Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2018 3 04 /07 /juillet /2018 07:13

 

Douche froide pour les Guerlesquinais. Leur facture d’eau va augmenter très sensiblement en raison de la fermeture de Tilly-Sabco et de l’obligation d’honorer le contrat avec Suez. Morlaix communauté a injecté 50 000 € pour limiter la casse. Un geste de solidarité jugé insuffisant par le maire, Gildas Juiff.

Jusqu’à présent, pour une consommation d’eau de 75 m3 à l’année, il en coûtait 229,04 € pour un contribuable guerlesquinais. Désormais, il devra débourser 329,30 €, soit une augmentation de 43 % ! Autant dire que la pilule a du mal à passer du côté de la municipalité. « C’est inacceptable. Qui pourrait cautionner une telle hausse pour ses administrés ? », a lancé le maire de la commune, Gildas Juiff, lors du conseil de Morlaix communauté, ce lundi 2 juillet dans la soirée.

« Pas à la population de compenser »

À l’origine de cette flambée des prix, la fermeture de l’usine Tilly-Sabco, qui consommait une importante quantité d’eau. Des volumes sur lesquels était basé le contrat renégocié avec Suez en 2011 et signé jusqu’en 2020. « Le fermier a un manque à gagner que l’on peut comprendre, même si, jusque-là, il s’était bien servi et qu’il s’est déchargé de certaines obligations », expose le maire, mécontent que « ce soit à la population guerlesquinaise de payer pour la faillite d’un industriel et de compenser la nouvelle grille tarifaire que Suez a obtenue de la part de Morlaix communauté », qui a repris la compétence eau et assainissement en 2017.

« On a fait marcher la solidarité communautaire »

« Malgré une négociation très serrée entre nos services, Suez et un expert indépendant, qui a permis de diminuer de 100 486 € par an le compte d’exploitation prévisionnel, l’augmentation du prix de l’eau est très sensible pour tous les usagers », a reconnu le président de Morlaix communauté, Thierry Piriou. Afin de réduire un peu la facture de cette surtaxe, la collectivité a décidé, lundi 2 juillet, d’injecter 50 000 €. « Certains maires trouvaient un peu dur de payer Guerlesquin. Mais on a quand même fait marcher la solidarité communautaire pour atténuer la hausse », a-t-il ajouté en direction de Gildas Juiff.

« Même si je reconnais l’effort, c’est insuffisant. D’autant qu’on observe une difficulté accrue de la population sur notre commune, avec beaucoup de foyers non imposables et des bénéficiaires de la banque alimentaire qui augmentent », lui a répondu le maire de Guerlesquin, en rappelant à Thierry Piriou qu’en février dernier, il s’était « engagé oralement à ce qu’il n’y ait pas d’impact sur nos administrés ».

« Une part politique dans ce dossier »

« On n’a pas été associé à ces négociations », regrette également le premier magistrat de la commune, qui aurait souhaité que la délibération soit reportée afin que tout le monde puisse se mettre autour de la table pour rediscuter des modalités. Peine perdue, la délibération a été votée. Avec toutefois l’abstention de 17 élus de Morlaix, Plouigneau, Plougonven Botsorhel ou encore Carantec. Uniquement des communes dirigées par des municipalités de droite. Ce qui a fait dire à Gildas Juiff que « sur le fond de ce dossier, il y a eu une part politique ».

https://www.letelegramme.fr/finistere/guerlesquin/prix-de-l-eau-il-va-augmenter-de-43-03-07-2018-12016041.php

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011