Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 15:34
Conférence/débat public- Faire évoluer l'agriculture pour s'adapter au changement climatique -  Le mardi 29 mai 2018 à 20 h   Salle Stérédenn à Lanmeur  avec Gérard Le Puill, journaliste
Conférence/débat public
 
 Le mardi 29 mai 2018 à 20 h
 
 Salle Stérédenn à Lanmeur
 
avec Gérard Le Puill, journaliste
 
“Fils de paysan, né dans les Côtes d’Armor, Gérard Le Puill, lauréat du Grand prix du journaliste agricole en 1998, a consacré plusieurs livres aux enjeux agricoles ces dix dernières années. Sa réflexion se fonde sur l’agroécologie comme solution pour permettre aux sols de stocker toujours plus de carbone tout en gagnant en fertilité avec un moindre recours aux engrais chimiques. Cela va à l’encontre de préconisations de la Commission européenne qui continue, avec l’accord de la France, de chercher à multiplier les accords de libre échange qui fragilisent les agricultures des pays membres de l’Union européenne à commencer par les plus spécialisées et les plus dépendantes des marché extérieurs ce qui est le cas de la Bretagne.”
FAIRE EVOLUER L’AGRICULTURE BRETONNE POUR RESISTER AU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE 
 
Assurer notre souveraineté  alimentaire face au réchauffement climatique
Quels enjeux pour l’agriculture  en Bretagne ?
 
Pour débattre de tous ces sujets, les communistes  de la région de Morlaix vous invitent à une réunion publique qui se tiendra le 29 mai à Lanmeur (20 h - Salle de la Mairie) avec Gérard Le PUILL, journaliste
 
Depuis quelques années, l’agriculture va de crise en crise avec  des fluctuations de cours bien plus souvent à la baisse qu’à la hausse  pour des productions aussi diverses que  les céréales,  le lait,  les viandes bovine, porcine et de volailles,  les légumes  de serre et de plein champ. De ce fait, vivre du métier de paysan devient de plus en plus difficile en dépit  d’une  charge de travail très lourde soumise à de nombreuses contraintes.
Impliquée dans des productions intensives depuis plusieurs  décennies  dans des secteurs comme la viande porcine,  la volaille et le lait de vache,  la Bretagne agricole souffre souvent plus que d’autres régions et cela  pour plusieurs  raisons : Elle dépend   plus que d’autres  de la fluctuation des prix des matières premières importées pour la nourriture  du bétail. Elle dépend aussi des fluctuations  induites  par la concurrence pour ce qui est du prix de la viande porcine, de volaille ainsi que du lait et de la viande bovine sans oublier  les légumes  de saison.
Avec  plus de 50% de la production française de viande porcine,  près de 40% de la production d’œufs et 30% de  volaille de chair ainsi que  22%de la production laitière, la Bretagne concentre  trop de productions animales  sur seulement  7% du territoire national. Elle ne peut recycler convenablement ses effluents d’élevage sur des  superficies trop réduites. La Bretagne va devoir  réduire  progressivement ses volumes de produits finis et aller vers plus d’autonomie  fourragère concernant l’alimentation du bétail à commencer  par les herbivores. Mais ce processus  sera forcément lent, sauf  aggraver la crise de l’emploi  dans l’agriculture et dans  les entreprises de l’aval qui transforment la production agricole bretonne.
 
Pour débattre de tous ces sujets, les communistes  de la région de Morlaix vous invitent à une réunion publique qui se tiendra le 29 mai à Lanmeur avec Gérard Le Puill, journaliste. Fils  de paysan, né dans les Côtes d’Armor, Gérard Le Puill, lauréat du Grand prix du journaliste agricole  en 1998, a consacré  plusieurs  livres aux enjeux agricoles  ces dix dernières années. Sa réflexion se fonde sur l’agroécologie comme  solution pour  permettre aux sols de stocker toujours plus de carbone tout en gagnant en fertilité  avec un moindre recours aux engrais  chimiques. Cela va à l’encontre de préconisations de la Commission  européenne qui continue, avec l’accord de la France,  de chercher  à multiplier les accords de libre échange qui fragilisent les agricultures des pays membres de l’Union européenne à commencer par les plus spécialisées et les plus dépendantes  des marché extérieurs ce qui est  le cas de  la Bretagne.
Avec  le réchauffement climatique en cours, la Bretagne,  arrosée par de nombreux ruisseaux et rivières,  peut  remodeler  son agriculture en  pratiquant  de l’agroforesterie, en recourant  au non labour,  en accentuant les assemblages de graminées et de légumineuses dans les prairies  comme dans la production céréalière.
C’est pour discuter de  toutes ces possibilités que nous vous invitions au débat du 29 mai à Lanmeur.    
Conférence/débat public- Faire évoluer l'agriculture pour s'adapter au changement climatique -  Le mardi 29 mai 2018 à 20 h   Salle Stérédenn à Lanmeur  avec Gérard Le Puill, journaliste

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011