissement de terrain, inondation) aussi bien au niveau national qu'international mais aussi la catastrophe du pont de Gênes qui, une fois de plus, rappelle l’impérieuse nécessité de développer le fret ferroviaire en mettant fin au tout-camion. La démission de Nicolas Hulot aurait pu et dû agir comme un électrochoc, l’ex ministre de l’écologie appelant lui même « à une introspection profonde de notre société ».

La nomination, aujourd’hui, de François Rugy, homme qui a fait repousser à deux heures du matin l'amendement demandant l'interdiction du glyphosate, comme ministre de la transition écologique et solidaire, est un très mauvais coup porté à l’écologie ainsi qu’à l’avenir de notre planète et de nos enfants.

Il est vrai que François de Rugy a le profil type : un soldat au service du roi qui ne dit rien et accepte tout.

Alors que les enjeux environnementaux sont un défi à relever pour l'humanité toute entière, qu’Emmanuel Macron s’est fait élire sur la promesse « d’un nouveau monde », les annonces d’aujourd’hui ressemblent comme deux gouttes d’eau à l’ancien monde. Le remaniement interne à LREM ne donne que l’amer goût d'un remerciement à ses serviles soldats et au service des ambitions individuelles.

Plus les jours passent et plus l’astre Jupiter pâlit. En revanche, la planète continue de brûler. 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011