Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 06:46
Monseigneur Gaillot et Marie-Pierre Vieu s'engagent pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (vendredi 25 mai 2018)

Monseigneur Gaillot et Marie-Pierre Vieu s'engagent pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah (vendredi 25 mai 2018)

Georges Ibrahim Abdellah, militant communiste et anti-colonialiste libanais, emprisonné depuis 1984 et condamné à la prison à perpétuité depuis 1987 en France

Georges Ibrahim Abdellah, militant communiste et anti-colonialiste libanais, emprisonné depuis 1984 et condamné à la prison à perpétuité depuis 1987 en France

Vendredi 25 mai devant la prison de Lannemezan pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah. Avec Monseigneur Gaillot venu le rencontrer ainsi que les prisonniers basques détenus, et les collectifs locaux.
Abdallah est emprisonné depuis 1984 ce qui est en fait le plus ancien détenu en Europe. « Je tiens parce que je pense aux miens à ma famille. Je tiens parce que je vous vois Gaza et continue à croire au combat des palestiniens » a-t-il dit à son visiteur.
Aujourd’hui Abdallah est libérable, il faut faire œuvre de justice et que le gouvernement français œuvre à sa liberté. La question des droits de l’homme ne peut être seconde surtout quand on se retrouve face à l’ Amérique de Trump. 
#Solidarité
Pour ma part je vais continuer à partir ce combat au Parlement Européen.

Marie-Pierre Vieu 

 

Georges Ibrahim Abdallah, né le 2 avril 1951 à Al Qoubaiyat au Liban, proche de Georges Habache, le leader du FPLP, militant communiste libanais, entamera le 24 octobre sa 35 ème année dans les prisons fran­çaises. Empri­sonné depuis 1984, il a été condamné à la réclusion à per­pé­tuité en 1987, à la suite d’une mani­pu­lation des ser­vices français l’impliquant pour son enga­gement au sein des Forces Armées Révo­lu­tion­naires Liba­naises dans des faits pos­té­rieurs à sa détention.

Ayant effectué la totalité de sa peine de sûreté, il est libérable depuis 1999.

Après plu­sieurs rejets de ses demandes de libé­ration, il a obtenu le 21 novembre 2012 un avis favo­rable à sa demande de libé­ration, assorti d’une inter­diction de séjour sur le ter­ri­toire français. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, malgré la demande du Premier ministre libanais, s’était refusé à signer l’arrêté d’expulsion, empê­chant déli­bé­rément sa libération.

Georges Ibrahim Abdallah ne peut être indé­fi­niment maintenu en prison. Il doit être libéré sans délai ni conditions !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011