Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 19:35
Mardi 15 mai 2018 à 18h30: Conseil Municipal de Morlaix: vote des subventions aux associations non conventionnés, du compte administratif, troisième lieu, questions orales de l'opposition
Mardi 15 mai 2018 à 18h30: Conseil Municipal de Morlaix: vote des subventions aux associations non conventionnés, du compte administratif, troisième lieu, questions orales de l'opposition

Ordre du jour du Conseil Municipal:

Mardi 15 mai 2018 à 18h30 

- Installation d'une conseillère municipale - Claire Thomas, élue d'opposition en remplacement de Jean-Philippe Bapcérès 

- Modification des commissions communales et structure

- Acceptation de legs

- Mécénat - Réhabilitation du musée de Morlaix

- Vote du compte de gestion 2017

- Vote du compte administratif 2017

- Rapport annuel 2017 - Dotation de solidarité urbaine et cohésion sociale

- Fixation des tarifs de la taxe locale sur la publicité applicable en 2019  

- Procédure d'augmentation de capital de la SAFI

- Contrats d'assurance de la ville de Morlaix et du CCAS

- Réhabilitation du troisième lieu - autorisation de signature des marchés pour 800 000€ TTC

- Participation de la ville de Morlaix aux séjours organisés par les écoles publiques

- Attribution de subventions aux associations culturelles et vie associative

- Association de subventions aux associations sportives

- Conditions de mise à disposition de la salle Aurégan

- Projet éducatif local

- Fonds local d'aide à l'initiative des jeunes

- Convention entre la ville de Morlaix et la caisse de mutualité agricole pour l'accueil du jeune enfant

- Convention avec Coallia pour l'accompagnement social renforcé

-  Mise à jour du plan d'organisation de la Boissière

- Convention pour la réalisation de travaux de restauration d'une zone humide à Penlan

- etc, ...  

Questions orales de l'opposition

La ville de Morlaix a dernièrement défrayé la chronique bretonne avec l’annonce diffusée pour le recrutement d’un Directeur de la Communication en février 2018.

L’article du journal LE TELEGRAMME révélant  cette affaire le 9 mars, s’est classé à la première place des articles numériques lus.

Nous vous remercions de nous avoir fourni la fiche de poste ayant servi de base à l’élaboration de l’annonce transmise, si nous le comprenons bien, au prestataire, et le projet d’annonce envoyé en retour par ce prestataire.

Ce projet stipule, et c’est déjà là une interrogation : « L’objectif est de promouvoir les actions politiques de l’équipe municipale dirigée par AGNES LE BRUN, Maire de la ville de Morlaix ».

A ce stade, ce projet aurait dû alerter la majorité car la rédaction pouvait porter à interrogation : était-ce un recrutement pour la communication de la ville, ou pour la communication de la majorité ?

Au final, la rédaction de l’annonce diffusée sera encore plus claire : « Notre client, acteur territorial Finistérien, est à la recherche de son Directeur de la Communication et de l'Événementiel (F/H), pour accompagner le dirigeant élu dans sa mandature, anticipant la future période électorale. »

Dans le processus de validation de l’annonce, clairement stipulé sur le projet transmis par le prestataire, il est inscrit : « Ce texte est soumis à votre validation ».

Donc, à comprendre les éléments que vous nous avez transmis, le processus de validation de l’annonce a amené la transformation de la formule « L’objectif est de promouvoir les actions politiques de l’équipe municipale dirigée par AGNES LE BRUN, Maire de la ville de Morlaix » en « Notre client, acteur territorial Finistérien, est à la recherche de son Directeur de la Communication et de l'Événementiel (F/H), pour accompagner le dirigeant élu dans sa mandature, anticipant la future période électorale. »

Il s’agirait là d’une « erreur » du cabinet de recrutement, et vous déclariez dans Ouest France : « Ils ont entièrement réécrit l’annonce transmise par le service des ressources humaines sans même demander une validation », ajoutant, « Je comprends l’indignation de l’opposition. C’est complètement délirant et absolument pas légal. Évidemment qu’on n’utilise pas l’argent de la Ville pour faire campagne ! »

Alors, afin de ne pas entacher de la moindre suspicion les futures activités du Directeur ou de la Directrice de la Communication, pouvez-vous nous dire à quel moment intervient votre validation de l’annonce, requise par le cabinet de recrutement ?

