Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 15:51
Martine Carn a fait le compte rendu de la rencontre de la délégation du Comité de défense du centre hospitalier pubolic de Morlaix jeudi 24 mai à 11h devant l'hôpital, son discours a été très applaudi (photo Jean-Luc Le Calvez)

Martine Carn a fait le compte rendu de la rencontre de la délégation du Comité de défense du centre hospitalier pubolic de Morlaix jeudi 24 mai à 11h devant l'hôpital, son discours a été très applaudi (photo Jean-Luc Le Calvez)

Martine Carn face à Franck Deveaux, attaché parlementaire macroniste et suppléant de Sandrine Le Feur, pour la Marche de la Marée Populaire ce samedi 26 mai devant la permanence de la députée En Marche Sandrine Le Feur: que faîtes-vous pour l'hôpital sinon une politique de destruction? (photo Pierre-Yvon Boisnard)

Martine Carn face à Franck Deveaux, attaché parlementaire macroniste et suppléant de Sandrine Le Feur, pour la Marche de la Marée Populaire ce samedi 26 mai devant la permanence de la députée En Marche Sandrine Le Feur: que faîtes-vous pour l'hôpital sinon une politique de destruction? (photo Pierre-Yvon Boisnard)

Martine Carn face à Franck Deveaux - photo Pierre-Yvon Boisnard - 26 mai 2018

Martine Carn face à Franck Deveaux - photo Pierre-Yvon Boisnard - 26 mai 2018

Martine Carn face à Franck Deveaux - photo Pierre-Yvon Boisnard - 26 mai 2018

Martine Carn face à Franck Deveaux - photo Pierre-Yvon Boisnard - 26 mai 2018

Manifestation pour les Urgences de Morlaix en septembre 2017

Manifestation pour les Urgences de Morlaix en septembre 2017

Prise de parole pour l'unité de cardiologie au nom du comité de défense de l'hôpital le 18 avril 2018

Prise de parole pour l'unité de cardiologie au nom du comité de défense de l'hôpital le 18 avril 2018

Prise de parole de Martine Carn pour l'unité de cardiologie en avril 2018 au Conseil Communautaire

Prise de parole de Martine Carn pour l'unité de cardiologie en avril 2018 au Conseil Communautaire

Martine Carn, ancienne adjointe au maire communiste de Plougonven et conseillère communautaire PCF-Front de Gauche jusqu'en 2014, n'a pas pris de retraite politique, et pour cause, tant elle a la passion de servir les gens et une société du partage au service de l'Humain.

Depuis qu'elle est présidente du Comité de défense de l'hôpital de Morlaix (2015), elle est sur tous les fronts et constitue une magnifique porte-parole au service des intérêts de la population et du service public.

Infatigablement, avec Roger Héré, Annie Bergot Le Calvez, Jean-Yvon et Dominique Ollivier, Marie-Hélène Le Guen, et l'ensemble des camarades du Comité de défense de l'hôpital public en pays de Morlaix (près de 140 adhérents à ce jour), elle défend les intérêts du service public hospitalier, chère à son cœur, elle, l'ancienne infirmière passionnée par son métier, et surtout les intérêts des patients et d'une prise en charge humaine et correcte de ceux-ci dans leur hôpital de proximité. 

Samedi 26 mai encore, devant la permanence de Sandrine Le Feur, au côté de Valérie Scattolin qui a interpellé sur les problèmes de hop! et la difficulté à rencontrer la députée, de Jean-Claude le Fer qui a dénoncé l'abandon de la ligne Morlaix-Roscoff et le projet de casse du service public ferroviaire, de Jean-Luc Le Calvez, Serge Puil, Lucienne Nayet, qui ont également interpellé le représentant de la députée En Marche de Morlaix, Martine Carn a exposé avec colère et détermination en quoi la politique de Macron était la poursuite et l'intensification d'une entreprise de démolition de l'hôpital public face à Franck Deveaux, suppléant de Sandrine Le Feur et attaché parlementaire de la députée En Marche. 

Un propos plein de fougue et de cœur,  qui a été chaleureusement applaudi. 

Les députés de la majorité sont pleinement responsables de la formidable entreprise de régression sociale et démocratique mise en oeuvre par Macron. Nous ne les laisserons pas faire sans les mettre face aux conséquences concrètes de leurs votes, à leurs contradictions, au caractère illusoire de leurs postures. 

Martine représente si bien ces citoyens qui n'en peuvent plus de subir des régressions sociales, des discours froidement réalistes de "démission" face aux exigences humaines minimales, ces impostures politiciennes.  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011