Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 13:07
Tilly Sabco International dépose le bilan (Ouest-France, mardi 27 mars 2018)

L’entreprise Tilly Sabco International a été placée en redressement judiciaire, ce mardi 27 mars, par le tribunal de commerce de Brest. Elle est placée en période d'observation pour deux mois avant une nouvelle audience, le 22 mai. Un nouveau coup dur pour les 64 salariés.

La société néerlandaise Wegdam Food Link qui a repris Tilly Sabco International, en janvier 2017, a déposé le bilan de l’entreprise (qui emploie 64 personnes et confectionne des saucisses de poulet, à Guerlesquin), ce mardi matin, au tribunal de commerce de Brest.

Au terme de l’audience, qui s’est tenue à huis clos, l’avocate de la société, Valérie Léger, a indiqué qu’une procédure de redressement judiciaire avait été ouverte. Tilly-Sabco International a été placée en période d’observation pour deux mois. Une nouvelle audience est prévue le 22 mai.

« Un moment douloureux pour toute l’équipe »

« C’est une décision que nous avons demandée mais c’est une décision difficile parce que ce n’était pas du tout ce qui était projeté au départ. C’est un moment douloureux pour toute l’équipe de Tilly-Sabco tant pour les dirigeants que les salariés », a souligné Me Léger, évoquant un marché « extrêmement difficile » et une « concurrence très rude ».

Recherche de repreneur ?

Interrogée pour savoir si l’entreprise, qui produit des saucisses de poulet à Guerlesquin (Finistère), allait rechercher un repreneur, Me Léger a simplement indiqué : « Ca fait partie des options possibles ».

Wegdam Food Link avait repris en décembre 2016 l’usine, à l’époque Tilly-Sabco Bretagne, laissant 134 salariés sur le carreau sur les près de 200 qu’elle comptait à l’époque.

Wegdam est spécialisé dans la production et la distribution de produits congelés alimentaires.

Trois plans sociaux en quatre ans

Pour rappel, l’ancien abattoir de poulets de Guerlesquin a déjà été sauvé de la faillite, en décembre 2014, par trois investisseurs : la CCI de Morlaix, le britannique MS Foods et un fonds d’investissement, le Breizh Algae Invest, lancé par le groupe Olmix spécialisé dans les biotechnologies.

 

Ce rachat avait permis la sauvegarde de près de 200 emplois sur les plus de 320 que comptait l’entreprise.

« Nous en sommes à trois plans sociaux en quatre ans », a souligné Nadine Le Guen, déléguée CGT de l’usine de saucisses, au terme de l’audience.

Chômage technique et « ras-le-bol »

« Les salariés sont fatigués et en ont ras-le-bol », a-t-elle ajouté, précisant qu’une partie d’entre-eux était au chômage technique partiel depuis trois semaines.

 

La semaine dernière, après une réunion à l’issue d’un comité d’entreprise, ces derniers confiaient ne plus avoir d’espoir.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011