 

In Memoriam Arts de la Rue (1987-2017)

 

Les Arts de la Rue à Morlaix auront donc vécu 30 ans.

Leur disparition, programmée depuis 2008 par la municipalité puis avec la complicité en 2011 du Président de Morlaix Communauté, avait jusqu’alors bénéficié d’un sursis, malgré le désengagement inévitable du Fourneau, Centre National des Arts de la Rue.

Quand on veut la disparition d’une structure ou d’un évènement, le moyen le plus efficace reste la suppression des financements nécessaires.

Le Fourneau, en tant que Centre national, ramenait 300 000 euros pour une saison du FAR par l’obtention de subventions nationale, régionale et départementale.

La ville pour 4 dates du Bel été octroie 50 000 euros au service culturel pour assurer tous les frais : contrat des compagnies, locations techniques, intermittents techniques, repas, hébergements, droits d’auteurs…..

Et malgré tout, la qualité des spectacles est au rendez-vous et le public a toujours répondu présent.

Compte tenu de ce succès inattendu et méritoire face aux conditions faites, la municipalité montre son vrai visage et pour arriver à ses fins n’a pas d’autre solution que de décider brutalement la fin des spectacles de rue. Cette suppression, annoncée dans la presse sans discussion préalable en Conseil Municipal, est motivée par des arguments improbables : la météo, l’essoufflement du concept, un manque de convivialité et de lien social…

 

Madame la Maire, vous déclariez dans la presse en octobre 2008 que vous vouliez « couper les vivres » au FAR et en 2011 « qu’il y aura toujours un été animé à Morlaix ».

Vous avez tenu votre première promesse, pour ce qui est de la seconde quand pourra-t-on lire dans la presse la liste des animations que vous nous réservez ?

ENTRE SECRET ET DESINVOLTURE

Lors du conseil municipal du 31 janvier, aucune annonce n'a été faite de la candidature de la ville au plan «coeur de ville» lancé en décembre 2017 ; ce qui signifie qu'il n'y a eu aucun débat sur les projets présentés par la majorité dont certains devraient avoir un fort impact sur l'évolution de la ville pour les 10 années à venir .

Nous apprenons par le biais du Morlaix Magazine de mai-juin 2018, la constitution de la liste des propositions et la sélection de ce dossier par les services de l’État (pas de calendrier communiqué).

Nous avons eu des discussions en séance de conseil sur le chantier de rénovation du musée et sa complémentarité avec les autres structures culturelles locales (idem pour le tiers lieu ) , par contre, nous découvrons entre autres, le projet d'une maison des associations (alors qu'aucune des 300 associations morlaisiennes n'a été consultée à notre connaissance ) une maison médicale (proposition que nous avions présenté lors de la campagne municipale) la liaison par funiculaire entre gare et centre ville sans chiffrage ni argumentaire(sans discussion sur une autre possibilité)…..

S'il ne s'agit pas de mépris vis vis à vis de l'opposition municipale , on peut toutefois remarquer la désinvolture avec laquelle cette dernière est considérée.

Ceci ne permet pas une cohabitation sereine car nous constatons que la campagne électorale est lancée bien avant l'heure (cf le nouveau bulletin municipal) et cette absence volontaire d'information n'est guère élégante . Il faut rappeler qu'aucun membre de la minorité municipale n'a été associé (lors de ce mandat ou lors du précédent )au groupe de travail relatif au musée des Jacobins ce qui laisse présumer d'une attitude similaire pour les dossiers à venir.

Bien que vous vous réclamiez d'une démocratie représentative, comment pensez-vous élaborer les projets collectifs à moins de vouloir le bonheur des habitants à leur insu?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011