Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 06:34
Sarkozy mis en examen pour recel de fonds publics libyens, corruption, financement illégal de campagne électorale

Mouammar Kadhafi était invité en grande pompe à l'Elysée et il installait dans le parc Marigny ses tentes, sa garde prétorienne et son harem en 2007, manifestant ainsi qu'il prenait en quelques sortes possessions des lieux.

Cette décision du nouveau président Nicolas Sarkozy normalisait la dictature libyenne et revenait à la considérer comme un régime respectable, un allié de la France.

Quelques temps plus tard, c'était Bachar-al-Assad qui était convié au rassemblement du 14 juillet, sans doute pour sceller un contrat d'armement particulièrement juteux pour Dassault. 

En mai 2012, Médiapart avançait un financement libyen occulte de 50 millions d'euros pour la campagne de Sarkozy et la rémunération de ses animateurs. 50 millions distribués en liquide dans des mallettes, avec très certainement de l'enrichissement individuel. 

Chirac et le RPR de l'époque avaient Bongo. 

Giscard avait Bokassa. 

Sarkozy a eu Kadhafi. 

Le problème, c'est que grâce à l'invention en service commandé de Monsieur le VIP des DROITS DE L'HOMME (sauf dans le Maroc de ses plaisirs et villas auprès de Mohamed VI) j'ai nommé Bernard Henri Levy, le pompeux et narcissique phraseur qui se fait filmer avec sa coiffure de St Germain des Prés en lisière des massacres, Nicolas Sarkozy a fait dézinguer son glorieux mécène avec l'appui des Américains et d'Hillary Clinton, afin sans doute qu'il devienne muet comme une tombe sur ses petits bakchichs  récents, et que dans l'affaire, la Libye s'est transformée en zone de violence et de loi de la jungle généralisée, alimentant le terrorisme, le trafic d'êtres humains, désorganisant l'Etat et toute la société. 

La mise en examen de Nicolas Sarkozy hier n'est pas une première pour un Président de la République: Chirac avait été mis en examen pour les emplois fictifs de la ville de Paris, Sarkozy déjà pour les valises de billets de Liliane Bettencourt du temps où il était président de l'UMP. 

Souhaitons que cette fois l'instruction conduise à punir avec toute la sévérité requise l'enrichissement, le financement illégal de campagne électorale, la vente à des fins privées de la politique étrangère de la France. 

On a du mal à croire que la justice pourra aller jusque là, et mettre ce Président qui fut un véritable roi de l'indécence derrière les barreaux. Ce serait pourtant une sacrée victoire du droit, de la justice, et de la démocratie. 

Il pourra toujours plus tard faire des conférences à plusieurs centaines de milliers d'euros sur son expérience carcérale et ses exploits d'agent double, quand il faisait espionner les journalistes et recueillaient les renseignements sous le nom de Paul Bismuth.  

Ismaël Dupont   

Le carnet d'or de Choukri Ghanem et les millions libyens de Nicolas Sarkozy (Médiapart, 27 septembre 2016)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le chiffon rouge - PCF Morlaix/Montroulez
  • : Favoriser l'expression des idées de transformation sociale du parti communiste. Entretenir la mémoire des débats et des luttes de la gauche sociale. Communiquer avec les habitants de la région de Morlaix.
  • Contact

Visites

Compteur Global

En réalité depuis Janvier 2011